En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La filière aéro NAE signe un nouveau contrat triennal avec la Région Normandie

Publication: 24 février

Partagez sur
 
Hervé Morin, Président de la Région Normandie, et Philippe Eudeline, Président de Normandie AeroEspace (NAE), ont signé, ce jeudi 20 février 2020, à l’Atrium à Rouen, un nouveau contrat de filière pour la période 2020-2022...
 

Avec l’allocation d’une enveloppe de 2, 613 963 millions d’euros, la Région réaffirme sa confiance en la capacité de la filière NAE à relever les défis de l’emploi et de la compétitivité industrielle et commerciale de ses entreprises, en France comme à l’international.

« Dès 2016, la Région a décidé de redessiner sa politique de contractualisation avec les filières normandes. L’aide aux filières stratégiques prend depuis la forme de contrats d’objectifs de 3 ans portant sur la recherche, l’innovation, l’investissement, la formation et l’exportation. Cette contractualisation permet aux différents secteurs d’installer des actions sur le long terme. La Région est heureuse de renouveler aujourd’hui son soutien à NAE et de contribuer ainsi à l’atteinte d’objectifs forts, essentiels pour la filière et notre territoire » a déclaré Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

NAE est la première filière à avoir signé un contrat triennal initié par la Région Normandie en janvier 2016. Pour la période 2017-2019, les entreprises adhérentes à NAE ont bénéficié, toutes aides Région confondues, de 8,167 millions d’euros en prêts, subventions, avances remboursables, garanties des dispositifs Impulsions, ARME, FRI, FRG et ticket modérateur. Les résultats obtenus confirment la vitalité et l’attractivité du réseau des acteurs de l’aéronautique, du spatial, de la défense et de la sécurité en Normandie qui est passé depuis de 134 à 160 membres, de 14 200 salariés à 21 500 salariés et de 2,2 milliards d’euros à 3,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Pour permettre à NAE de poursuivre et mener à bien sa stratégie, la Région renouvelle son engagement pour les trois prochaines années en lui allouant un budget de 2, 613 963 millions d’euros et 1.484 million d’euros pour le soutien à l’export via l’ADN, selon les sollicitations des entreprises. Cette enveloppe traduit les ambitions fortes du secteur en termes d’emploi, de recherche technologie et innovation, de développement du chiffre d’affaires des entreprises et des marchés à l’international.

Pour les atteindre et dans le cadre de sa stratégie 2020-2022, NAE a renforcé ses objectifs dans les principaux domaines que sont :

- L’Emploi et la Formation : avec l’ambition de faire évoluer l’offre de formation en adéquation avec les besoins des entreprises. Cet objectif passe par la valorisation et l’élargissement des offres de formation des établissements présents sur le territoire normand et l’élaboration d’un plan spécifique d’aide au recrutement avec le renforcement du lien écoles-entreprises. Un autre volet concerne l’attractivité des entreprises. A cette fin, la filière a récemment lancé son dispositif Marque Employeur destiné à valoriser l’image des entreprises vis-à-vis de leurs futurs collaborateurs. NAE travaille également avec les différents prescripteurs de l’orientation pour leur faire connaître l’attractivité des emplois de la filière ;

- La croissance des entreprises : NAE lance un accompagnement de ses PME dans une réflexion sur leur positionnement stratégique sur le marché, destinée à structurer leur plan de croissance : depuis l’amélioration de l’organisation et du management jusqu’à l’optimisation de la structuration et de la gestion financières, en passant par l’innovation, l’intensification de l’internationalisation et l’analyse de la pertinence des croissances externes ;

- La différenciation par la technologie et l’innovation : NAE va ainsi renforcer ses feuilles de route de spécialisation : Fabrication additive, Composites, Drones et Fiabilité des systèmes et composants. L’expérimentation et la mise en relation entre les Pépites d’innovation et les utilisateurs seront facilitées, de même que la montée en compétences sur le montage de projets ;

- Le développement du domaine de la défense : ce secteur est en forte croissance du fait du contexte géopolitique mondial actuel et du budget de la défense français qui va atteindre 2% du PIB jusqu’en 2025. Il est donc stratégique de renforcer les actions de la filière dans ce domaine pour aider les entreprises à en bénéficier aux plans business et innovation. NAE participera cette année pour la première fois au Salon Euronaval en octobre 2020. Le nouveau logo de NAE illustre également cette volonté de renforcer le volet Défense et Sécurité en y adjoignant toutes les composantes Aéronautique Spatial Défense Sécurité dans l’acronyme ASDS ;

- L’internationalisation : la démarche « Cap International 2020 » va s’intensifier, tant sur le plan du business que sur le plan de l’innovation, au travers des fonds européens. NAE va en particulier structurer et faciliter l’accès au financement européen pour les programmes d’innovation et densifier son réseau international pour accélérer le développement de ses industriels et laboratoires.

« Nous sommes passés de 8 entreprises lors de notre création en 1998 à 160 aujourd’hui et ce qui fait notre force c’est que nous avons gardé cet état d’esprit d’appartenir à un club de personnes qui ont la même volonté de travailler ensemble pour développer des compétences » a souligné Philippe Eudeline, Président de NAE.

http://www.nae.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: