En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Lhyfe sélectionnée par Bpifrance pour bénéficier du fonds deeptech

Publication: 4 juin

Partagez sur
 
Le producteur et fournisseur d’hydrogène vert investit 8,3M€ en R&D...
 

Lhyfe, producteur et fournisseur d’hydrogène vert, fait partie des quelques heureux élus sélectionnés par Bpifrance pour bénéficier du soutien de son fonds Deeptech, qui accompagne les innovations à fort contenu technologique. En complément des 2,8 millions d’euros déjà investis pour la création de son centre de R&D situé en Vendée (notamment grâce au fort soutien de la communauté de commune de Challans-Gois sur laquelle le site est implanté), Lhyfe prévoit d’investir 5,5 millions d’euros dans la Recherche et le Développement au cours des trois années à venir. Bpifrance soutiendra Lhyfe à hauteur de la moitié de ce nouvel investissement qui s’inscrit en toute logique dans la mise en place du Green Deal européen. Preuve s’il en est que ce plan vert devra désormais compter avec la participation de Lhyfe qui devient, de facto, l’un des acteurs incontournables pour une Europe orientée bénéfice environnemental.

La reconnaissance d’un défi technologique de taille

Lhyfe est le premier site de production d’hydrogène au monde de taille industrielle à se connecter à des sources d’énergies renouvelables intermittentes. Son objectif : proposer un modèle énergétique à l’impact positif sur l’environnement, permettant de rendre accessible l’hydrogène vert au plus grand nombre. Le projet représente un défi technologique majeur nécessitant des investissements significatifs en R&D.

La sélection du projet Lhyfe par Bpifrance dans le cadre de « Génération Deeptech » confirme que l’entreprise répond aux fortes exigences de ce dispositif, qui accompagne exclusivement les innovations à fort contenu technologique :

- La technologie de Lhyfe est étroitement liée avec la recherche et le monde scientifique. Notons que l’équipe, est notamment constituée de 5 personnes issues du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), dont Matthieu Guesné, fondateur et PDG de Lhyfe, lui-même ancien directeur du CEA Tech Pays de Loire.

- Le projet présente de fortes barrières à l’entrée, matérialisées par des verrous technologiques difficiles à lever : aucun électrolyseur n’a jamais été connecté directement à une source d’énergie renouvelable intermittente et aucun projet n’a été jusqu’à aujourd’hui en mesure de montrer la rentabilité économique de ce mode de production. Ce projet implique donc le développement de briques technologiques spécifiques permettant la connexion directe et l’optimisation du process de production dans un objectif de réduction du prix de production de l’hydrogène.

- La solution Lhyfe propose un avantage fortement différenciateur par rapport à la concurrence : elle ouvre la voie à un marché de l’hydrogène totalement décarboné, produit aujourd’hui à terre, demain en mer, promouvant un impact positif sur l’environnement et une économie durable.

- Enfin la technologie Lhyfe est caractérisée par un « go-to market » long et complexe, donc fortement capitalistique : la société a déjà engagé 8,3 millions d’euros dans la R&D sur la période 2020-2022.

8,3 millions d’euros d’investissement en R&D

Pour mener à bien son projet, Lhyfe a déjà prévu d’investir 8,3 millions d’euros dans la R&D entre 2020 et 2022.

- Pour la construction de son centre de R&D de Bouin en Vendée (2,8 millions d’euros), dont la construction s’achèvera début 2021, Lhyfe a bénéficié du soutien de la Communauté de Communes de Challans-Gois.

- Les 5,5 millions d’euros complémentaires qui seront investis en R&D au cours des 3 années à venir seront notamment destinés à nouer des partenariats avec des organismes scientifiques français et internationaux, notamment le CEA. Bpifrance soutiendra ces investissements à hauteur de 50%.

Matthieu Guesné, fondateur et CEO de Lhyfe : « Nous sommes très honorés de faire partie des quelques élus à bénéficier du soutien du fonds Deeptech de Bpifrance. Ce fonds représente une formidable reconnaissance quant aux ambitions technologiques de notre projet. Ce défi technologique est à la hauteur du défi environnemental qui nous attend. Nous sommes fiers de relever ces deux challenges situés au cœur des enjeux sociétaux actuels ».

http://www.lhyfe.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: