En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

TI : Aider nos clients dans la lutte contre le COVID-19

Publication: 21 mai

Partagez sur
 
les salariés de TI en font une affaire personnelle...
 

« Éprouvez-vous des difficultés à respirer ? » Tous les jours, votre smartphone vous questionne sur votre état de santé.

Vos prestataires de santé, eux, le connaissent déjà : ils surveillent votre niveau de saturation en oxygène, votre pouls et d’autres constantes vitales grâce à une nouvelle technologie mettable. Celle-ci assure le suivi de la pathologie respiratoire de chaque patient, où qu’il soit, y compris depuis le confort de son foyer.

Pour les hôpitaux, très attentifs à limiter l’exposition du personnel médical, des patients et du public au COVID-19, c’est une révolution. L’appareil utilise une petite puce intégrée produite par nos soins, et s’enroule autour du poignet pour relever les constantes des patients, tandis qu’ils restent à l’abri chez eux. C’est là l’une des nombreuses solutions auxquelles nous participons afin de combattre la pandémie.

Masimo, fournisseur de technologies médiales d’envergure internationale ayant son siège à Irvine, en Californie, travaillait déjà au développement de cet appareil lorsque le COVID-19 a frappé. Notre société l’a aidé à accélérer la production afin de l’utiliser dans la télésurveillance des patients atteints de formes bénignes de la maladie.

« Le suivi des patients via Masimo SafetyNet™ peut permettre aux hôpitaux de prendre en charge des personnes à domicile » explique Bilal Muhsin, président-directeur général de Masimo. « TI nous a aidé à monter en puissance et à fournir rapidement nos solutions aux personnes qui sont aujourd’hui en première ligne, car le besoin est immédiat. »

« Pour l’équipe, c’est devenu un cri de ralliement »

Bert Brown se réveille à 3 h du matin pour superviser la production de tranches en silicium.

Pour lui, c’est une affaire personnelle. Ce responsable de la planification du site DMOS5, l’une de nos usines de plaques de semi-conducteurs de Dallas, a une fille qui travaille dans un hôpital local. Or, le lot de tranches destinées à Masimo jouera un rôle essentiel dans la technologie dédiée à limiter les risques d’infection au SARS-CoV-2 pour les professionnels de santé comme elle.

Alors bien sûr, c’est une commande pour laquelle il ne peut s’empêcher de se faire du mauvais sang.

« Plus vite nous livrerons le client, moins il y aura besoin d’équipement de protection personnel et de lits d’hôpitaux, et moins les professionnels de santé en première ligne courront de risques » rappelle-t-il. « Pour l’équipe, c’est devenu un cri de ralliement »

Un cri qui a trouvé un écho à Clark, dans les Philippines, où une équipe réduite a travaillé d’arrache-pied aux étapes de traitement finales des tranches en silicium et étroitement suivi la commande. Résultat : un processus accéléré de 75 % presque un record de rapidité pour l’équipe.

À cette date, notre entreprise à fourni suffisamment de pièces à Masimo pour fabriquer des centaines de milliers d’appareils de suivi médical dans le monde.

« Nous avons conscience qu’il ne s’agit pas seulement de tenir nos engagements. Nous avons un rôle à jouer face à cette pandémie » déclare Fersie Cabotaje, planificateur de production sur le site de Clark. « Notre technologie peut permettre au monde de remporter la bataille. »

« Un fournisseur conscient de sa responsabilité sociale »

Nos clients du monde entier ont vu une explosion de la demande en technologies médicales diverses pour faire front contre le COVID-19 : respirateurs, concentrateurs d’oxygène, thermomètres infrarouges, tomodensitomètre et autres équipements.

Quand il s’est avéré que le scanner thoracique était une technique d’imagerie diagnostique pertinente en première ligne, une société d’électronique biomédicale située à Shenzhen, en Chine, a eu besoin d’assistance pour produire en urgence ces appareils. Nous avons réagi immédiatement afin de répondre à l’augmentation de la demande, coordonner la production en interne et hiérarchiser les besoins selon leur degré de priorité. L’équipement médical du client a été fabriqué et livré rapidement aux hôpitaux des régions les plus touchées par le coronavirus en Chine et en Italie.

« Avec le soutien de TI, Mindray a produit et fourni des équipements médicaux aux hôpitaux situés dans les foyers de la pandémie, suffisamment vite pour qu’ils puissent traiter leurs patients en urgence » annonce Minghe Cheng, président de Mindray. « Nous avons besoin d’un fournisseur tel que TI, conscient de sa responsabilité sociale, et nous comptons que votre entreprise continuera à soutenir notre production et à contribuer à nos côtés à la lutte contre le virus. »

Will Qiu, responsable des ventes pour ce compte, raconte qu’assister Mindray lui a donné le sentiment de participer personnellement au combat sanitaire.

« J’aimerais que davantage de salariés de TI prennent conscience de la valeur de ce que nous accomplissons, et comprennent que ce n’est pas seulement un travail : nous apportons aussi notre contribution à la société. »

Dépister les cas de COVID-19 pour accompagner le redémarrage de l’économie

À l’heure où les pays mettent en place de plans de relance de leur économie, nos clients s’intéressent à notre technologie de détection à ondes millimétriques mmWave pour développer des appareils de test de masse. Par exemple, la solution SymptomSense est conçue pour détecter les symptômes du virus chez des centaines de personnes par heure. Le capteur détecte rapidement les constantes vitales susceptibles de révéler la maladie, par exemple le rythme cardiaque et la fréquence respiratoire.

Nos salariés du monde entier aident les fabricants d’équipements médicaux à innover et à accélérer la conception de leurs solutions. Ils sont fiers de participer ainsi à créer un monde meilleur à travers l’électronique.

« Nos équipes travaillent nuit et jour », déclare Ajinder Singh, directeur général du département médical chargé de l’ingénierie des systèmes et marketing. « Nous sommes tous dans le même bateau. La situation affecte chacun d’entre nous. C’est une affaire personnelle. »

http://www.ti.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: