En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Sylvain Maillard : Relance économique après la crise

Publication: 14 mai

Partagez sur
 
Une TVA sociale pour favoriser la production nationale...
 

La crise du coronavirus a montré notre dépendance vis-à-vis d’autres régions du globe. Partout, on nous explique qu’il faut réindustrialiser la France. Elu et chef d’entreprise, je suis conscient que retrouver notre souveraineté industrielle ne passera pas par des incantations. Nous devons nous donner les moyens de nos ambitions.

Pour retrouver un véritable tissu industriel national, nous devons affronter les causes de ce désamour et mettre en place une politique qui va enfin permettre notre réindustrialisation.

Nous devons définir des secteurs stratégiques et développer une culture commerciale qui favorisera davantage la production nationale, pas seulement en temps de crise.

Nous devons surtout mettre en place une TVA sociale et une baisse des impôts de production à hauteur de la hausse de la TVA. Les coûts supplémentaires de production, les charges sociales seront financées par la TVA, payée aussi bien par les entreprises françaises que les entreprises importatrices.

Les entreprises françaises pourront ainsi produire à armes égales vis-à-vis de celles de leurs concurrents internationaux, notamment en Asie ou au Maghreb, où les coûts de production sont bien inférieurs, en faisant payer une partie de notre production sociale par nos importations, ce qui est une mesure juste.

Cela favorisera une relocalisation de notre production industrielle et permettra en outre de créer massivement de l’emploi en France et une augmentation des salaires grâce à cette nouvelle marge de manœuvre.

http://www.alantys.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: