En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Année placée sous le signe de l’électromobilité : innovation, durabilité, performance

Publication: 22 mars

Partagez sur
 
Au cours de l’exercice 2019, Porsche AG a établi de nouveaux records : le volume des ventes, le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel hors éléments exceptionnels atteignent des niveaux inégalés...
 

L’entreprise a livré 280 800 voitures à ses clients en 2019, un chiffre en hausse de 10 % par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires s’élève à 28,5 milliards d’euros (+ 11 %), tandis que le résultat opérationnel hors éléments exceptionnels atteint 4,4 milliards d’euros (+ 3 %). La marge opérationnelle hors éléments exceptionnels est de 15,4 %. L’entreprise compte un effectif de 35 429 salariés (augmentation de 10 % par rapport à 2018).

« Pionnier de la mobilité durable, Porsche a pris des mesures d’envergure ces dernières années et présenté de nombreux nouveaux produits en 2019 qui ont suscité un fort engouement auprès des clients. Nous avons notamment lancé le Taycan, notre première voiture de sport 100 % électrique », a déclaré Oliver Blume, Président du Directoire de Porsche AG. « Notre gamme comptait déjà des modèles à moteur essence efficients et des hybrides rechargeables à haute performance, nous avons désormais lancé notre gamme de voitures de sport entièrement électriques. Grâce à cette offre attrayante, le volume des ventes continue de progresser en 2019. Il convient de considérer le succès affiché par l’entreprise lors du dernier exercice comme un simple bilan d’étape », a précisé Oliver Blume. « Notre principal objectif est de dégager une croissance capable de créer de la valeur durable. Notre résultat a progressé de plus de 60 % au cours des cinq dernières années. Nous créons ainsi les conditions requises pour permettre à l’entreprise d’assumer ses responsabilités économiques, écologiques et sociales. »

« En 2019, nous avons établi de nouveaux records : le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel hors éléments exceptionnels atteignent des niveaux inégalés. L’amélioration de notre résultat résulte notamment de la forte hausse de notre volume d’affaires, et de l’évolution positive de nos différents secteurs et domaines d’activité. Il est à noter toutefois que l’augmentation des charges fixes, générées par notre propre croissance, la hausse des investissements d’avenir dans les domaines de l’électrification et de la digitalisation, mais aussi les effets de change ont eu une incidence négative sur notre résultat », commente Lutz Meschke, Vice-président du Directoire de Porsche AG, Directeur financier (CFO) et Directeur des systèmes d’information (DSI) du groupe.

« Nous avons tout de même réussi à dépasser une nouvelle fois nos objectifs stratégiques avec une marge opérationnelle de 15,4 % (hors éléments exceptionnels) et un retour sur investissement (rendement des capitaux engagés) de 21,2 %. »

La problématique liée au diesel a engendré des incidences exceptionnelles à hauteur de 0,5 milliard d’euros au deuxième trimestre 2019. Après éléments exceptionnels, le résultat opérationnel de Porsche AG s’élève à 3,86 milliards d’euros au titre de l’exercice 2019 ; la marge opérationnelle après éléments exceptionnels sur la période est de 13,5 %.

Une croissance exceptionnelle en Allemagne et en Europe

Les gammes Cayenne et Macan ont largement contribué à la hausse sensible du volume des ventes : 92 055 Cayenne ont été vendus en 2019 (+ 29 % par rapport à 2018) et 99 944 Macan (+ 16 % par rapport à 2018). C’est sur son marché domestique, l’Allemagne, et en Europe, que Porsche connaît sa plus forte croissance en 2019 (+ 15 % dans les deux cas). Au total, 31 618 voitures ont été livrées en Allemagne, 88 975 sur l’ensemble de l’Europe. L’entreprise a également enregistré une hausse sur ses deux principaux marchés. En Chine, 86 752 voitures ont été livrées (+ 8 % par rapport à 2018). Aux États-Unis, les ventes ont également progressé de 8 %, avec 61 568 exemplaires vendus. Porsche a ainsi pu maintenir un niveau de performance élevé en dépit de la conjoncture économique défavorable sur ces deux marchés.

Durabilité : valeur cardinale de l’entreprise

L’électromobilité est un puissant moteur de création d’emplois chez Porsche. Près de 2 000 nouveaux postes ont été créés pour le Taycan, et l’entreprise a lancé un vaste programme de qualification professionnelle. La voiture de sport 100 % électrique est produite dans l’usine historique de la marque, à Zuffenhausen, au bilan carbone neutre. Depuis le début de l’année 2020, Porsche a opté pour un approvisionnement énergétique neutre en carbone pour alimenter le site de production : les nouveaux bâtiments sont conçus dans une optique d’efficacité énergétique, et l’électricité provient de sources renouvelables. L’entreprise produit chaleur et énergie grâce à ses propres centrales de cogénération, alimentées par le biogaz produit à partir du retraitement des matières résiduelles et des déchets.

Investissements massifs

L’entreprise prévoit d’investir près de 10 milliards d’euros dans l’hybridation, l’électrification et la digitalisation de ses modèles d’ici 2024, et étend constamment son offre dans le secteur de l’électromobilité. Le lancement du Cross Turismo, qui sera la première déclinaison du Taycan, est d’ores et déjà annoncé. La nouvelle génération de SUV compact de la gamme Macan sera elle aussi à motorisation électrique. Elle sera alors la seconde gamme de modèles électriques de la marque. Selon les prévisions de l’entreprise, d’ici 2025, la moitié des voitures vendues par Porsche seront des modèles électrifiés (voitures électriques ou modèles hybrides rechargeables).

« Avant même la première mondiale du Taycan en septembre dernier, nous avions déjà reçu près de 30 000 manifestations d’intérêt sous forme de pré-réservations », explique Oliver Blume. « Depuis, plus de 15 000 clients ont passé une commande ferme. Nous sommes confiants dans notre capacité à générer à nouveau une forte demande en 2020 grâce à l’attractivité du Taycan et des nouvelles versions au sein des gammes 911, 718 et Cayenne. »

« Nous allons devoir faire face dans les prochains mois à une situation difficile, sur les plans économique et politique, notamment en raison des incertitudes que fait peser l’épidémie de coronavirus sur l’activité », poursuit Lutz Meschke. « Malgré les investissements massifs qui seront engagés dans l’électrification des gammes, dans la digitalisation ainsi que dans l’extension et la modernisation de nos sites, l’entreprise entend maintenir son objectif ambitieux de rentabilité », ajoute le Vice-président du Directoire. « Grâce à des mesures d’amélioration de l’efficience et à l’exploitation de nouveaux secteurs d’activité rentables, nous entendons maintenir notre objectif stratégique d’une marge opérationnelle de 15 % », conclut Lutz Meschke.

http://www.porsche.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: