En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

ECM Moderne : Une gestion de contenu optimisée pour plus de compétitivité

Par William Bailhache, Vice-Président Régional pour la zone EMEA Sud, Alfresco

Publication: 26 février

Partagez sur
 
La capacité à agir rapidement est une préoccupation centrale pour de nombreux dirigeants d’entreprise. 67% d’entre eux (à l’international) considèrent en effet que l’agilité doit constituer une réelle norme au sein des entreprises...
 

En effet, plus celles-ci seront lentes à réagir, plus elles perdront en valeur. Il est donc nécessaire de s’interroger : en quoi l’ECM moderne permet-il de gagner en rapidité et de répondre à cette problématique ? Pourrait-il être source de nouvelles opportunités ?

Les nouveaux arrivants du numérique et les consommateurs connectés doivent être considérés

Auparavant, l’avantage concurrentiel se gagnait par l’ancienneté et l’expérience, les licornes n’étaient que des créatures mythiques et les clients restaient fidèles aux plus grandes marques. Aujourd’hui, la situation a bien changé. Des applications permettant de générer des milliards peuvent apparaitre en seulement quelques mois sur le marché et les consommateurs s’attendent à être perpétuellement séduits pour être fidèles.

En d’autres termes, les entreprises ne se doivent plus seulement de satisfaire leurs clients, elles doivent être en mesure d’offrir une expérience équivalente à celle proposée par les challengers fraichement arrivés sur le marché. La qualité du service doit s’adapter aux attentes des clients au risque de passer pour une entreprise figée et vieillissante. Il en résulte ainsi une pression sur l’IT qui doit fournir une infrastructure adéquate aux clients, aux citoyens ainsi qu’à tous les utilisateurs, tout en s’inscrivant dans un processus d’amélioration continu.

Il est temps de briser ses chaînes

L’ECM traditionnel qui a été conçu pour fonctionner avec une architecture cloisonnée et construit selon des normes propriétaires qui verrouillent le contenu. En contrepartie, il est difficile de libérer et d’exploiter sa véritable valeur. En outre, les coûts de maintenance demeurent élevés et se connecter à une architecture moderne API devient un véritable défi. En définitive, la solution de gestion de contenu s’est peu à peu transformée en véritable prison. Pour répondre aux opportunités du « nouveau monde numérique », il faut se libérer de ce carcan.

L’open source, la clé pour de nouvelles opportunités

La clé du changement repose sur l’open source. À titre indicatif, 96% des bases de code contiennent des composants open source ; il est donc logique de s’orienter vers une plateforme de services de contenu avec des standards ouverts et un noyau open source. Cela permet de renforcer la capacité à faire face aux changements rapides et à intégrer facilement les services de contenu dans les applications existantes ainsi que de nouvelles solutions numériques.

Les solutions ayant un noyau open source et qui prennent en charge des normes et des API ouvertes permettent aux clients d’être libres dans la création de nouvelles expériences. Ainsi, quel que soit le fournisseur de services cloud ou la typologie des services déployés, le pouvoir est entre vos mains (et non entre celles d’un fournisseur propriétaire tiers).

Rester agile est essentiel

L’agilité n’est pas seulement une question de rapidité, mais aussi de flexibilité. Dans un contexte IT, il faut être capable de modifier, d’adapter et de réutiliser des services au fur et à mesure que de nouveaux besoins apparaissent. Il s’agit également de faire évoluer les ressources, d’automatiser les processus et de classer intelligemment les contenus pour agir et réagir rapidement en conséquence.

Faut-il changer d’ECM ?

Le contenu étant au cœur de presque tous les processus, les décisions relatives au changement d’ECM doivent être soigneusement étudiées. Si les employés doivent saisir à nouveau manuellement des informations, s’échanger des contenus par email ou attendre une intervention de la part d’un tiers pour faire avancer des tâches simples, il est temps de réévaluer le système ECM et de s’interroger sur sa réelle valeur ajoutée - au-delà de son rôle premier de stockage de données.

Les applications et services basés sur le cloud offrent aux entreprises la possibilité de collaborer et d’interagir plus rapidement avec l’ensemble des utilisateurs. Cependant, sans contenu significatif, elles ne sont plus qu’une interface utilisateur classique. Il est possible de développer une application sécurisée dans le cloud en quelques instants. Si le système ECM ne peut le supporter, cela risque d’avoir un impact négatif sur le fonctionnement de l’entreprise.

Dans le cadre d’une stratégie numérique bien étudiée, le rôle du contenu doit être clair et précis. Si ce n’est pas le cas, il est alors temps de réfléchir à la façon de maximiser sa valeur : les contenus représentent l’un des plus grands atouts des entreprises et il est nécessaire de les rendre accessibles au plus grand nombre.

http://www.alfresco.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: