En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Savoye accompagne la montée en puissance du groupe SavoirsPlus

Publication: 22 février

Partagez sur
 
Spécialiste de la vente à distance et en ligne de fournitures scolaires, librairie et matériel éducatif depuis plus de 60 ans, le Groupe SavoirsPlus assure une organisation logistique optimisée grâce à l’implémentation de solutions Savoye...
 

SavoirsPlus se compose aujourd’hui de trois entreprises coopératives de l’économie sociale et solidaire Sadel, LIRA et NLU réunies sous la houlette d’un seul et même groupe, s’illustrant comme un acteur emblématique de la distribution de fournitures scolaires, matériel éducatif, librairie scolaire et jeunesse.

Organisée autour de trois entrepôts aux activités distinctes, la logistique du groupe représente actuellement trois millions de lignes et 250 000 commandes par an. Un premier site de 14 000 m² à Brissac-Quincé (49) regroupe les gammes papeterie et librairie, un second de 10 000 m² à Moneteau (89) est dédié aux loisirs créatifs ainsi qu’à la papeterie et les 6 000 m² restants sont consacrés à la gamme petite enfance, au matériel éducatif et au hors format, à Loriol-sur-Drôme (26). SavoirsPlus sert ainsi ses clients, collectivités locales et acteurs du monde de l’éducation au travers de ses différents canaux : la vente par correspondance et cinq magasins physiques.

Apporter de l’efficience à l’outil logistique

C’est en 2010 que le groupe lance une première réflexion autour de son site principal alors situé à Saint-Barthélemy d’Anjou (49). À l’époque, l’entreprise affiche un taux d’erreur de 10 %, effectue encore ses préparations de commandes manuellement et fait face à une saturation de son entrepôt. « Plus de 75% de notre chiffre d’affaires est réalisé sur les trois mois d’été précédant la rentrée, nous souhaitions donc trouver un moyen d’assurer des préparations de commandes efficientes au travers d’une gestion de stocks conforme à nos attentes. En période de pics d’activité, nous passons d’une quinzaine de personnes à 80, il fallait donc un process facile et fiable à appréhender », détaille Alex Charron, responsable logistique de SavoirsPlus.

L’entreprise déménage sa logistique et investit dans un site de 14 000m2 situé à Brissac-Quincé. En 2012, elle choisit après un premier appel d’offres de travailler avec le concepteur et intégrateur de solutions logistiques globales Savoye. Ensemble, ils implémentent sur le site le WMS LOGYS et installent une chaine de préparation Savoye comportant une formeuse de carton, une dépose automatique de l’étiquette d’expédition au format du transporteur, cinq gares avant/arrière de préparation de commandes détail, un convoyeur Pick to Belt, le contrôle pondéral, le dépose de BL et la liste de colisage ainsi que huit antennes de tri à l’expédition.

Conduire la transformation logistique d’un groupe en devenir

En 2018, l’entreprise, après avoir travaillé conjointement avec ses partenaires NLU et LIRA pendant de longues années, se transforme en Scop (société coopérative de production) intégrant les trois entités. Elle décide ainsi de déployer le WMS LOGYS sur les trois sites du groupe ainsi qu’une ligne de préparation de commandes pour le flux petite enfance sur le site de Loriol : « Nous avions besoin d’un système commun pour coordonner l’ensemble de nos entrepôts. Cela nous a notamment permis de réduire notre taux d’erreur à moins de 1%, de fiabiliser nos stocks et d’accroitre notre productivité sur un même temps de travail », souligne Alex Charron.

Pour mener à bien le projet, Savoye apporte sa connaissance technique tandis que les équipes de Brissac participent à la formation des collaborateurs de Loriol et Moneteau. « Au fur et à mesure de notre collaboration avec Savoye, nous formons un partenariat gagnant-gagnant, chacun évoluant du travail de l’autre. Actuellement, nous réfléchissons ainsi à pousser l’automatisation de nos process et optimiser le vide dans les colis », conclut Alex Charron.

http://www.savoye.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: