En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Kayentis accompagne cinq nouveaux essais cliniques

Publication: 16 avril

Partagez sur
 
Kayentis fournit à ces nouvelles sociétés biopharmaceutiques émergentes, principaux contributeurs à l’innovation biomédicale, ainsi qu’à ses clients existants, des plans de continuité pour aider à atténuer l’impact du COVID-19 sur leurs essais cliniques...
 

Kayentis, fournisseur mondial de solutions eCOA (electronic Clinical Outcome Assessment) pour les essais cliniques, annonce aujourd’hui qu’elle accompagne cinq nouveaux essais cliniques d’entreprises biopharmaceutiques émergentes (EBPs). Le secteur des EBPs est à l’origine d’une grande partie de l’innovation et du développement dans les sciences de la vie. Il regroupe les entreprises qui investissent moins de 200 millions de dollars chaque année en R&D. Les projets auxquels Kayentis collabore portent sur des études cliniques de phases 2 et 3 dans des pathologies souffrant d’un manque thérapeutique en oncologie, inflammation et maladies auto-immunes, santé de la femme et maladies rares.

Dans le contexte de l’épidémie de COVID-19, Kayentis a mis en œuvre un plan de continuité dédié aux sites et aux patients, ainsi qu’un soutien supplémentaire pour permettre à ces EBPs, ainsi qu’aux autres clients, de poursuivre leurs essais cliniques.

Kayentis a remporté ces contrats EBPs par appel d’offres, mis en concurrence avec les autres fournisseurs internationaux d’eCOA. Pour des raisons de confidentialité, les noms des cinq EBPs ne sont pas divulgués.

« Les EBPs ont une influence considérable sur le paysage de la recherche clinique ; ils représentent une grande partie de l’innovation biomédicale », souligne Guillaume Juge, le PDG de Kayentis. « Ces derniers temps, nous avons noté une hausse de nos contrats eCOA directement liée à l’augmentation du nombre d’essais cliniques menés par les EBPs. Kayentis s’engage auprès de ses clients pour les aider à atténuer l’impact de la crise sanitaire actuelle. »

Selon un rapport de l’institut IQVIA, en 2018, sur l’ensemble des essais cliniques en cours, 68% étaient pilotés par des EBPs. Le nombre de molécules développées par les EBPs a augmenté de 15% au cours des deux dernières années. Elles ont également été à l’origine du développement et du lancement de 42% des nouveaux médicaments en 2018.

« Les EBPs n’ont qu’un petit nombre de projets en développement et des ressources limitées, cela signifie que l’enjeu est très élevé pour elles », explique Estelle Haenel, directrice médicale de Kayentis. « L’approche de Kayentis en matière de collaboration consiste à combler leurs manques en infrastructure et en ressources. Par conséquent, nous sommes très fortement impliqués dans les consultations préliminaires et nous fournissons beaucoup de conseils ; maintenant plus que jamais, en raison de la pandémie de COVID-19. Les EBPs avec lesquelles nous sommes engagés font appel à notre expertise en matière d’eCOA et nous demandent de les tenir au courant des recommandations officielles liées au COVID-19, et de soutenir le critère principal d’évaluation de leurs protocoles, qui est essentiel à leur activité. »

De manière générale, Kayentis a mis en place pour chacun de ses nouveaux clients EBP une équipe projet dédiée, une équipe scientifique et des solutions sur-mesure pour répondre à la complexité de chaque protocole clinique. Chaque projet est étudié de manière à proposer toutes les options disponibles pour sa mise en œuvre, en termes de configuration, de dispositifs, etc., et de manière à fournir une vision complète des différentes étapes du projet.

Dans le contexte de l’épidémie de COVID-19, Kayentis surveille au quotidien les recommandations émises par les autorités et en discute avec ses partenaires et avec les leaders industriels réunis au sein du ePROConsortium, dont Kayentis est membre. De plus, Kayentis a mis en place :

- Un strict protocole de désinfection des appareils fournis aux patients et aux différents sites

- Des solutions eCOA alternatives permettant aux patients qui ne se rendent plus sur les sites de remplir des questionnaires en utilisant d’autres méthodes, telles que des entretiens téléphoniques

- Un plan ajustable avec des délais d’exécution très courts, ainsi qu’une logistique, des processus et des ressources flexibles, permettant aux sponsors de continuer leurs essais cliniques, tout en respectant le confinement ou les instructions spécifiques du pays

- Un passage au travail à domicile pour les 140 collaborateurs de Kayentis, qui sont basés en France, en Angleterre, aux États-Unis et au Japon Kayentis a collecté des données d’essais cliniques dans 75 pays, en utilisant 90 langues sur 12 000 sites. Ses solutions eCOA ont été utilisées par plus de 80 000 patients lors des 15 dernières années.

http://www.kayentis.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: