En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

LNC Therapeutics annonce l’acquisition d’une licence exclusive mondiale

Publication: 16 avril

Partagez sur
 
Une licence exclusive mondiale sur le premier brevet portant sur les applications thérapeutiques de Christensenella dans les troubles de l’humeur...
 

LNC Therapeutics est la première société de biotechnologie au monde à exploiter le potentiel thérapeutique de la bactérie intestinale Christensenella dans les troubles de l’humeur.

Elargissement du portefeuille de propriété intellectuelle et de produits de biothérapie vivants de LNC Therapeutics à de nouvelles applications à forts besoins médicaux.

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants utilisant le potentiel du microbiome intestinal, annonce aujourd’hui avoir conclu avec l’université de Valence (Espagne) un accord de license exclusif pour l’acquisition des droits d’exploitation sur son brevet dédié aux applications thérapeutiques des bactéries intestinales Christensenella dans les troubles de l’humeur.

L’acquisition de cette licence confère à LNC Therapeutics les droits exclusifs mondiaux pour l’exploitation, la fabrication et la commercialisation de médicaments développés pour la prise en charge ou le traitement des troubles de l’humeur, comme la dépression ou l’anxiété. Cet accord est basée sur les recherches de l’équipe du Professeur Yolanda Sanz, spécialiste du microbiome humain et coordinatrice principale du projet européen MyNewGut, l’une des plus grande initiative de recherche au monde sur le microbiome.

Le lien unique entre l’intestin et le cerveau, un nouvel axe de traitement des troubles de l’humeur identifié par LNC Therapeutics

L’intestin dispose de son propre réseau nerveux, le système nerveux entérique, qui contient à lui-seul plus de 500 millions de neurones, et qui est directement relié au cerveau par le nerf vague. Ce réseau de communication bi-directionnelle, appelé « axe intestin-cerveau », est aujourd’hui un domaine de recherche en plein essor. En effet, le rôle du microbiote intestinal a été confirmé dans de nombreuses études portant sur les maladies neurodégénératives et sur les troubles de l’humeur. La fonction intestinale affecte donc la fonction neurologique. Les perspectives thérapeutiques nouvelles qu’ouvre le microbiome intestinal dans les maladies neurologiques et mentales sont donc très prometteuses.

Véritable pierre angulaire du microbiome intestinal, la famille de bactéries Christensenellaceae promet d’être une source importante d’innovations thérapeutiques. Elle représente une piste majeure dans le traitement de maladies chroniques, telles que l’obésité, les maladies métaboliques et inflammatoires.

En explorant ses propriétés dans le traitement des troubles de l’humeur, à travers l’axe intestin-cerveau, LNC Therapeutics ouvre un nouveau champ d’application prometteur.

« La signature de cet accord avec un acteur de premier plan dans la découverte d’applications thérapeutiques du microbiome comme LNC Therapeutics renforce nos convictions sur le potentiel des bactéries Christensenella dans la santé humaine. Le rôle fondamental que jouent l’intestin et son microbiote dans les fonctionnalités de notre système nerveux central est encore un champ de recherche en plein développement, et je suis persuadée que ce nouveau programme de recherche permettra d’identifier très rapidement de nouvelles propriétés thérapeutiques propres à une souche bactérienne de Christensenella dans les troubles de l’humeur, » commente le Professeur Yolanda Sanz, Professeur de Recherche au Conseil Supérieur de la Recherche Scientifique (CSIC) et Responsable du groupe de recherche « Écologie Microbienne, Nutrition et Santé » de l’Institut d’Agrochimie et de Technologie Alimentaire du CSIC de Valence, en Espagne.

« Nous sommes ravis d’annoncer aujourd’hui l’acquisition de cette nouvelle licence qui étend les applications de nos Produits de Biothérapie Vivants aux troubles de l’humeur, un secteur pour lequel il existe une demande réelle d’innovations thérapeutiques pour la prise en charge des patients, » conclut Georges Rawadi, Directeur Général de LNC Therapeutics. « L’axe-intestin-cerveau est certainement l’un des domaines les plus innovants dans la découverte de médicaments aujourd’hui, et le lancement de ce nouveau programme constitue une opportunité unique pour LNC Therapeutics de tirer parti de son expertise dans les domaines précliniques, règlementaires et de fabrication pour le développement d’un produit first-in-class dans ces indications. »

http://www.lnc.bio/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: