En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Signature du COP de l’Institut de Soudure avec l’État et le Symop

Publication: 20 février

Partagez sur
 
Ce document unique engage l’État, le Symop et l’Institut de Soudure, reconnu comme CTI du soudage et des contrôles associés, dans une démarche de performance...
 

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, Antoine Legros, président du Groupe Institut de Soudure, Abdelkrim Chehaibou, directeur général de l’Institut de Soudure et directeur Recherche Expertise du Groupe Institut de Soudure et Caroline Demoyer, responsable Relations institutionnelles du Symop, ont signé ce 18 février 2020 le contrat d’objectifs et de performance, qui lie l’Institut de Soudure en tant que Centre technique industriel (CTI) au Symop et à l’État pour la période 2020-2023.

Fondé en 1905 pour accompagner en France le développement du soudage et former les personnels aux bonnes pratiques, l’Institut de Soudure a été reconnu comme Centre technique industriel en 1977.

Le COP 2020-2023 de l’Institut de Soudure se décline en 4 axes stratégiques qui répondent aux attentes des entreprises des grands secteurs industriels pétrole et gaz, nucléaire, aéronautique, transport, construction métallique.

- Industrie du Futur : développer les assemblages multimatériaux, la fabrication additive et la robotisation des procédés ;

- Transition écologique et énergétique pour le domaine du transport : contribuer à la maîtrise des procédés visant l’allégement et la haute performance des structures soudées ;

- Gestion durable et optimisée de l’outil industriel : sécuriser, fiabiliser et pérenniser l’outil industriel français ; améliorer la performance des procédés de fabrication par l’emploi des technologies connectées et la science des données et prolonger la durée de vie des équipements ;

- Compétences pour l’industrie et nouvelles offres de formation : maintenir des cursus d’excellence pour les acteurs économiques (TPE-PME, grands groupes, collectivités territoriales), quels que soient les niveaux (du lycéen à l’ingénieur, de l’apprenti au demandeur d’emploi) ; développer les outils de formation 4.0, pour répondre aux nouveaux usages et aux besoins industriels, induits parle numérique et le développement des technologies de l’Usine du Futur.

Parmi les actions emblématiques du CTI inscrites dans le contrat d’objectifs et de performance, citons le développement des technologies de fabrication additive arc-fil et laser-fil pour en promouvoir leur industrialisation, des applications de soudage multimatériaux avec transfert de technologies vers les industriels, des solutions complètes de procédés de soudage innovants ou de monitoring ou encore des équipements de formation en réalité augmentée.

http://www.isgroupe.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: