En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Sanofi : créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Publication: 26 février

Partagez sur
 
Ce nouvel acteur majeur des API contribuerait à sécuriser les capacités de fabrication et d’approvisionnement d’API essentiels aux patients en Europe et au-delà...
 

Sanofi a l’ambition de créer un leader européen dédié à la production et à la commercialisation à des tiers de principes actifs pharmaceutiques, qui sont les molécules essentielles entrant dans la composition de tout médicament. Ce projet consisterait à rassembler les activités commerciales et de développement d’API de Sanofi avec 6 de ses sites de fabrication d’API au sein d’une nouvelle entreprise autonome : Brindisi (Italie), Francfort Chimie (Allemagne), Haverhill (Royaume-Uni), St Aubin les Elbeuf (France), Újpest (Hongrie) et Vertolaye (France).

Dans un contexte de pénurie croissante de produits pharmaceutiques indispensables aux soins des patients, la nouvelle entité contribuerait à sécuriser la fabrication des API ainsi qu’à développer les capacités d’approvisionnement pour l’Europe et au-delà. Il apporterait un équilibre européen dans une industrie très dépendante de l’Asie3.

L’entreprise serait numéro 2 mondial du marché des API avec un chiffre d’affaires d’environ 1 milliard d’euros (en 2022) et 3 100 employés. Son siège social serait situé en France. Une introduction en bourse serait étudiée sur Euronext Paris d’ici 2022, en fonction des conditions de marché.

Philippe Luscan, Vice-Président Exécutif, Affaires Industrielles Globales : « Grâce à l’expertise acquise au fil des ans au sein de notre réseau industriel, cette nouvelle entité contribuerait à assurer une plus grande stabilité dans l’approvisionnement de médicaments pour des millions de patients en Europe et au-delà. Avec ce projet, elle gagnerait en agilité en tant qu’entreprise indépendante et libérerait son potentiel de croissance, en particulier pour capter les opportunités d’un marché en croissance de 6 % par an4. »

En devenant indépendant, cet acteur serait en mesure d’accélérer ses ventes auprès des tiers et de développer des partenariats avec d’autres entreprises du secteur pharmaceutique, afin de saisir de nouvelles opportunités de marché et de mieux s’adapter aux besoins des clients. La nouvelle société capitaliserait également sur des atouts majeurs, avec un large portefeuille de produits de base et de produits de niche, des normes de qualité élevées, des prix compétitifs sur le marché des produits à forte valeur ajoutée, des capacités industrielles et des technologies de pointe dans toute l’Europe (France, Italie, Allemagne, Hongrie, Royaume-Uni) et un réseau commercial présent dans plus de 80 pays.

Sanofi resterait pleinement engagé dans sa réussite sur le long terme et conserverait une participation minoritaire d’environ 30 % dans le capital de la nouvelle société. En vue de faciliter la réussite de cette nouvelle société, Sanofi prévoit une absence de dette afin de maximiser ses capacités d’investissement futures. Sanofi s’engage également à rester un client important de cette nouvelle entité.

http://www.sanofi.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: