En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La French Tech s’exporte à Toronto

Publication: 16 juin

Partagez sur
 
La French Tech est un label créé par l’Etat français pour fédérer, mettre en lumière et dynamiser l’écosystème de la Tech en France mais aussi à l’étranger. Elle crée aujourd’hui une communauté dans la capitale de l’Ontario...
 

La French Tech Toronto est née de la volonté des entrepreneurs français locaux de renforcer les partenariats entre la France et le Canada, ainsi que de l’impulsion du Consul Général de France à Toronto, Tudor Alexis, qui a déclaré à cette occasion : « C’est une juste reconnaissance du dynamisme de Toronto et du rôle croissant des talents tech français la ville. Nous avons réussi notre pari collectif de placer Toronto sur la cartographie française de la tech mondiale et de faire reconnaitre l’importance d’une communauté La French Tech au cœur du premier hub d’innovation canadien. Nous pouvons maintenant passer au stade d’après, c’est à dire faire rayonner l’écosystème de La French Tech et accompagner les entrepreneurs français dans cette période complexe avec l’ensemble de la Team France ». Romain Le Merlus et Estelle Chen, les co-président de la French Tech à Toronto ajoutent « Chaque français possède en lui du talent et un héritage du pays, et il l’exporte à l’étranger comme ici à Toronto. C’est cela être La French Tech !"

Établir durablement une communauté La French Tech au Canada sera un vrai atout pour le rayonnement des acteurs de la Tech française présents dans la capitale de l’Ontario. En effet, la province est un des marchés technologiques les plus dynamiques au monde. La croissance du secteur technologique, notamment, y est très forte. Elle compte plus de 400 000 travailleurs de la Tech, près de 50 incubateurs/accélérateurs, la plus grosse concentration de startups en dehors de la Silicon Valley (USA). Les levées de fonds sont également très importantes avec plus de 2,3 milliards en 2019 (+ 68% par rapport à 2018).

La création d’une communauté basée sur la solidarité et l’entraide sera donc une vraie plus-value pour l’ensemble de l’écosystème : reconnaissance, aide à la réalisation de projet, aide à la recherche de financement. Pour construire et monter ce projet, La French Tech Toronto s’appuie sur des entrepreneurs, investisseurs et dirigeants d’entreprises locaux. La French Tech « compte déjà trois boites géniales ici qui vont changer la donne, issues de cette communauté French Tech : Commut dans le co-voiturage, WhatRocks Foundation au carrefour de la blockchain et de la TechForGood, et Transpod qui révolutionne les transports avec Hyperloop” Ajoutent Estelle Chen et Romain le Merlus.

L’une des premières réalisations de la French Tech Toronto est le portail des talents créée à l’initiative d’un des membres fondateurs Maxime Alexandre. "Le portail de talents est conçu pour offrir une solution de rebond rapide aux employés des membres de la France Canada Chamber of Commerce Ontario (FCCCO) qui ont perdu leur emploi à cause de la COVID-19. Une plate-forme interactive où les membres peuvent poster gratuitement des annonces d’emplois et rechercher parmi les talents enregistrés qui peuvent quant à eux rechercher des emplois par catégorie et se perfectionner en accédant à des programmes d’apprentissage en ligne gratuits. Nous nous mobilisons pour notre communauté, un grand pas à la fois ! " précisent Estelle Chen et Romain Le Merlus.

Le board est composé de onze fondateurs, entrepreneurs aussi bien français que canadiens :

- Les deux présidents de la French Tech Toronto, Estelle Chen Co-Présidente et directrice technologie et innovation des services bancaires aux entreprises de la BMO et Romain le Merlus, Co-Ceo de Centreon.

- Le Board se compose également de Antoine Abribat CEO de Commut ; Ludovic André Managing Director au Crédit mutuel Equity ; Benjamin Cohen CEO de WebInterpret ; Sebastien Gendron Co-Founder et CEO de Transpod ; Marc Lijour VP Capacity & innovation de ICTC ; Grégory Ogorek COO & Président de eSight International ; Damien Veran General Manager de Telaria Inc ; Njara Zafimehy Founder & CEO de WhatRocks Foundation et Maxime Alexandre, Directeur des Opérations de Mirillion et Fondateur de Recruit4good.

http://www.lafrenchtech.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: