En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Une coalition de l’impression 3D va accélérer la production d’écrans faciaux

Publication: 31 mars

Partagez sur
 
Les demandes des hôpitaux et d’autres organisations sont supérieures à 350 000 écrans et les hôpitaux ont reçu le premier envoi le 25 mars...
 

La coalition d’entreprises et d’universités réunies par Stratasys pour produire des écrans faciaux à l’aide d’imprimantes 3D compte maintenant plus de 150 membres, selon la société. La liste comprend notamment Boeing, Toyota Motor Company, Medtronic, Dunwoody College of Technology, l’Université de Floride centrale et l’Université du Minnesota.

La semaine dernière, avec la volonté de faire face à la pandémie de COVID-19, Stratasys s’est fixé comme objectif initial de produire avant le 27 mars, 5 000 écrans faciaux sans aucuns frais pour les bénéficiaires, en recourant à ses propres ressources et à celles de ses partenaires. Ces équipements sont constitués d’une visière imprimée en 3D et d’un écran plastique transparent couvrant la totalité du visage. Selon Stratasys, ce chiffre sera dépassé d’ici la fin de cette journée et la semaine prochaine, la coalition devrait être en mesure de produire plus de 11 000 écrans faciaux, puis 16 000 ou plus la semaine suivante.

Les ateliers d’impression 3D désireux de joindre leurs efforts en contribuant à l’impression d’au moins 100 visières sont invités à remplir un formulaire en ligne. En Europe, la société fait office de plate-forme pour mettre en relation les bureaux d’études et ceux qui demandent de l’aide et a répondu à des offres et des demandes dans la plupart des grands pays. La société a également mis en ligne les instructions d’impression et d’assemblage complètes des écrans faciaux pour que chacun puisse produire les siens. Pour les États-Unis, Stratasys utilise GrabCAD Shop, son logiciel de gestion des ordres de travail, pour attribuer les commandes émises par des systèmes de santé à chaque membre de la coalition.

Jusqu’à présent, la coalition répond aux besoins de plus de 30 systèmes de santé différents, notamment des hôpitaux, des cliniques, des centres médicaux universitaires et des maisons de repos. Les premiers envois ont commencé le mercredi 25 mars. Stratasys a reçu des demandes pour 350 000 écrans faciaux, il est donc essentiel que les membres de la coalition accélèrent encore la production.

« Je n’ai jamais vu dans notre secteur une collaboration comme celle des dernières semaines », a déclaré Scott Drikakis, responsable du secteur des soins de santé de Stratasys. « Les besoins sont critiques, mais nos partenaires de la coalition sont fermement engagés dans cette action et cela nous permettra de gagner du temps pour augmenter la fabrication d’écrans et d’autres fournitures essentielles. Cette réaction rapide et cette capacité d’adaptation sont des caractéristiques essentielles de l’impression 3D, et je suis très fier de nos employés et partenaires ».

Stratasys produit elle-même des milliers de visières dans le Minnesota, en Californie et au Texas, en mobilisant les ressources de Stratasys, Stratasys Direct Manufacturing et MakerBot. Elle continue par ailleurs à satisfaire les autres demandes des clients et partenaires en matière d’imprimantes 3D, de matériaux, de pièces à la demande et de services. Le mot d’ordre : « Restez à la maison » ne limite pas actuellement sa capacité à répondre à ces besoins, si ce n’est un accès limité à l’aide sur site.

L’entreprise répond également à la crise de nombreuses autres façons. Stratasys accélère la production de matériaux d’impression 3D pour appuyer son vaste réseau de partenaires. Elle a également rendu gratuites les licences de matériau sur un grand nombre de ses imprimantes haut de gamme utilisées pour fabriquer les visières pendant cette période.

La semaine prochaine, une initiative créée par des internes en anesthésie-réanimation du Massachusetts General Hospital sera lancée sous le nom de CoVent-19 Challenge. Les ingénieurs et concepteurs sont appelés à contribuer au développement d’un respirateur pouvant être rapidement mis en œuvre, entre autres solutions innovantes destinées à pallier le manque de ces appareils. Stratasys participera à ce challenge et en fera la promotion à travers sa communauté GrabCAD, qui rassemble plus de 7 millions de concepteurs professionnels, ingénieurs, fabricants et étudiants. La société fournira également des services de prototypage aux finalistes.

http://www.stratasys.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: