En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Boeing annonce ses résultats du premier trimestre 2020

Publication: 5 mai

Partagez sur
 
Les résultats financiers du premier trimestre ont été touchés de façon significative par la propagation de la maladie COVID-19 et l’immobilisation au sol du 737 MAX...
 

Le chiffre d’affaires s’est établi à 16,9 milliards de dollars ; les pertes par action selon les normes comptables GAAP ressortent à (1,11 dollar) et les pertes par action non-GAAP* à (1,70 dollar).

- Le cash-flow opérationnel a atteint (4,3) milliards de dollars ; les liquidités et les titres négociables totalisent 15,5 milliards de dollars.

- Le carnet de commandes total est de 439 milliards de dollars, dont plus de 5 000 avions commerciaux.

Au premier trimestre 2020, Boeing a réalisé un chiffre d’affaires de 16,9 milliards de dollars, avec des pertes par action GAAP de (1,11) dollar et des pertes par action non-GAAP de (1,70) dollar. Ces résultats reflètent essentiellement les répercussions de la propagation de la maladie COVID-19 et l’immobilisation du 737 MAX. Pendant cette période, Boeing a généré un cash-flow opérationnel de (4,3) milliards de dollars.

« La pandémie de COVID-19 affecte tous les aspects de notre activité, qu’il s’agisse des demandes émanant des compagnies aériennes, de la continuité de la production ou de la stabilité de la chaîne des fournisseurs », a déclaré David Calhoun, Président-directeur général de Boeing. « Notre objectif premier est de préserver la santé et la sécurité de nos employés et des communautés où nous sommes implantés en prenant des mesures difficiles mais indispensables pour traverser cette crise sanitaire sans précédent et nous adapter à un marché en profonde mutation. »

Alors que la pandémie continue de réduire le trafic passager des compagnies aériennes, Boeing constate un impact important sur la demande de nouveaux avions commerciaux et des services. Ainsi, les compagnies aériennes retardent l’achat de nouveaux appareils, ralentissent les calendriers de livraison et diffèrent les interventions de maintenance facultative. Afin d’adapter ses activités à la nouvelle réalité du marché, Boeing a pris plusieurs décisions, parmi lesquelles la réduction des cadences de production de ses avions commerciaux. Le Groupe a également annoncé une restructuration de son équipe dirigeante et de son organisation dans le but de rationaliser les rôles et les responsabilités ; le Groupe prévoit par ailleurs de réduire l’ensemble de ses effectifs dans le cadre d’un programme de départs volontaires et, si nécessaire, de mesures supplémentaires concernant la main d’œuvre.

Boeing a également pris plusieurs mesures pour gérer ses liquidités à court terme en ayant recours à une facilité de crédit à terme ; en réduisant ses coûts d’exploitation et ses dépenses discrétionnaires ; en prolongeant l’interruption temporaire de rachats d’actions et en suspendant le versement de dividendes jusqu’à nouvel ordre ; en réduisant ou en reportant ses dépenses de recherche et développement, ainsi que d’investissement (CAPEX) ; et en supprimant la rémunération versée au PDG et au président du conseil d’administration pour l’année. L’accès à des liquidités supplémentaires sera crucial pour le rétablissement de Boeing et de l’industrie aéronautique. À ce titre, le Groupe explore activement toutes les options disponibles. Boeing estime être en mesure d’obtenir des liquidités suffisantes pour financer ses activités.

« Alors que la COVID-19 exerce une pression supplémentaire sans précédent sur notre activité, nous restons confiants quant à notre avenir à long terme », a ajouté David Calhoun. « Nous continuons à soutenir nos clients du secteur de la défense dans leurs missions critiques pour la sécurité nationale. Nous progressons vers le retour en service du 737 MAX en toute sécurité, et nous mettons l’accent sur la sécurité, la qualité et l’excellence opérationnelle dans tout ce que nous entreprenons au quotidien. Le transport aérien a toujours fait preuve de résilience, notre portefeuille de produits et de technologies est solidement positionné, et nous sommes convaincus que nous sortirons de cette crise et prospérerons à nouveau en tant que leader de notre secteur industriel. »

Le cash-flow opérationnel a totalisé (4,3) milliards de dollars au premier trimestre, reflétant essentiellement l’impact de l’immobilisation au sol du 737 MAX et de la propagation de la COVID-19, ainsi que le calendrier des recettes et des dépenses.

La trésorerie et les investissements en titres négociables ont augmenté pour atteindre 15,5 milliards de dollars au lieu de 10,0 milliards de dollars au début du trimestre, principalement en raison de l’augmentation de notre dette. Notre dette s’élève à 38,9 milliards de dollars, contre 27,3 milliards de dollars en début de trimestre, essentiellement en raison de l’utilisation d’une facilité de prêt à terme, partiellement compensée par le remboursement de dettes.

À la fin du trimestre, le carnet de commandes total du Groupe s’élevait à 439 milliards de dollars.

http://www.boeing.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: