En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Le défi de la validation

Par Sebastian Weik, Product Marketing Manager for automated driving chez Elektrobit

Publication: 21 avril

Partagez sur
 
Pour faire de la conduite automatisée une réalité, d’énormes volumes de données sur les essais routiers doivent être accessibles et utilisables...
 

Pour correctement tester et valider les fonctions de conduite automatisée, les équipes de développement des constructeurs et des équipementiers automobiles sont confrontées à une tâche apparemment impossible : gérer des pétaoctets de données de test tout en s’appuyant sur de multiples outils, souvent incohérents, pour suivre le processus complet de validation des systèmes avancés d’aide à la conduite et des systèmes automobiles de conduite automatisée.

Avec une technologie plus sophistiquée et des fonctionnalités étendues, ces systèmes deviennent de plus en plus complexes et gourmands en données alors que le processus sous-jacent gagne en exigence et en complexité. Faire évoluer ces systèmes complexes est particulièrement problématique. Les employés qui doivent pouvoir accéder aux données et les utiliser pour développer, tester et valider vont des pilotes d’essais aux ingénieurs logiciels en passant par les spécialistes des données et les chefs de projets. Ils se trouvent généralement dans différentes parties du monde, ce qui rend l’orchestration des données encore plus difficile. Pour gérer cette complexité, Elektrobit a récemment lancé EB Assist Test Lab, une chaîne d’outils de validation basée sur le cloud qui gère efficacement ces données, permettant aux constructeurs et fournisseurs d’équipements automobiles de faire passer plus rapidement la conduite automatisée à la production en série.

Cette chaîne d’outils vise à aider à résoudre tous les défis logistiques auxquels sont confrontés les ingénieurs dans le cadre du développement de la conduite automatisée lorsqu’ils interagissent avec des mégadonnées. Utiliser Microsoft Azure pour stocker et rendre disponible l’énorme quantité de données permet une flexibilité et une évolutivité presque infinies, tout en répondant aux demandes de pointe pendant l’exécution en parallèle des tests et en assurant une accessibilité universelle pour les développeurs du monde entier.

Elektrobit s’efforce de fournir une chaîne d’outils globale pour l’enregistrement, la simulation, l’analyse, l’étiquetage, la gestion et le traitement des données, en s’appuyant sur les relations solides avec des fournisseurs de simulation comme IPG Automotive ou des opérateurs de centres de données comme Equinix. Grâce à un portail web convivial et intuitif, il est possible d’acquérir, de suivre et de découvrir facilement les données.

En outre, cette approche comprend une hiérarchisation intelligente des données chaudes, froides et archivées afin de réduire les coûts et de facilement prendre en charge l’ATDF (Automotive Data and Time Triggered Framework), le système d’exploitation pour robots (ROS) et autres formats de données personnalisés, tout en fournissant des indications sur la qualité des données pour évaluer facilement les scènes de conduite et leur qualité. La plate-forme étant conçue de manière ouverte, les partenaires et les clients peuvent facilement ajouter leurs propres outils à cette chaîne d’outils.

EB Assist Test Lab permettra aux équipes de développement de coopérer ainsi que de tester et valider avec succès les algorithmes, les fonctions et les systèmes afin de faire de la conduite automatisée une réalité, d’une manière plus rapide et plus efficace.

http://www.elektrobit.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: