En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Lancement d’une campagne de recrutement pour tester des voitures autonomes

Publication: 10 février

Partagez sur
 
Aujourd’hui, la voiture connectée et autonome ne relève plus de la science-fiction ! D’ici à 2035, les voitures autonomes pourraient représenter jusqu’à 25 % des véhicules vendus dans le monde...
 

TestingTime , start-up suisse spécialisée dans les tests produits et services destinés à permettre aux entreprises d’améliorer leur expérience client, annonce le lancement d’une vaste campagne de recrutement en France. TestingTime vous offre 200 € pour tester des voitures autonomes.

Participer à la naissance de la ville du futur

Aujourd’hui, la voiture connectée et autonome ne relève plus de la science- fiction ! Bientôt, ces véhicules capables de rouler sans intervention humaine, où toutes les décisions sont prises par des logiciels de calcul ultra-intelligents et où l’IA se fait une place de choix, circuleront dans les rues aux côtés des voitures traditionnelles. D’ici à 2035, les voitures autonomes pourraient représenter jusqu’à 25 % des véhicules vendus dans le monde, selon la direction du groupe Renault.

Même si certains points doivent encore être clarifiés, comme celui de la responsabilité en cas d’accident, le véhicule autonome présente des qualités indéniables : confort, dynamisation des régions pauvres en transports publics, économies d’argent et réduction de l’empreinte carbone.

Certains de ces véhicules pourraient très prochainement débarquer dans les rues de Paris, qui est en passe de s’imposer comme une véritable smart-city.

Dans le secteur des transports, dans le but d’améliorer la desserte des voyageurs, des véhicules autonomes équipés d’une plate-forme vont être testés à partir de cette année.

Une rémunération attractive

C’est dans ce contexte que TestingTime, le spécialiste suisse du recrutement de testeurs, vient de remporter un contrat pour le recrutement de 100 personnes afin de tester des voitures autonomes sur Paris et sa banlieue. Les tests se dérouleront au cours des premiers mois de 2020.

Une indemnité de 200 € est prévue au contrat. TestingTime propose en effet parmi les tarifs de rémunération les plus élevés du marché.

TestingTime recherche les profils suivants :

- Hommes ou femmes titulaires du permis de conduire.

- Possédant un véhicule. A défaut, il faudra que la personne puisse être accompagnée sur le lieu du test durant la semaine et les week-ends.

- Passionnés à l’idée de participer à une nouvelle vague technologique qui changera durablement la face de nos villes et notre société.

- Pas de profil étudiant.

Un processus de recrutement simple

Pour devenir testeur de véhicule autonome avec TestingTime, rien de plus simple :

- S’inscrire sur TestingTime et répondre à un rapide questionnaire (moins de 3 minutes !) concernant ses habitudes de consommation.

- Si le profil correspond à l’étude, envoi d’une invitation par e-mail.

- Une fois l’étude réalisée, le testeur reçoit son paiement dans un délai de 10 jours sur son compte en banque.

Plus que de simples testeurs, les participants aident à la prise de décision : « J’ai testé un portail du comparateur d’hôtels Trivago et mes commentaires ont aidé à le rendre plus intuitif. », Simon, 41 ans, chef de projet à Lyon.

Ces 100 personnes viendront étoffer la base de 370 000 testeurs dont TestingTime dispose dans le monde entier. Depuis 2014, TestingTime propose tout au long de l’année des centaines d’opportunités. Les participants sont soigneusement sélectionnés pour des tests utilisateurs, des entretiens qualitatifs, des groupes de discussion, des études de type journal de bord et des enquêtes en ligne.

http://www.testingtime.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: