En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

HMS, Augmentation de la part de marché de l’Ethernet industriel

Par Anders Hansson, directeur marketing de HMS Industrial Networks

Publication: 9 juin

Partagez sur
 
État des lieux du marché des réseaux industriels en 2020 par HMS Networks...
 

La connexion des équipements et machines au réseau industriel est essentielle pour obtenir des usines intelligentes. Selon l’étude annuelle de HMS Networks concernant le marché des réseaux industriels, la part de marché de l’Ethernet industriel progresse (64 %, contre 59 % l’année dernière), tandis que les bus de terrain chutent à 30 % (35 % en 2019). Les principaux réseaux, EtherNet/IP et PROFINET, se partagent la première place avec 17 % chacun. Les technologies sans fil conservent une part de marché de 6 %.

HMS Networks présente son analyse annuelle du marché des réseaux industriels, qui met l’accent sur les nouveaux noeuds d’automatisation industrielle installés dans le monde. Fournisseur indépendant de solutions destinées aux communications industrielles et à l’Internet industriel des objets, HMS est idéalement placé pour étudier le marché des réseaux industriels. L’étude 2020 inclut des estimations sur la part de marché respective des bus de terrain, de l’Ethernet industriel et du sans-fil. Les taux de croissance estimés ne sont pas inclus cette année, en raison des conditions extraordinaires sur le marché liées au coronavirus.

L’Ethernet industriel en progression ; poursuite du recul des bus de terrain Dans son étude, HMS conclut que l’Ethernet industriel continue à prendre des parts de marché aux bus de terrain. Il représente désormais 64 % du marché mondial des nouveaux noeuds installés dans le domaine de l’automatisation industrielle (contre 59 % l’année dernière). EtherNet/IP et PROFINET se partagent la première place avec 17 % de part de marché chacun. EtherCAT continue d’afficher de bonnes performances à l’échelle mondiale avec 7 %, alors que Modbus TCP dépasse tout juste Ethernet POWERLINK (5 et 4 % respectivement).

La part de marché des bus de terrain continue de baisser

HMS estime que la part des bus de terrain est tombée à 30 % des nouveaux noeuds installés (contre 35 % l’année dernière). Toujours premier avec 8 %, PROFIBUS représente néanmoins pour la première fois moins de 10 % du marché total des réseaux industriels. Modbus RTU (5 %) et CC-Link (4 %) occupent les positions suivantes.

Analyse des parts de marché de l’Ethernet industriel et des bus de terrain

« Nous prévoyons une croissance régulière du marché des réseaux industriels au cours des prochaines années. Néanmoins, en raison de la situation extraordinaire provoquée par le coronavirus, qui affecte désormais les conditions commerciales dans le monde entier, nous avons choisi d’inclure uniquement les parts de marché dans notre étude 2020, en laissant de côté les chiffres de croissance », indique Anders Hansson, directeur marketing de HMS Networks. « Nous avons ainsi constaté que l’Ethernet industriel continuait à stimuler la connectivité industrielle dans les usines, avec en tête EtherNet/IP et PROFINET, suivis d’EtherCAT. » M. Hansson poursuit : « PROFIBUS est toujours la première norme de bus de terrain, mais elle recule en termes de part de marché, car le déclin général de cette technologie se poursuit. Autre conclusion intéressante : Modbus se porte toujours bien, tant en ce qui concerne les bus de terrain (Modbus RTU) que l’Ethernet industriel (Modbus TCP), ce qui montre que les sites de production ne s’abstiennent pas d’utiliser des technologies éprouvées dans leurs nouvelles installations simplement au motif de leur ancienneté. »

Le sans-fil reste stable et prometteur pour l’avenir

Les technologies sans fil conservent une part de marché de 6 %. WLAN demeure la plus répandue, suivie du Bluetooth. « Le sans-fil se maintient au sein d’un marché en pleine expansion. Ce n’est pas si mal, même si nous nous attendons à ce que sa part augmente avec le temps », détaille Anders Hansson. « Compte tenu des différentes activités en cours dans le monde en matière de technologies cellulaires (par exemple les réseaux privés LTE/5G), qui agissent comme catalyseurs de la production intelligente de nouvelle génération, la demande d’intégration d’appareils et machines à connectivité sans fil au sein d’architectures d’automatisation modernes, moins câblées et plus flexibles, va augmenter sur le marché. »

Différences régionales en termes de réseaux

EtherNet/IP et PROFINET sont leaders en Europe et au Moyen-Orient, suivis de PROFIBUS et d’EtherCAT. Les autres réseaux courants sont Modbus (RTU et TCP) et Ethernet POWERLINK. Le marché américain est dominé par EtherNet/IP, avec une progression de la part d’EtherCAT. PROFINET et EtherNet/IP sont les leaders d’un marché asiatique fragmenté, suivis de PROFIBUS, EtherCAT, Modbus (RTU et TCP) et CC-Link/CC-Link IE Field.

Champ d’application : L’étude inclut les estimations de HMS pour 2020, qui reposent sur le nombre de nouveaux noeuds installés en 2019 dans le secteur de l’automatisation industrielle. Un noeud signifie une machine ou un équipement connecté à un réseau industriel. Les chiffres indiqués reflètent le point de vue général de HMS, qui tient compte des éclairages de ses homologues du secteur, de ses propres statistiques de vente et de la perception globale du marché.

http://www.hms-networks.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: