En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

ARCHEON déploie EOlife sa solution d’IA dédiée à la réanimation cardiaque

Publication: 23 avril

Partagez sur
 
Objectif : répondre à la pénurie de ventilateurs de réanimation dans les centres hospitaliers...
 

EOlife va permettre de parfaitement monitorer la ventilation des patients en réanimation et ainsi combler les déficits de nombreux respirateurs.

Face à la crise du coronavirus, les services de réanimation sont en première ligne et ont dû faire face à une saturation des urgences, en particulier dans le Grand Est. Pour relever ce défi, Archeon, pépite de la French Tech, qui a développé un dispositif de monitoring de la ventilation manuelle dédié à la réanimation cardiaque, a redéployé sa solution pour que les services de réanimation puissent ventiler temporairement davantage de patients et avec une plus grande efficacité.

La ventilation en réanimation est une procédure critique. Lorsqu’il s’agit d’un patient souffrant d’insuffisance respiratoire aiguë, comme c’est le cas pour les patients atteints du coronavirus, une erreur de réglage du ventilateur ou un dysfonctionnement peut entraîner une détérioration rapide de l’état de santé, jusqu’à la mort. Chaque patient nécessite une ventilation bien spécifique au regard de ses caractéristiques pulmonaires (compliance thoracique, résistance des voies aériennes). Ce seul paramètre augmenterait considérablement la mortalité en soins intensifs, passant de 19.6% à 34.1% selon une récente étude réalisée sur 1 705 patients.

Ce type de malade devrait être assisté par des ventilateurs sophistiqués (de 4ème génération au moins) avec un monitoring très précis, des ventilateurs coûteux et en nombre très limité. Or, dans le contexte actuel d’afflux de patients, on sait que l’on va avoir recours à des ventilateurs de 2ème génération sans monitoring fiable, et peu adaptés à la ventilation en réanimation.

La solution EOlife permet de pallier ce manque en monitorant de manière très précise la ventilation de chaque patient grâce à un système qui peut se connecter aux différents modèles de ventilateurs.

« Il s’agit de monitorer les paramètres ventilatoires en connectant un capteur à usage unique sur n’importe quel ventilateur, puis d’ajuster la quantité d’air insufflée à chaque patient en fonction des résultats transmis par notre interface logicielle. Nos produits ont été testés cliniquement et nous venons d’avoir une dérogation de mise sur le marché anticipée délivrée par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM). » explique Alban De Luca, Co-fondateur d’Archeon.

« La solution EOlife proposée par Archeon pourrait avoir plusieurs intérêts dans la crise du Covid-19 pour équiper des ventilateurs bas de gamme qui n’ont pas de solution de monitoring, voire de mettre en place une ventilation partagée à partir d’un seul ventilateur, si l’on devait en arriver là... La solution permettrait de répondre à un afflux massif de patients dans les services de réanimations et d’ajuster et monitorer avec précision les volumes d’air reçu par chacun d’entre eux. EOlife propose grâce à sa solution d’intelligence artificielle un outil fiable pour mesurer et ajuster l’air délivré à chaque patient, le clinicien n’a plus qu’à ajuster la quantité d’air/oxygène voulu » commente le Professeur Erwan L’Her, Chef du service de médecine intensive et de réanimation du CHU de Brest, France, qui a pu tester la fiabilité des paramètres ventilatoires d’EOlife, mesurés dans le cadre d’essais cliniques, dans la continuité de ses propres recherches.

Avec l’obtention de dérogation de mise sur le marché, Archeon pourra déployer sa solution dans les services de réanimation en France. L’objectif est maintenant d’en faire de même outre-manche mais aussi outre-Atlantique où les hôpitaux sont débordés par l’afflux de malades.

http://www.archeon-medical.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: