En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Laserhub : Des plateformes numériques

Publication: 16 avril

Partagez sur
 
Objectif : permettre à l’industrie de relocaliser certaines productions stratégiques...
 

La grande flexibilité des plateformes numériques automatisées est une approche prometteuse pour stabiliser et garantir les chaînes d’approvisionnement, même en cas de crise mondiale.

Le secteur industriel est au milieu de turbulences et commence à découvrir les mauvais côtés de la mondialisation depuis quelques mois. Que ce soit le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine, les conséquences encore inconnues du Brexit ou, ces dernières semaines, la crise du coronavirus, les marchés sont fortement chahutés. Tous ces événements pointent la faiblesse de la sous-traitance dans des pays à bas salaire que beaucoup avaient considérée comme une panacée génératrice de plus forte marge, sans prévoir de solution alternative. Cela contribue à affecter les chaînes d’approvisionnement de nombreuses entreprises et a une incidence sur les produits mis sur le marché. Dans de nombreux services achats, des groupes de travail sont actuellement mis en place dans le but de développer de nouvelles options au fur et à mesure que l’urgence augmente. Plusieurs industries-clés ont d’ores et déjà fait part de leurs préoccupations croissantes quant au fait que leurs fournisseurs ne seront plus en mesure de leur procurer des quantités suffisantes de produits de base à moyen voire court terme.

De nombreuses personnalités politiques et économiques font également valoir la pertinence d’une production localisée afin de ne pas dépendre d’une interruption des flux d’approvisionnement.

La situation de crise actuelle confirme plus que jamais le modèle des plateformes numériques. Grâce à l’automatisation de la plateforme Laserhub, les entreprises peuvent commander en ligne leurs pièces en tôle, qui sont ensuite fabriquées par un large réseau de producteurs de proximité. Le client lui-même ne décide pas quel fournisseur produira en fin de compte mais il est assuré que sa demande sera satisfaite. En outre, la plateforme agissant en tant que partenaire contractuel, le donneur d’ordre n’a pas à craindre que le fournisseur principal fasse faillite. La plateforme doit cependant s’assurer que les pièces soient livrées à l’endroit et au moment voulu. La gestion numérique et automatisée des fournisseurs permet de continuer à fonctionner même en période difficile.

Le calcul automatique des prix élimine le processus de cotation qui prend beaucoup de temps dans le secteur industriel. Le client reçoit un retour d’information immédiat sur le prix et le moment auxquels il recevra ses pièces. Grâce à un réseau étendu et à des circuits de livraison courts, les plateformes peuvent fournir des capacités appropriées rapidement et de manière flexible. La dépendance à l’égard de la disponibilité des différents fournisseurs ou de leur éloignement est donc proche de zéro, tout en gardant la capacité de limiter les stocks au minimum et de travailler en quasi flux tendu.

Réduire les coûts de procédure

Les plateformes numériques permettent également de réduire les efforts de recherche des acheteurs et de leur donner plus de versatilité. En profitant de la une transparence sur les capacités de production disponibles, les donneurs d’ordre peuvent savoir rapidement si la machine qu’ils recherchent est disponible et si leurs besoins peuvent être satisfaits. Il est ainsi possible de réagir rapidement aux événements extérieurs que ce soient des facteurs économiques ou des crises comme celle que nous connaissons actuellement. Le temps investi dans la recherche de fournisseurs joue un rôle de plus en plus important pour de nombreuses entreprises dans l’évaluation globale des coûts d’achat. En devenant plus numérique et plus transparente, l’industrie deviendra plus efficace.

Garantir la compétitivité internationale

Malgré tous les arguments en faveur des plateformes, il ne faut cependant pas oublier le facteur prix. Celui-ci doit rester adapté au client, en particulier en cas de remplacement d’une chaîne d’approvisionnement à faible valeur ajoutée. Les plateformes vont alors s’appuyer sur des réseaux polyvalents pour proposer des prix à plusieurs niveaux. Cela leur permettra ainsi de rester bien placés face à la concurrence des pays à bas salaires. Avec une production de proximité, les plateformes apportent une nouvelle disponibilité et peuvent raccourcir les délais de livraison afin de constituer une alternative valable aux semaines d’attente pour les livraisons en provenance d’Asie du Sud-est. Afin de pouvoir réellement absorber à cent pour cent les goulets d’étranglement de l’offre globale, il sera bien sûr nécessaire de poursuivre l’internationalisation des plateformes afin de développer des productions de proximité au plus près des donneurs d’ordres avec des implantations dans différents pays.

La relocalisation de certaines productions permettrait ainsi de compenser la différence de prix par une disponibilité plus grande et des délais de livraisons plus courts permettant une gestion des stocks et de la production plus fine.

http://www.laserhub.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: