En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Collaboration entre Sanofi et Translate Bio

Publication: 27 mars

Partagez sur
 
Objectif : développer un nouveau candidat-vaccin à ARNm contre le virus responsable de la COVID-19...
 

Sanofi Pasteur, l’Entité commerciale globale Vaccins de Sanofi et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), vont collaborer dans le but de développer un nouveau vaccin à ARNm contre le virus responsable de la COVID-19. Cette collaboration prend appui sur l’accord que les deux entreprises ont conclu en 2018 dans le but de développer des vaccins à ARNm contre différentes maladies infectieuses.

Translate Bio a commencé à produire plusieurs ARNm synthétiques et utilisera sa plateforme ARNm pour rechercher, concevoir et produire plusieurs candidats-vaccins contre le SARS-CoV-2. Sanofi apportera son savoir-faire en matière de vaccins et le soutien de ses réseaux de recherche externes pour le développement potentiel des candidats-vaccins identifiés. Avec sa plateforme d’ARNm thérapeutiques, Translate Bio dispose d’une capacité de production d’un lot de 100 grammes. La construction de locaux de fabrication dédiés, confiée à un partenaire sous-traitant, est en cours pour pouvoir produire au moins deux lots de 250 grammes par mois. Selon la dose définitive à administrer à des sujets humains, la plateforme ARNm de Translate Bio a le potentiel de satisfaire à la demande future en réponse à une situation de pandémie.

Il s’agit de la deuxième collaboration que noue Sanofi en vue de développer un candidat-vaccin contre le virus responsable de la COVID-19. En février 2020, Sanofi a en effet annoncé une collaboration avec la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) en vue du développement d’un candidat-vaccin contre le virus de la COVID-19 et, plus spécifiquement, d’un vaccin à base de protéines recombinantes.

« Nous sommes déterminés à explorer différents moyens pour faire face à la crise de santé publique causée par la pandémie de COVID-19, que ce soit en expérimentant des traitements ou en développant deux vaccins faisant appel à des technologies différentes. Plus nous étudierons d’approches, meilleures seront nos chances de réaliser cet objectif », a déclaré David Loew, Responsable Monde, Vaccins de Sanofi. « Le fait de disposer de capacités suffisantes sera déterminant pour satisfaire à la demande de vaccins à laquelle nous devrons probablement faire face et sur la base de l’expérience que nous avons eue à ce jour dans le cadre de cette collaboration, nous pensons que la plateforme ARNm de Translate Bio pourra nous aider à y parvenir. »

« Dans le cadre de la collaboration en cours sur les vaccins à ARNm, les équipes de Translate Bio et de Sanofi Pasteur ont obtenu des données précliniques encourageantes sur un large éventail de cibles infectieuses. Ces travaux constituent une base solide pour les recherches conjointes que nous allons mener sur le virus responsable de la COVID-19 dans le but de tenter de remédier à la menace que cette maladie fait peser sur la santé publique », a précisé Ronald Renaud, Directeur Général de Translate Bio. « Notre collaboration prendra appui sur la plateforme ARNm innovante de Translate Bio et sur le savoir-faire de Sanofi en matière de vaccins, ainsi que sur les recherches en cours sur la COVID-19 en vue de faire rapidement entrer un candidat-vaccin à ARNm en phase clinique. »

À propos des vaccins à ARNm

La vaccination consiste à injecter dans l’organisme de faibles doses d’un agent pathogène pour stimuler le système immunitaire et l’amener à produire des anticorps pour faire barrage à la maladie causé par le pathogène en question. Les vaccins à ARNm constituent une approche innovante car ils permettent d’injecter la séquence codant l’antigène ou les antigènes sélectionnés pour leur potentiel à induire une réponse immunitaire protectrice. Ils représentent également une solution alternative potentiellement innovante aux vaccins traditionnels pour plusieurs raisons : leur puissance, leur capacité à induire la production de protéines sans avoir à pénétrer à l’intérieur du noyau des cellules et le fait que leur administration fait appel à des vecteurs géniques non infectieux et qu’ils se prêtent à un développement rapide et à une production potentiellement à faible coût. Cette technique pourrait éventuellement permettre le développement de vaccins dans des indications pour lesquelles la vaccination n’est pas, à l’heure actuelle, une solution viable. De plus, l’antigène souhaité ou plusieurs antigènes peuvent être exprimés à partir de l’ARN messager sans qu’il soit nécessaire d’ajuster le procédé de production, ce qui offre une grande souplesse en matière de développement et une efficacité optimale.

À propos de la collaboration Sanofi Pasteur/Translate Bio

En 2018, Translate Bio a conclu un accord de collaboration et de licence exclusif avec Sanofi Pasteur afin de développer des vaccins à ARN messager pour lutter contre un maximum de cinq agents pathogènes à l’origine de maladies infectieuses. Cette collaboration permet de mettre en commun le leadership de Sanofi Pasteur dans le domaine des vaccins et le savoir-faire de Translate Bio en matière de recherche et développement de médicaments à base d’ARN messager. Selon les termes de l’accord, Translate Bio et Sanofi Pasteur doivent mener conjointement des activités de recherche et développement sur des vaccins à ARN messager pendant une durée initiale de trois ans. Dans le cadre de leurs programmes de développement préclinique de vaccins, Translate Bio et Sanofi Pasteur ont déjà procédé à la sélection, à l’optimisation et à la production de plusieurs formulations d’ARNm et de nanoparticules lipidiques pour un large éventail de cibles.

http://www.sanofi.fr/

http://www.translate.bio/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: