En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

ATV+ est la seule entreprise à proposer des armoires conçues pour recharger les tablettes par induction. !

La levée de fonds sur AYOMI s’achève Vendredi 26 juin à 23h59, il vous reste 6 jours pour y participer !

Publication: 19 juin

Partagez sur
 
Plus besoin de brancher l’appareil : « Ranger, c’est rechargé »...
 

CONSTAT

L’Etat a lancé en 2015 « un Plan Tablettes » visant à en équiper tous les élèves de l’enseignement secondaire. Bien que controversé, ce plan, renouvelé en 2017, a permis à 43% des 7300 collèges d’être aujourd’hui pourvus. Les collectivités en charge du financement des établissements scolaires poursuivent cette politique, y compris dans les 50 000 écoles du territoire. La crise actuelle ne peut que renforcer cette intégration du numérique dans les enseignements.

Aussi contre-intuitif que cela puisse paraître au regard de certains stéréotypes sur l’Education Nationale, on estime que plus de 500 000 tablettes sont d’ores et déjà dans les classes, que d’ici 2025 plus de 1million de tablettes supplémentaires seront ainsi mises à disposition des >12 millions d’écoliers, lycéens et collégiens français.

Mais le rangement et la recharge filaire de ces matériels constituent une véritable gageure : soit les enseignants et personnels font régner la discipline et consacrent du temps au rangement, soit ils perdent les tablettes et/ou les retrouvent non chargées le lendemain matin parce que mal branchées la veille…

MARCHÉ

Sur la base de >1million de tablettes présentes dans les établissements et d’une armoire vendue 1300 à 1800€ HT, à raison de 16 tiroirs par armoire, le marché global français est de l’ordre de 60 000 armoires/90M€, ou 15M€/an en moyenne, pour le seul marché éducatif français.

Les fournitures et équipements de l’Education Nationale sont servis à travers trois canaux :

1. La centrale d’achat UGAP, au CA de 4 Mds€ et qui permet à tous les acteurs publics de disposer d’un catalogue diversifié à prix négociés. Sa part de marché est estimée au-delà de 50% et ATV+ y est référencé, unique sur ce créneau, avec un contrat courant jusque mi/fin 2023. Elle doit toutefois pouvoir s’engager quant à sa capacité à produire, d’où la nécessité de la levée de fonds. Ce type de référencement est particulièrement difficile à obtenir et constitue une formidable barrière à l’entrée en même temps que l’assurance d’accéder très vite aux clients.

2. Les conseils départementaux (collèges et lycées) et les municipalités (Ecoles), de l’ordre d’une centaine de « grands acteurs » à contacter pour quelques 30-40% du marché, notamment via un process déjà bien rodé par les activités actuelles du fondateur.

3. Enfin quelques dizaines de distributeurs de matériels et fournitures de bureaux ayant investi ce segment, par nature assez fermé et qui sont les canaux pertinents pour atteindre les acheteurs publics.

SOLUTION

ATV+ est la seule entreprise à proposer des armoires expressément conçues pour cet usage : une armoire de rangement sécurisée, telle que chacun des 16 tiroirs permet de recharger une tablette par induction. Plus besoin de brancher l’appareil : « Ranger, c’est rechargé » !

Le système est unique et il est breveté. Une première campagne commerciale en 2018-19 , à valeur de test, a déjà permis la vente de 145 armoires sur la base d’une fabrication semi-industrielle. Cette armoire fait partie des matériels référencés auprès de la centrale qui gère 50% des approvisionnements de l’Education Nationale.

ATV+ est la seule société à présenter ce type de produit muni d’un dispositif de recharge par induction. Au-delà du stockage des tablettes sur étagère avec recharges à l’aide de rallonges ( !), l’alternative pour les établissements consiste en l’achat d’armoires basiques disposant de prises électriques intégrées, à prix certes inférieur, mais d’un usage infiniment moins ergonomique (brancher le chargeur, brancher la tablette etc…). cf Naotic, Lexington etc.

Investissez aujourd’hui via ce lien https://ayomi.fr/cofunding/land/4462

Contactez Sophie Pidault et l’équipe en charge des relations investisseurs au sein d’AYOMI. Ils sont joignable au +33(0) 7 55 54 04 67

Également, voici les informations essentielles :
- Prix Unitaire : 62.5€ l’action
- Ticket minimum : 375.0 € , soit 6 actions de la société.
- Exemple : 1 062.5 € investis correspondent à 17 actions de l’entreprise , et octroient une réduction d’impôt de 191.25 €
- 0€ de frais d’investissement : c’est gratuit d’investir via AYOMI , en sus vous avez un compte titre pour suivre l’évolution de la valeur des actions, gratuitement.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: