En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Siveco Group : protéger la maintenance des industriels

Par Carlo Fichera, PDG de Siveco Group

Publication: 13 avril

Partagez sur
 
L’éditeur de logiciels de maintenance Siveco Group est présent à l’international à travers ses filiales en Chine, en Europe, en Afrique et au Brésil...
 

Aujourd’hui, Carlo Fichera, PDG du groupe, nous explique le plan d’action mis en place pour continuer à servir ses clients pendant la crise sanitaire mondiale et limiter son impact pour ses collaborateurs.

Assurer la maintenance : une réelle responsabilité

“ En tant que maillon de la chaîne de maintenance, nous avons une réelle responsabilité industrielle. Nombre de nos clients sont dans des secteurs stratégiques où l’activité doit obligatoirement continuer pendant la crise : l’agroalimentaire, le transport, la défense, les établissements hospitaliers…”, souligne Carlo Fichera.

En effet, Siveco Group compte parmi ses clients français nombre d’entreprises dans des secteurs dont l’activité est maintenue et renforcée par l’État actuellement (Bonduelle, SNCF, plusieurs CHU…). Afin de prévenir les risques, des procédures sanitaires précises ont été définies en accord avec ces entreprises pour les interventions obligatoires du personnel Siveco Group.

“ Il est de notre devoir de protéger nos collaborateurs et d’être complètement opérationnels pour nos clients. Nous parlons d’hôpitaux, de réseaux ferroviaires… qui ne peuvent pas se permettre de laisser la maintenance de leurs équipements de côté, au contraire ! Comme cette maintenance repose sur nos logiciels, nous avons anticipé et mis en place des mesures préventives en interne, pour assurer une continuité de nos services en toute sécurité. Nous savons que la crise va durer longtemps et nous nous y étions préparés”, précise Carlo Fichera.

Réagir rapidement pour anticiper les difficultés

Le PDG de Siveco Group, en effet, n’a pas totalement été pris de court. Du fait de l’envergure internationale de sa société, il a été alerté en temps réel de la progression de l’épidémie et de ses conséquences sanitaires et économiques. Depuis plusieurs mois, Carlo Fichera voit la situation se dégrader en direct à travers la filiale de Shanghai, Siveco China. Puis, à l’arrivée du Covid-19 en Italie, le PDG avait déjà pris des mesures afin de mettre ses employés en sécurité tout en assurant le maintien de l’activité. La réaction en France s’en est suivie très rapidement grâce au PCA (Plan de Continuité d’Activité) qui avait été prévu depuis quelques semaines.

“ En raison de notre activité, nous sommes habitués à nous tenir au courant des innovations, mais aussi à essayer de prévenir, d’anticiper les changements, technologiques ou économiques. À travers nos filiales en Asie puis en Italie, nous avons compris qu’il se passait quelque chose de grave et qu’il fallait réagir très rapidement”, explique Carlo Fichera.

La réaction a été immédiate. Dès fin février, tous les événements prévus ont été reportés et les déplacements limités aux incontournables. Une semaine avant l’annonce du gouvernement, les collaborateurs français de Siveco Group étaient déjà tous en télétravail et les clients étaient informés des mesures mises en place.

Un accompagnement technique et psychologique au télétravail

“Notre but est à la fois de rassurer et accompagner nos équipes, nos clients, nos partenaires. En prenant quelques précieux jours d’avance sur l’installation du travail à domicile, nous avons pu tester le fonctionnement de notre service informatique à distance et assurer sa fiabilité pour tout le monde. Avoir réagi rapidement, voilà ce qui nous permet aujourd’hui d’affirmer que nous assurons le service comme au si nous étions au bureau ”

Cependant, pour le dirigeant, télétravailler dans cette situation exceptionnelle ne se limite pas à la gestion du réseau informatique. “ Nous avons communiqué un maximum en amont auprès de nos équipes afin de les préparer psychologiquement à ce qui allait arriver : le télétravail, le confinement, les gestes barrières à mettre en place. Nous savions que nous avions une très forte culture d’entreprise et cela s’est confirmé ces derniers temps : tout le monde a fait son maximum pour que cela fonctionne ”, conclut Carlo Fichera.

“ Nous avons toujours été dans une entreprise qui communiquait en toute transparence et cela se confirme encore en cette période. Dès début mars, la direction a pris des mesures pour protéger les collaborateurs mais aussi pour s’adapter aux problématiques de chacun”, explique Adrien Serre, Ingénieur d’Affaires et membre du CSE au sein de Siveco Group. “ Depuis que nous sommes en télétravail, la communication est régulière que ce soit sur l’activité de l’entreprise, la santé des équipes ou encore la solidité financière du groupe. En ces temps pour le moins compliqués, c’est rassurant de savoir que notre entreprise fait son maximum pour protéger ses collaborateurs mais aussi nos emplois ”.

http://www.siveco.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: