En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Lancement NCSIMUL 2021 : Le logiciel de création de Jumeau Numérique de Hexagon

Publication: 17 mai

Partagez sur
 
Des améliorations pour la Détection des zones de matière restante, l’Edition de la préparation et la Simulation d’usure sur l’outil de coupe...
 

Nouveautés et améliorations maintiennent le nouveau logiciel de jumelage numérique de Hexagon à la pointe de la technologie Industrie 4.0 Smart Factory, en augmentant la qualité des programmes CN grâce à une analyse automatique et prédictive.

NCSIMUL construit virtuellement l’environnement d’usinage dans un contexte réel afin d’éviter les erreurs, de réduire les temps de préparation et de basculer les programmes CN entre les différentes machines.

La version 2021 possède un nouveau mode de comparaison qui détecte l’excédent de matière pendant une simulation rapide et cachée. Il offre une comparaison en solide entre les modèles CAO/FAO ou entre le modèle de brut précédent et le modèle simulé de NCSIMUL.

Philippe LEGOUPI, Directeur Technique, nous indique que cette nouvelle fonctionnalité est l’unique moyen de détection de la matière restante à enlever sur une pièce de grandes dimensions. Celle-ci fournit une liste indiquant les zones de la matière restante qui peuvent être également affichées dans une fenêtre 3D liée à cette liste. Parmi les nombreux avantages : la détection de petits trous de perçage manquants sur les pièces aéronautiques de grande taille et la visualisation les trous manquants qui doivent être connectés dans les corps de moules et les pièces hydrauliques.

Intégrée à NCDoc, la nouvelle fonction de Dimensionnement permet de créer des instructions de contrôle pour les opérateurs pendant le processus CN. "La fonction crée une liste de contrôle de dimensions avec les tolérances définies par l’utilisateur ; elle définit automatiquement le nombre de mesures minimales pour chaque partie coupante de l’outil ; elle génère une vue détaillée pour le programmeur et l’opérateur dans la simulation 3D et elle fonctionne avec le modèle de documentation NCDoc."

Une véritable économie en termes de temps et de coûts, en particulier lors de l’utilisation de l’Assistant pour créer le nombre exact de mesures, même lorsqu’un dispositif de palpage est employé sur la machine.

Une nouvelle série d’options permet d’évaluer rapidement les outils pouvant bénéficier de l’optimisation air cutting, avec les ’temps de travail hors matière’ indiqués dans la liste de séquences. Une personnalisation de la surépaisseur du brut est possible pour chaque séquence. Les paramètres de sécurité sont sauvegardés automatiquement pour les optimisations futures.

Les améliorations apportées à l’édition du posage réduisent les temps de préparation de la simulation grâce à la fusion des dispositifs de bridage, des pièces et des bruts, au réagencement de la position des éléments et à la création de brut simple (cylindrique, cuboïde) autour d’une pièce.

De nombreuses améliorations des interfaces pour la gestion des assemblés de tournage pour les FAO ESPRIT et TopSolid ont vu le jour : un nouveau fichier d’interface de configuration associé à chaque jumeau numérique permet de définir la configuration du positionnement des assemblages d’outils numéro de station, tourelle et orientation entre le système FAO et NCSIMUL. Cela signifie que les interfaces peuvent créer les projets NCSIMUL prêts pour lancer les simulations.

Pour les pièces de tournage, une vue 2D simplifiée améliore l’analyse du brut dynamique. Philippe LEGOUPI explique : "Cette vue affiche rapidement l’outil et le parcours à côté du modèle usiné et des profils de pièces de référence."

Le centre de documentation est maintenant disponible en ligne. Il comprend des informations supplémentaires concernant les versions du logiciel et plus encore sous les onglets ’Témoignages de clients’ et ’Focus sur’.

Pour finir, concernant la simulation de l’usure de l’outil de coupe telle que définie dans le magasin d’outils, un bouton permet de lancer la simulation pour les outils qu’ils soient ’entièrement neufs’ ou ’usés’. Des valeurs définies par l’utilisateur s’appliquent pour chaque outil et le système peut vérifier si un outil usé peut générer des alarmes ou créer des collisions avec la matière restante. Cette fonction définit les règles d’affutage et diminue la consommation d’outils.

Philippe LEGOUPI conclue : " NCSIMUL 2021 fait encore progresser la productivité des ateliers et réduit les coûts de fabrication."

http://www.hexagonmi.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: