En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Industrie 4.0 : Latécoère renforce la traçabilité de ses processus

Publication: 15 juin

Partagez sur
 
Nous avons rencontré M. Bertrand Tonnelé, référent outils coupants dans l’usine de Toulouse-Montredon de Latécoère...
 

À travers son interview, nous revenons sur la structuration des processus de l’usine 4.0 grâce à une suite logicielle : la suite Gedix.

Construire une feuille de route vers l’usine 4.0

Il y a plus d’un an, le groupe Latécoère inaugurait sa nouvelle unité de Toulouse-Montredon. À travers ce nouveau projet, cet équipementier aéronautique de premier rang affirme sa volonté de dédier 6 000 m2 à l’usine du futur. En effet, la feuille de route de ce nouveau lieu de production est entièrement guidée par les caractéristiques de l’Industrie 4.0. La production repose donc sur deux piliers : automatisation et traçabilité. Bien qu’il y ait différentes définitions de l’usine du futur, il existe une constante dans chaque projet : la traçabilité de la production par la digitalisation.

« Nous devons être capables d’automatiser entièrement la production de la conception à la livraison. Le parcours de production de chaque pièce doit être entièrement tracé, et ce, à l’aide de logiciels interconnectés. Grâce au gain de productivité et à une maîtrise totale de nos processus, nous espérons augmenter nos volumes de production et atteindre 500 000 pièces par an, soit une pièce toutes les minutes », explique Bertrand Tonnelé.

Rationaliser le suivi des programmes et de 2000 références d’outils

« Auparavant les programmes de fabrication et les références des outils étaient gérés par différentes solutions logicielles, ce qui ne facilite pas un suivi centralisé. Par exemple, pour un même outil, il existait plus de cinq documents différents. Si l’on compte les 2 000 références d’outils intégrées dans l’usine, le nombre de documents était purement phénoménal. Il fallait donc centraliser et homogénéiser l’information. Pour atteindre pleinement cet objectif d’usine 4.0, il était également nécessaire de muscler nos processus de production. »

Le but étant de pouvoir suivre l’ensemble du processus de fabrication du début à la fin. Il fallait donc une suite logicielle de gestion d’atelier qui se connecte totalement avec l’ERP afin de transmettre automatiquement l’information.

Une solution au niveau des exigences du secteur aéronautique

Dans cette démarche, l’usine de Latécoère a choisi d’adopter plusieurs logiciels de la suite GEDIX : PROD, TOOL, PRESET, respectivement des logiciels de DNC, de gestion d’outils coupants et de gestion des bancs de préréglage.

« Le logiciel de DNC nous permet de savoir précisément quel programme de fabrication tourne sur quelle machine afin de produire tel type de pièce. S’il y a un changement sur celui-ci, nous pouvons tracer à quelle heure la modification a été effectuée et par quel opérateur. Grâce au logiciel de gestion des outils coupants, nous identifions notre consommation d’outils ainsi que les références attribuées et utilisées pour chaque programme de fabrication. À travers un tel travail, nous améliorons la robustesse de nos processus de production. »

En travaillant pour des secteurs aussi exigeants que l’aéronautique, impossible d’éviter une traçabilité irréprochable des programmes de fabrication. Latécoère maîtrise totalement ses processus de production et chaque pièce est entièrement traçable à postériori.

http://www.latecoere.aero/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: