En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Préserver l’outil de fabrication en sauvant des manufactures françaises

Publication: 8 mai

Partagez sur
 
« Sauver ces manufactures françaises, c’est préserver l’outil de fabrication, transmettre un savoir-faire et leur donner un nouvel élan pour que l’activité perdure et puisse se développer ». Karl Lemaire...
 

Daudé Fabrication, Maison Poursin et plus récemment Eurofac Industries, sont des manufactures françaises datant respectivement de 1828, 1830 et 1929, qui font parties de notre patrimoine et qui sans l’intervention de Karl Lemaire auraient disparu, emportant avec elles, leurs secrets de fabrication devenus rares en France.

Karl Lemaire, aujourd’hui à la tête du Groupe AC-DIS (société de négoce en accessoires métalliques) qu’il a fondé en 1994, est un autodidacte humaniste audacieux et engagé, passionné par le savoir-faire Patrimonial industriel français. Son engagement, préserver ce qui a fait la gloire de nos entreprises en France en commençant par le maintien des outils de production et des hommes les faisant tourner depuis plusieurs générations. Ces machines qui ont traversé les siècles sont les garantes du patrimoine et de l’excellence du Made in France, d’un savoir-faire réel sur le territoire national face à une externalisation effrénée du monde de la production.

De ce fait, Karl s’est engagé depuis 2002, dans le cadre de son activité axée sur l’accessoire métallique, dans le sauvetage de manufactures françaises qui ont fait l’histoire du « Luxe Français », de l’équipement militaire, et de tant d’autres secteurs de notre quotidien.

Il commence par sauver en 2002 la fonderie d’étain basse pression, Atelier Montlouis à Paris qui fournissait la bijouterie fantaisie des grands noms des années 80 et 90.

En 2012, il sauve la société Daudé, existant depuis 1828 ! L’inventeur même de l’œillet métallique et du rivet, qui compta jusqu’à 2000 salariés dans les années 80. Aujourd’hui, Daudé fournit toujours et fidèlement les plus grands dans les secteurs du luxe, de l’équipement militaire et de nombreux autres secteurs exigeants ;

Un travail de précision réalisé par des ouvriers qualifiés qui utilisent du Feuillard Laiton ou Inox pour emboutir ce qui deviendra rivets, œillets, boutons-pression et orneront sacs de luxe, tenues militaires, et tapis de sol automobile !

En 2016, toujours animé par la même envie de préserver l’outil de fabrication français, Karl Lemaire réitère et reprend in extremis la prestigieuse Maison Poursin existant depuis 1830 !

Bouclerie parisienne et institution reconnue depuis plus de 180 ans dans la production de boucles en laiton pour l’attelage, le harnachement équestre et la maroquinerie de Luxe.

Il préservera ainsi la production de références de grande qualité au point de réaliser que certains « secrets de fabrication » résident dans l’utilisation de machines datant de la fin de la première guerre mondiale ! Qui, entretenues par la main de l’homme depuis 100 ans, assurent une qualité de fabrication industrielle encore et toujours inégalée.

La Maison Poursin reste aujourd’hui la dernière manufacture de Paris encore en activité.

Enfin début 2020, toujours dans le cadre du Groupe AC-DIS, karl Lemaire reprend EUROFAC Industries, société reconnue depuis 1929 dans l’Orne, spécialisée dans la fabrication d’accessoires métalliques de haute qualité en laiton matricé et usiné.

Là aussi, Karl Lemaire est animé par le besoin impérieux de faire perdurer le savoir-faire et la qualité Made in France sur des produits toujours aussi sollicités sur les marchés exigeants et premium.

http://www.acdis.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: