En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

COVID-19, Diabète et aide alimentaire

Publication: 18 avril

Partagez sur
 
Novo Nordisk France se mobilise avec les Banques Alimentaires et la Fédération Française des Diabétiques : Lancement d’une action conjointe sur 3 ans...
 

Novo Nordisk, entreprise de santé engagée depuis près de 100 ans dans le traitement du diabète et qui emploie près de 1 500 personnes en France, annonce avoir initié une action commune avec les Banques Alimentaires, la Fédération Française des Diabétiques et la Société Francophone du diabète (SFD). Cette démarche conjointe dotée d’un demi-million d’euros sur 3 ans de la part de Novo Nordisk aux Banques Alimentaires, permet de soutenir la continuité de l’aide alimentaire d’urgence face au défi du Covid-19 et, à plus long terme, de mener des actions de prévention des risques de diabète liés à la précarité alimentaire.

Dès le début de la pandémie de Covid-19 en France, Novo Nordisk s’est rapproché de ses partenaires, dont la Fédération Française des Diabétiques, pour étudier comment apporter sa contribution aux personnes fragilisées. Les personnes diabétiques sont particulièrement exposées car « Le risque de forme grave [de Covid-19] est augmenté par la présence d’un diabète déséquilibré ou compliqué », rappelle le Professeur Charles Thivolet, président de la Société Francophone du Diabète (SFD), également associée sur ce projet de long terme. Par ailleurs, le confinement réduit l’activité sportive, augmente le stress et peut inciter à manger davantage : autant de facteurs de décompensation du diabète. Une maladie pour laquelle 3,7 millions de personnes sont traitées en France.

Préserver l’équilibre alimentaire

« L’alimentation joue un rôle primordial dans la lutte contre le diabète et cette maladie est 3 à 4 fois plus fréquente chez les populations en situation de précarité. L’identification et la prise en charge de proximité des personnes à risque de diabète, notamment dans les populations défavorisées, font partie des axes clés des États Généraux du Diabète et des Diabétiques. Dans le contexte de pandémie et de confinement, ces personnes ont plus que jamais besoin de pouvoir prendre des repas réguliers et équilibrés », explique Jean-François Thébaut, vice-Président de la Fédération Française des Diabétiques, en charge du plaidoyer et des relations externes. Or, l’acheminement de l’aide alimentaire est rendu nettement plus difficile par les restrictions des déplacements et l’application stricte des gestes « barrières ».

Ces constats ont conduit Novo Nordisk France à proposer une démarche conjointe à la Fédération Française des Banques Alimentaires et à la Fédération Française des Diabétiques, dans la continuité de la coopération existante entre ces deux fédérations. Ce mécénat d’entreprise prévoit notamment un engagement financier de la part de Novo Nordisk de 500 000 euros sur 3 ans au profit des Banques Alimentaires pour :

- Financer l’achat de masques, de gants, de gel hydroalcoolique et de carburant pour que les bénévoles et les salariés des Banques Alimentaires puissent mener leurs missions dans le contexte de pandémie actuel. Cette action contribue à répondre au besoin exprimé publiquement par le président de la Fédération Française des Banques Alimentaires Jacques Bailet appelant aux « bonnes volontés » pour « donner des masques ou nous apporter de l’argent pour nous permettre d’en acheter ».

- Mener conjointement des actions pérennes pour lutter contre la précarité alimentaire et les risques de diabète associés. Cet engagement pourra se traduire notamment par l’organisation d’ateliers de cuisine itinérants avec les Banques Alimentaires et la Fédération Française des Diabétiques, ou la création d’outils de prévention.

Une responsabilité d’un leader pharmaceutique

« En tant qu’entreprise de Santé engagée spécialisée dans le diabète et l’obésité, plus que jamais, nous devons assumer nos responsabilités face à cette crise sanitaire sans précédent. Nous nous mobilisons d’abord en sécurisant la production et l’approvisionnement de nos médicaments vitaux aux patients, en soutenant les professionnels de Santé en première ligne, en protégeant nos salariés ; mais aussi en aidant les personnes en difficulté économique et sociale ainsi que les personnes en situation d’extrême pauvreté, rendues encore plus vulnérables dans ce contexte inédit. Notre ambition est d’intervenir pour celles et ceux qui sont malheureusement les grands ’oubliés’ de cette crise Covid-19, les personnes en situation de grande précarité, pour qui les mesures de confinement ont des effets dramatiques. J’appelle de mes vœux que nombre d’entreprises se joignent à nous car le travail des banques alimentaires est remarquable. Nous les soutiendrons avec la Fédération Française des Diabétiques et la Société Francophone du Diabète », souligne Etienne Tichit, Directeur général de Novo Nordisk France.

« Le geste de Novo Nordisk est le bienvenu et nous appelons toutes les bonnes volontés, les entreprises comme les particuliers, à participer à cet effort de solidarité dans le cadre de cette crise sanitaire. Les équipes des Banques Alimentaires et des 5 400 associations partenaires manquent encore de bras et de protections pour rompre l’isolement de millions de personnes en précarité alimentaire. Ce soutien est important aussi pour mener des actions de prévention à plus long terme auprès de ces personnes fragilisées et pour lesquelles une alimentation équilibrée est d’autant plus nécessaire », souligne Jacques Bailet, président de la Fédération Française des Banques Alimentaires.

En France, Novo Nordisk compte deux filiales, dont son deuxième site de production au monde basé à Chartres (28), qui produit des médicaments pour 7 millions de patients dans 80 pays. La Fondation Novo Nordisk au Danemark a par ailleurs déjà engagé 74,9 millions de couronnes danoises (environ 10 millions d’euros) dans différents projets de recherche et d’entraide relatifs à l’épidémie de coronavirus. Dans le monde, Novo Nordisk apporte également son soutien à d’autres initiatives de lutte contre le Covid-19, notamment au Brésil, en Chine, aux États-Unis, au Portugal, au Royaume-Uni, en Tunisie et en Turquie.

http://www.novonordisk.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: