En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Nouvelles nominations au Collège de la HAS

Publication: 5 juin

Partagez sur
 
Isabelle Adenot, Catherine Geindre, Valérie Paris et Christian Saout sont nommés membres du Collège de la Haute Autorité de santé par le président de la République à compter du 1e juin 2020 par décret du 31 mai 2020...
 

La première l’est sur proposition du président du Conseil économique, social et environnemental, les suivants sur proposition du ministre des Solidarités et de la Santé. Catherine Geindre et Valérie Paris intègrent pour la première fois le Collège alors qu’Isabelle Adenot et Christian Saout effectueront un second mandat.

Le Collège de la Haute Autorité de Santé est responsable des orientations stratégiques, de la programmation et de la mise en œuvre des missions assignées à la Haute Autorité de santé par le législateur. Instance délibérante de la HAS, il est garant de la rigueur et de l’impartialité de ses productions. Présidé par le Professeur Dominique Le Guludec, il se compose désormais de 8 membres dont les mandats de 6 ans sont renouvelables par moitié tous les 3 ans. Les présidents des commissions spécialisées de la HAS sont issus de son Collège. Depuis le 1e juin 2020, le Collège compte deux nouveaux membres : Catherine Geindre et Valérie Paris. Parallèlement, Isabelle Adenot et Christian Saout se voient nommés pour un second mandat après un premier mandat d’une durée de trois ans.

Catherine Geindre présidera la commission certification des établissements de santé (CCES)

Diplômée de l’École nationale de santé publique de Rennes (devenue Ecole des hautes études en santé publique), Catherine Geindre est titulaire d’une maîtrise en droit public. Avant sa nomination au Collège de la HAS, elle occupait le poste de directrice générale des Hospices Civils de Lyon et présidente de la Conférence des directeurs généraux de centres hospitalo-universitaires. Catherine Geindre a débuté sa carrière de directrice d’hôpital en tant que directrice adjointe aux Hospices civils de Lyon où elle a occupé différents postes entre 1984 et 2002. En 2003, elle a rejoint l’institut de cancérologie de la Loire, à Saint-Etienne, en tant que chef d’établissement. En 2008, elle a été nommée directrice générale adjointe du CHU de Nice, puis directrice générale du CHU d’Amiens en 2011 et directrice générale de l’AP-HM en avril 2015. Elle a pris ses fonctions aux Hospices Civils de Lyon en mai 2017. Catherine Geindre a notamment été membre des conseils d’administration de la Fédération Hospitalière de France et du Centre National de Gestion. Elle succède à Anne-Marie Armanteras-de Saxcé à la présidence de la commission certification des établissements de santé.

Valérie Paris présidera la commission évaluation économique et de santé publique (CEESP)

Valérie Paris est économiste et titulaire d’un DESS d’économie et statistiques de l’Université Paris 1. Avant de rejoindre le Collège de la HAS, elle occupait la fonction d’analyste des systèmes de santé à l’OCDE depuis 2005 où elle était aussi responsable du Groupe d’experts médicament et dispositifs médicaux. Elle a débuté sa carrière à l’Institut de Recherches, d’Études et de Documentation en Économie de la santé (IRDES), en 1990 en tant que chercheuse. Auteure de nombreux articles, rapports, et études scientifiques, elle a été notamment membre de la Commission des Comptes de la santé (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques -DREES), du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) ou encore de l’Advisory Expert Group de l’organisation Medicine Patent Pool. Elle rejoint le collège de la HAS pour trois ans, afin d’achever le mandat d’Anne-Marie Armanteras-de Saxcé, qui a rejoint les services de la Présidence de la République. Elle succède à Christian Saout à la présidence la commission évaluation économique et de santé publique.

Isabelle Adenot et Christian Saout, dont les mandats sont arrivés à échéance, sont nommés pour un nouveau mandat au collège de la HAS Isabelle Adenot, pharmacienne, ancienne présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens est renouvelée en qualité de membre du Collège. Elle continuera de présider la commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (CNEDiMTS). Christian Saout, magistrat, ancien président du Collectif interassociatif sur la santé voit également son mandat renouvelé. Il continuera de présider la Commission en charge du social et du médico-social (CSMS) dont il a pris la présidence en mars dernier en remplacement d’Anne-Marie Armanteras-de Saxcé. Sa désignation répond à la disposition législative introduite par la loi de modernisation de notre système de santé de 2019 qui prévoit la présence d’un huitième membre du collège justifiant d’une expérience dans le secteur social et médico-social au sein de la HAS. Isabelle Adenot et Christian Saout sont nommés pour six ans.

Pour mémoire, le Pr Dominique Le Guludec, le Pr Elisabeth Bouvet et le Dr Cédric Grouchka poursuivent leur mandat de membres du Collège d’une durée de 6 ans débuté en 2017. Ils président respectivement la commission recommandations, pertinence, parcours et indicateurs (CRPPI), la commission technique des vaccinations (CTV) et la commission impact des recommandations (CIR). Par ailleurs, la nomination d’un successeur au Pr Christian Thuillez, président de la Commission de la Transparence, dont le mandat a été prolongé au maximum jusqu’au 30 juin prochain dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, est attendue prochainement.

http://www.has-sante.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: