En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

IMT Atlantique/ASSISTANT, le projet IA pour l’usine du futur/photo sur demande

Publication: 17 mai

Partagez sur
 
 

Financé à hauteur de 6 M€ par le programme européen Horizon 2020, le consortium ASSISTANT entend développer des solutions de rupture pour l’industrie manufacturière, en utilisant l’Intelligence Artificielle pour optimiser les systèmes de production. ASSISTANT a été classé deuxième parmi les 73 candidatures déposées dans le cadre de l’appel à projets de la Commission Européenne, avec un score de 14,5/15, dont une note exceptionnelle de 5/5 sur le critère de l’excellence scientifique. Piloté par les enseignants chercheurs du département Automatique, Productique et Informatique (DAPI / UMR CNRS LS2N) d’IMT Atlantique, le projet ASSISTANT réunit onze partenaires académiques et industriels combinant des compétences clés en intelligence artificielle, optimisation, gestion de production, génie industriel et robotique.

ASSISTANT (LeArning and robuSt deciSIon SupporT sytem for agile mANufacTuring environnements) appartient aux huit projets retenus dans le cadre de l’appel ICT-38-2020 « AI for manufacturing » (Intelligence Artificielle pour les unités de fabrications / usines du futur) de la commission européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. Cet appel est venu souligner le rôle clé de l’intelligence artificielle dans le positionnement stratégique de l’économie européenne. ASSISTANT doit permettre à l’usine du futur de profiter pleinement de la transformation digitale et de l’apport de l’IA (Intelligence Artificielle) ou plutôt, comme le soulignent les acteurs du projet, de l’Intelligence Augmentée. Les solutions envisagées placent en effet les personnels des entreprises au milieu de l’échiquier, en leur permettant de prendre des décisions éclairées. ASSISTANT combine l’excellence scientifique et une réflexion philosophique sur le devenir des emplois et des usines, respectant pleinement les principes éthiques soutenus par la Commission Européenne en matière d’utilisation de l’Intelligence Artificielle.

Des outils et des solutions pour des décisions éclairées

Les travaux menés par les chercheurs d’IMT Atlantique et de ses partenaires visent à développer les outils informatiques qui serviront à concevoir et piloter des systèmes complexes de production, collaboratifs et reconfigurables. L’objectif consiste à fournir toutes les informations nécessaires au directeur de production afin de lui permettre de concevoir les lignes de production, planifier la fabrication, améliorer le réglage des machines. Et de prendre des décisions efficaces et durables qui prennent en compte les sources d’incertitude et garantissent la qualité des produits, la sécurité et le bien-être des travailleurs. Pour y parvenir, les chercheurs entendent créer des jumeaux numériques intelligents (une copie virtuelle de l’entreprise mise à jour en temps réel) qui synthétisent des outils d’aide à la décision. En combinant l’intelligence humaine et celle des machines, ASSISTANT doit améliorer significativement la flexibilité, la réactivité, la qualité et la robustesse des systèmes de fabrication. Le projet mise pour cela sur la synergie entre les jumeaux numériques intelligents, l’optimisation, la simulation et l’apprentissage automatique.

Un projet transverse affirmant la présence d’IMT Atlantique dans l’espace européen de la recherche

ASSISTANT est le deuxième projet européen en coordination obtenu par IMT Atlantique depuis 2 ans, fruit d’un très fort investissement de l’école pour développer sa présence dans le cadre du programme H2020. La coordination scientifique du projet est assurée par le professeur Alexandre Dolgui, responsable du département Automatique, Productique et Informatique, avec une équipe d’enseignants-chercheurs composée du professeur Nicolas Beldiceanu, de Simon Thevenin, Maître Assistant, et de Thomas Yeung, Maître Assistant, s’appuyant également sur l’expertise du professeur Romain Billot du département LUSSI (UMR CNRS LABSTICC). IMT Transfert, filiale d’IMT et gestionnaire de la plateforme Big Data Teralab, complète l’équipe IMT Atlantique. Le projet a bénéficié d’un accompagnement poussé par la Direction de la Recherche et de l’Innovation de l’école, et notamment de Julien Prud’homme, responsable des programmes européens et partenaires stratégiques à l’Europe d’IMT Atlantique.

http://www.imt-atlantique.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: