En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

FOOD Risk colloque : 270 participants pour la 1ère édition

Publication: 6 février

Partagez sur
 
Le groupe Phytocontrol, spécialiste de la sécurité sanitaire des eaux et des aliments, a organisé avec succès, en partenariat avec l’Université de Nîmes, le 1er colloque international FOOD Risk, à Nîmes, les 30 & 31 janvier 2020...
 

270 participants, 41 intervenants et 34 partenaires : Animés par Jérôme Bonaldi, ces deux jours de conférences interactives et tables rondes ont répondu aux attentes des participants en présentant les enjeux et les problématiques de la sécurité et de la fraude alimentaires ainsi que les diverses solutions.

Les personnes présentes ont pu écouter les experts aborder de nombreux sujets Food Fraud et Food Safety : authenticité, traçabilité, digitalisation, …- découvrir également de nouvelles méthodes, le tout lors de débats dynamiques et de panels pédagogiques.

Parmi les temps forts, la présentation par INTERPOL de l’état des lieux de la Food Crime, les possibilités offertes par la technologie blockchain pour assurer la traçabilité des produits et la question de l’adultération des huiles végétales et des épices ont retenu l’attention du public ; quant à l’intervention de l’INRAe sur les substances observées dans les emballages alimentaires, elle a soulevé d’abondantes interrogations.

« Ce fut un plaisir d’animer ces 2 jours intenses ; les communications furent à la fois techniques et grand public, scientifiques mais compréhensibles ; lors de ce colloque, des portes ont été ouvertes ; elles nous ont donné envie d’en savoir plus », commente Jérôme Bonaldi, le maître de cérémonie.

FOOD Risk dans la lignée du projet ORIGO

FOOD Risk a réuni les acteurs européens de l’écosystème de la sécurité alimentaire et a permis de valider l’intérêt commun et grandissant pour ce sujet.

De ce fait, le projet ORIGO, plateforme technologique dédiée à la sécurité et à l’authenticité des produits agroalimentaires, impulsée par Phytocontrol et l’Université de Nîmes, soutenue par la Région Occitanie et Nîmes Métropole, s’inscrit dans la continuité du colloque et la dynamique d’innovation du territoire.

Prévue pour 2022, pour un coût de 10M€, la plateforme partagée, implantée dans la récente zone d’activité Magna Porta, sera équipée de matériel de pointe et appuyée par des partenariats académiques dans le but de devenir une référence européenne pour l’analyse, le conseil, la formation et la recherche en matière d’adultération et d’authenticité des produits agricoles.

« Nous sommes très heureux du succès remporté par ce 1er colloque international FOOD Risk, plus de 270 acteurs de l’agroalimentaire et 41 intervenants fédérés autour de cette thématique forte. Nous allons maintenant concrétiser le projet ORIGO et donnons d’ores et déjà rendez-vous pour une seconde édition FOOD Risk avec d’ici là, la création d’un comité scientifique porteur de nouvelles problématiques », souligne Mikaël Bresson, Président et fondateur du groupe Phytocontrol.

http://www.phytocontrol.com/

http://www.foodrisk.eu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: