En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Dynamic Workplace lance DWS

Publication: 13 février

Partagez sur
 
DWS pour Dynamic Working System, c’est le référentiel conçu par Dynamic Workplace pour matérialiser l’immeuble tertiaire de demain, résolument humain et performant...
 

Issu des savoir-faire de la start-up en matière de transformation des espaces tertiaires et d’opérateur d’espaces de coworking, il repense la consommation des m² et permet de financer de nouveaux usages, au profit d’une expérience collaborateur augmentée.

Accélérer sa croissance, fidéliser ses collaborateurs, attirer les meilleurs talents… tous ces enjeux hautement stratégiques pour les entreprises doivent inexorablement passer par la transformation des environnements de travail en lieux de vie efficients, attractifs et serviciels. En parallèle, dans de nombreux bâtiments, plus de 25% des m² sont sans usages. C’est forte de ces convictions que Dynamic Workplace permet à ses clients d’optimiser leur consommation immobilière et d’intégrer de nouveaux usages et services attendus par leurs équipes. En chiffres, ce sont plus de 15 000 collaborateurs impliqués et près de 160 000 m² concernés par les missions menées par la start-up depuis sa création début 2019.

Aujourd’hui, Dynamic Workplace booste sa proposition de valeur avec le lancement de DWS, son modèle de référence unique qui s’appuie sur trois piliers fondamentaux du siège social : l’espace, le digital et l’humain.

« DWS est un véritable passeport de conformité en matière de transformation des environnements de travail. Notre ambition : rendre les bâtiments tertiaires ‘DWS* compatibles’. Pour cela, nous avons mis en œuvre un référentiel complet, pour qu’enfin, l’immeuble de bureaux mixe les codes statutaires et communautaires au sein d’un même espace, facilitent le travail collaboratif et le nomadisme intra-bâtiment et offre un lieu de vie serviciel et animé. », explique Philippe Morel, co-fondateur et président de Dynamic Workplace.

Selon le référentiel de Dynamic Workplace, il existe 3 typologies de zones au sein du siège social humain et performant de demain :

1. La Core Zone : le cœur de l’entreprise

La Core Zone regroupe des espaces de travail privatifs et confidentiels destinés aux collaborateurs. La diversité des usages leur permet communication et collaboration, créativité et productivité. C’est le cœur de l’entreprise. Elle intègre de nouveaux modes de travail en favorisant la mobilité des collaborateurs (nomadisme intra et inter-bâtiment) et la digitalisation des usages via l’adoption généralisée de la téléphonie mobile, de la fibre noire et du Wifi très haut débit, des applications facilitant la consommation des espaces, etc. Elle offre des aménagements et un mobilier adaptés (esthétique, ergonomie, acoustique, etc.) qui multiplient les espaces d’échanges, de plus en plus de façon informelle.

2. La Share Zone, véritable lieu d’échanges ouvert

La Share Zone se compose d’espaces semi ouverts destinés aux collaborateurs, notamment de passage, ainsi qu’aux entreprises de son écosystème. C’est le coworking au sein de l’entreprise ou corpoworking. Accélératrice de l’innovation de l’entreprise, la Share Zone nécessite une gestion spécifique permettant d’accueillir à la fois les collaborateurs de l’entreprise et des entreprises externes au siège. Elle peut ainsi servir de « vase d’expansion » de l’entreprise, permettant d’anticiper la croissance ou la réduction des effectifs, et d’optimiser le coût immobilier du siège via la monétisation d’espaces. Lieu d’échanges ouvert, elle devient un facteur d’innovation pour l’entreprise, favorisant les synergies, le développement de l’open-innovation et de l’intrapreneuriat.

3. La Life Zone, lieu moteur de l’énergie du bâtiment

Lieu central du bâtiment, l’accueil est incontestablement le « poumon » de l’entreprise, composé d’espaces ouverts, accessibles aux collaborateurs, partenaires et clients. Tel un lobby d’hôtel, il doit mixer lieux de travail et lieux de vie et doit faire ressortir le storytelling du siège (histoire de l’entreprise, émotion, atmosphère, énergie, image, etc.). Celui-ci est d’une part rendu tangible par le choix des matériaux (équilibrant le rapport entre des codes statutaires et des codes communautaires) mais aussi par l’atmosphère qui s’en dégage. Rôle et posture de l’accueil, le hall intègre une diversité de services et d’animations, à la fois pour les collaborateurs de l’entreprise et pour les visiteurs. On y retrouve notamment des espaces de café-coworking, de restauration rapide et des offres retail (livraison des colis privés, pop-up stores, expositions, etc.)

Pour opérer l’ensemble de ces trois zones et rendre unique l’expérience collaborateur, Dynamic Workplace endosse le rôle d’opérateur. Acteur de l’Hospitality Management et véritable intégrateur de services, son rôle est de coordonner l’action des partenaires présents sur site pour en optimiser la performance, de garantir la bonne gestion des espaces et notamment de la commercialisation du corpoworking, d’animer la communauté des collaborateurs et de valoriser la culture de l’entreprise.

http://www.mydynamic-workplace.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: