En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

BlueJeans révèle les résultats de son enquête sur « Le futur du télétravail »

Publication: 16 mai

Partagez sur
 
Une enquête du spécialiste de la visioconférence BlueJeans lancée en mars 2020 sur le travail à distance, afin de prendre le pouls de la situation des travailleurs à distance et d’évaluer s’ils restaient productifs pendant cette transition...
 

BlueJeans Network, Inc., fournisseur de solutions cloud de visioconférence, annonce les résultats d’une enquête menée auprès de 274 entreprises aux Etats-Unis en partant du constat qu’avant la pandémie 62% des employés travaillaient à distance, selon une fréquence qui variait du temps plein à une fois par semaine ou une fois par mois. Depuis fin février 2020, cette variabilité est presque obsolète. Le travail à distance n’est plus un choix... c’est une réalité. C’est pourquoi BlueJeans a lancé fin mars son enquête 2020 sur le travail à distance, afin de prendre le pouls de la situation des travailleurs à distance et d’évaluer s’ils restaient productifs pendant cette transition. La productivité actuelle des travailleurs à distance devrait influencer où le travail aura lieu à l’avenir et mettre l’accent sur la nécessité de veiller à ce que tous les employés disposent des outils appropriés au télétravail.

Si les avantages du travail à distance ont toujours été prônés par les employés à temps plein et les éditeurs qui les soutiennent, il est tout de même surprenant de constater que parmi les personnes interrogées, 40,1 % déclarent se sentir plus productives lorsqu’elles travaillent à domicile, 34,2 % estiment qu’elles sont aussi productives à la maison qu’au bureau, ce qui signifie que seul un quart de la population se sent moins productive lorsqu’elle est à la maison. C’est une très bonne nouvelle pour les organisations qui ne savaient pas comment cette expérience à grande échelle de travail à distance allait se dérouler.

Bien que divers facteurs contribuent à ce sentiment accru de productivité du télétravail, l’un des plus intéressant est le temps que les travailleurs à distance investissent dans leur journée de travail. La population interrogée permet d’évaluer que 3,13 heures de plus par jour sont travaillées à domicile et 4,64 heures de plus par jour pour les personnes qui se sentent nettement plus productives à domicile.

Potentiellement, les heures économisées sans les trajets quotidiens (entre autres) aident les employés à se sentir plus productifs. Mais qu’adviendrait-il réellement en ajoutant 12 heures supplémentaires par semaine, soit 3 heures par jour à une période de 4 jours. Les travailleurs à distance pourraient ainsi réduire d’un jour leur semaine de travail. Les bénéfices en termes de productivité de ce travail à distance, imposé par la distanciation sociale, devrait fournir des points positifs aux défenseurs d’une semaine de travail plus courte.

De plus, les travailleurs à distance profitent de leur nouvelle réalité du travail en restant notamment en tenue décontractée pour 63,7 % d’entre eux. Durant la journée, ils ont également plus facilement accès à des en-cas qui se cumulent parfois de façon disproportionnée à la quantité de calories brûlées : 49,4 % des répondants déclarent ne pas avoir pu faire d’exercice régulièrement, 31,8 % en font autant et 18,7 % profitent de l’occasion pour s’entraîner davantage. Et si le "café convivial du matin" s’est peut-être dissipé, 45,9 % des répondants déclarant en boire la même quantité, 20,9 % beaucoup plus, 18,3 % en consomment moins et 14,9 % pas du tout.

Même si nous constatons une hausse de la productivité des employés à distance, il va sans dire que les distractions s’invitent aussi pendant cette période d’incertitude. Lorsque nous avons demandé aux répondants de mettre en évidence leur plus grande distraction lorsqu’ils travaillent à domicile, les trois premières réponses ont été les suivantes : s’occuper des enfants (27,6 %), lire sur les réseaux sociaux (26,5 %) et consulter les informations (26,1 %)... ce qui n’est pas surprenant, mais étonnamment cohérent dans les trois cas. 9,7% ont admis que regarder les médias en streaming était leur plus grande distraction lorsqu’ils travaillaient à la maison.

Dans l’ensemble, les expériences des travailleurs à distance au cours de cette période ont certainement été perturbées par les conséquences malheureuses de la pandémie de coronavirus, mais elles ont généralement permis un épanouissement personnel face à l’adversité. Bien que les données de cette enquête ne constituent qu’un instantané dans le temps, elles mettent en évidence les avantages du télétravail et les gains de productivité qu’il offre. Bien qu’il soit trop difficile de prédire l’avenir à ce stade, nous pouvons supposer avec un certain degré de précision que le monde du travail sera beaucoup plus ouvert aux modalités de travail à distance et que cela pourrait générer des gains importants pour les organisations du monde entier.

http://www.bluejeans.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: