En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Une société suisse prolonge la durée de vie des tours automatiques à cames

Publication: 11 mars

Partagez sur
 
Des dizaines de milliers de tours automatiques à cames traditionnels continuent de fabriquer sans relâche des pièces en grande série pour les secteurs de l’horlogerie, de l’automobile, des soins dentaires et de l’électronique partout dans le monde...
 

Même si ces machines-outils ne bénéficient que d’un service de maintenance limité, il reste possible de se procurer des pièces de rechange et accessoires périphériques de qualité grâce à la société suisse UniParts.

Les tours automatiques à cames traditionnels, aussi appelés tours à décolleter , peuvent apparaitre démodés pour les non-initiés, mais ils continuent d’effectuer, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, les opérations de décolletage, taraudage, tournage, moletage et alésage nécessaires à la fabrication de pièces indispensables à la production d’une gamme étendue de produits.

« Les tolérances des petites pièces usinées sont souvent de l’ordre du micron, » explique M. Per Borg, P.-D.G. de la société UniParts. « Pour les industries qui les utilisent, ces bêtes de somme sont d’une extrême rentabilité qui n’a de cesse de produire tant que les pièces de rechange sont disponibles. Le peu de pièces de rechange disponibles proposées par les fabricants d’origine de ces machines représente pour nous à la fois une excellente opportunité commerciale et un moyen d’offrir à de nombreuses industries une solution favorable à la maîtrise de leurs coûts sans aucune concession sur la qualité. »

La machine la plus ancienne pour laquelle l’entreprise fournit des pièces et accessoires a été fabriquée par la société Tornos avant la Seconde Guerre mondiale. Voilà qui en dit long sur la qualité, et la longévité de ces machines.

« Ces machines de conception simple ont la capacité de produire des pièces en très grande série, ce qui explique qu’il est très rentable d’en poursuivre l’exploitation, » continue M. Borg. « Les machines-outils modernes à commande numérique ( CNC ) sont certes plus polyvalentes que les tours à décolleter traditionnels de type suisse, mais une fois leurs moteurs et règles à billes usés, il ne reste souvent plus qu’à investir dans une nouvelle machine à commande CNC plus performante. Notre mission reste donc de préserver les anciens tours à décolleter de type suisse, en fournissant de la pièce de rechange. »

La plupart des clients d’UniParts sont des utilisateurs finaux, et les ateliers de maintenance constituent son autre segment de clientèle principal. Ses marchés principaux sont la Suisse et l’Europe, mais l’Inde, les États-Unis et le Japon sont aussi des marchés en croissance.

« Je suis surtout préoccupé de voir les entreprises se débarrasser de tours de précision en parfait état de fonctionnement dès qu’elles sont à court de pièces détachées et d’outils pour ces machines, » explique M. Borg. « C’est vraiment dommage si l’on considère leur exceptionnelle rentabilité. La bonne nouvelle, c’est que nous disposons d’un grand nombre de pièces de rechange livrables sans délais pour les tours de type suisse construits par des outilleurs réputés. »

UniParts fabrique des pièces de rechange et outils pour la plupart des tours automatiques à cames construits par Tornos, par exemple le modèle MS7, et pour les tours automatiques construits par d’autres outilleurs tels que Bechler et Petermann.

http://www.uniparts.ch/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: