En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

La matériovigilance, un préalable indispensable

Publication: 6 mars

Partagez sur
 
Objectif : améliorer la sécurité des patients sous traitement à domicile !...
 

Alors que le coronavirus est arrivé en France, de nombreuses mesures ont d’ores et déjà été mises en place pour éviter la propagation du virus. Plusieurs dispositifs et équipements médicaux (masques) permettant de limiter la contagion par voie aérienne sont aujourd’hui disponibles à la vente, mais sans qu’on ne soit véritablement informés sur leur efficacité... Il est pourtant conseillé de se renseigner au préalable auprès d’organismes agréés, de professionnels de santé ou simplement de s’informer sur les différentes normes ou critères de qualité permettant d’en attester. Depuis sa création en 1981, la Fédération Antadir remplit ce rôle de conseil et de garant de la qualité des dispositifs médicaux délivrés aux patients, dans un autre cadre cependant : celui du suivi des patients à domicile atteints de pathologies chroniques ou aigues. Investies de nombreuses missions permettant de veiller à la qualité de la prise en charge à domicile, la Fédération élève la matériovigilance au rang de ses priorités, conformément à la loi. Elle se charge également d’évaluer et de s’assurer du bon fonctionnement et de l’efficacité des dispositifs médicaux proposés aux patients traités et suivis à domicile : elle procède pour cela de nombreux tests techniques et/ou études cliniques.

La matériovigilance pour l’amélioration de la sécurité des patients sous traitement d’assistance à domicile

Avec près de 200 000 patients pris en charge en métropole et outre-mer, Antadir et ses adhérents les Services d’Assistance pour le Retour au Domicile (SARD®) s’assurent régulièrement du bon fonctionnement des dispositifs médicaux prescrits à domicile. Cette surveillance s’est accentuée avec la promulgation de la loi du 18 janvier 1994 sur la santé publique.

Des centaines de signalements d’incidents relatifs à l’utilisation de dispositifs médicaux sont traités chaque année par Antadir et constituent désormais une base nationale riche de près de 7 000 déclarations. Environ 30% des signalements transmis aboutissent à une modification technique, documentaire ou de procédure de la part du fournisseur concerné. La Fédération contribue ainsi à l’amélioration de la sécurité des patients pris en charge pour un traitement d’assistance à domicile.

Afin de simplifier la gestion au quotidien de cette activité et de mieux partager l’information avec ses membres, Antadir a mis en place un site web intranet dédié. Baptisé VigiNET, cet outil permet la déclaration et le suivi jusqu’à leur classement des signalements d’incident ainsi que la consultation en ligne et à tout moment de l’ensemble de la base nationale par les SARD® adhérents à Antadir. VigiNET permet également une communication rapide et simplifiée par voie électronique entre d’un côté, les correspondants matériovigilance communs Antadir et, d’un autre côté, les responsables matériovigilance des SARD® déclarants, les fournisseurs de dispositifs médicaux concernés et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM).

Antadir, une Fédération indépendante et engagée

Fondée en 1981 à la demande du Ministère de la Santé et de la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS), Antadir est une Fédération indépendante et engagée.

« Nous conservons une totale indépendance vis-à-vis des fabricants et c’est en vertu de ce principe que nous sommes en mesure de donner un point de vue objectif sur les différents dispositifs médicaux proposés aux patients traités à domicile. » explique le Professeur Boris Melloni, Président de la Fédération Antadir.

Au-delà de la matériovigilance, la Fédération Antadir, toujours soucieuse d’améliorer le bien-être et la qualité de vie des patients, s’engage dans la recherche et le progrès de la santé à domicile. Elle pilote de nombreuses études, parmi lesquelles :

- Des études ad hoc sur des pathologies ou de nouveaux dispositifs médicaux,

- Des études cliniques destinées à améliorer les critères de prescription des traitements ou dispositifs médicaux en établissant leurs effets bénéfiques sur le patient et en déterminant les potentiels risques ou effets secondaires liés à leur utilisation,

- Des cohortes réalisées sur un traitement ou une pathologie spécifique.

La Fédération Antadir se sert par ailleurs des données qu’elle collecte auprès de ses membres et de la communauté médicale depuis près de 40 ans, pour observer l’évolution des pratiques de prescription et de suivi des traitements par les patients afin d’optimiser les conditions de prise en charge à domicile.

http://www.antadir.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: