En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Saône-et-Loire : Après la crise, les caméras Skaping au service du département

Publication: 23 mai

Partagez sur
 
C’est un projet initié en 2017 par le département de Saône-et-Loire avec l’installation de la première caméra à Mâcon sur le bâtiment des archives dans l’objectif de promouvoir le territoire. Puis en 2019, deux nouvelles caméras ont été ajoutées à Autun et Paray-le-Monial...
 

À ce jour, c’est 3,5 millions de pages vues sur les sites Internet et les réseaux sociaux et plusieurs dizaines passages à la télévision (dans les bulletins météo, Télématin...)

Au vu du contexte, le département souhaite investir sur des nouvelles installations en 2020.

Plusieurs repérages ont eu lieu à Givry, Tournus, Louhans, Chalon-sur-Saône, Cluny...

Certains sites seront équipés dans les prochaines semaines.

Le département Saône-et-Loire nous fait confiance dans sa stratégie de promotion touristique

Interview avec Élisabeth ROBLOT élue en charge du tourisme Saône-et-Loire, conseillère départementale Canton d’Ouroux-sur-Saône et vice présidente en charge du tourisme et de l’attractivité du territoire

D’où est née l’envie d’avoir des webcams sur votre territoire ?

Depuis 2015 où nous sommes arrivés au conseil départemental, André Accary (président) a tout de suite compris que le tourisme était un vecteur économique important pour un territoire. On a regardé ce qu’il s’était passé avant et nous avons remarqué que le tourisme avait tendance à passer systématiquement après tout le reste.

André Accary m’a dit qu’il souhaitait faire de la Saône-et-Loire, 1 : "le premier département touristique de Bourgogne et ensuite bourgogne Franche-Comté et 2 : que la Saône-et-Loire devienne une véritable destination touristique.

On a estimé que mettre une webcam sur plusieurs endroits emblématiques de Saône-et-Loire était une très bonne manière de vendre le territoire. Car nous savons que maintenant la promotion passe essentiellement par l’image, le numérique et les réseaux sociaux. Nous avons profité de cette opportunité pour vendre la Saône-et-Loire et ses belles images."

Comment nos webcams s’inscrivent dans votre stratégie de communication ?

Depuis plusieurs années, nous mettons en place des actions pour booster notre promotion touristique. Nous avons inauguré au château de Brancion, il y a bientôt un an, l’application la web route 71. C’est avec cette application que nous vendons toute l’offre touristique du territoire de la Saône-et-Loire. Ça reprend tous les partenaires touristiques, tous les viticulteurs et les caves coopératives. Et chacun peut faire sa route à partir de l’application en concept géolocalisation.

Nous sommes aussi présents sur les réseaux sociaux. Ces moyens de communication nous aide beaucoup, mais en plus votre outil numérique va dans le sens de la politique touristique du département. Faire de l’image et montrer le département donc on est en pleine cohésion. De plus, nos caméras passent souvent à la télévision, j’ai souvent plaisir à voir sur Télématin ou BFMTV : Paray-le-Monial, Mâcon ou Autun, c’est une réelle fierté pour nous.

Avec le plan Marshall, pensez-vous que SKAPING peut aider à la valorisation des paysages via nos outils ?

En effet, je pense que c’est une bonne solution pour vendre les territoires surtout dans le contexte actuel où personne ne peut vraiment bouger. Pendant toute cette période de confinement, nous avons continué de vendre l’image de la Saône-et-Loire. Déjà pour égayer toutes les personnes qui étaient sur les réseaux sociaux qui étaient enfermées dans leur appartement et qui avaient peut-être envie de voir de belles couleurs de vignes de belles églises romanes ou encore de beaux champs, mais aussi pour donner envie de revenir après la fin du confinement. Il faut vraiment continuer à communiquer sur les réseaux sociaux et votre outil le permet largement. Les réseaux sociaux sont un des principaux outils de communication aujourd’hui.

Vos caméras, c’est le meilleur moyen de vendre un territoire : voir des images en direct, c’est mieux qu’une plaquette

Concours de la plus belle image 2019 remporté par Paray-le-Monial C’est plus de 10 000 médias créés chaque jour par nos caméras, soit presque 4 000 000 par an.

Parmi tout cela, nous sélectionnons les plus belles images sous forme de coups de coeur.

Nous avons lancé en mars le concours de la plus belle image Skaping prise en 2019 avec nos webcams parmi les 50 plus beaux coup de coeurs sur les 4 000 coups de coeurs 2019.

Toutes nos félicitations à nos trois gagnants

1. Paray-le-Monial : vote du public

2. Gruissan : coup de cœur par Skaping

3. Manigod : coup de coeur des présentateurs météo

http://www.skaping.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: