En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Traxens participe au Challenge d’innovation ouverte "French Smart Port in Med"

Publication: 6 février

Partagez sur
 
Ce projet mobilisant grands groupes, startups et PME vise à expérimenter des offres innovantes dans le secteur portuaire...
 

Traxens, qui fournit des services et données à forte valeur ajoutée pour l’industrie de la logistique, annonce aujourd’hui sa participation au Challenge « French Smart Port in Med ». Ce Challenge d’innovation ouverte vise à développer des solutions innovantes pour répondre aux enjeux du Port du Futur.

Traxens souhaite s’inscrire dans la démarche Smart Port, en particulier l’objectif stratégique d’amélioration de la performance économique et environnementale de l’écosystème portuaire, en participant à la sécurisation et fluidification des opérations de logistique de conteneurs maritimes. Traxens lance ainsi un Challenge « French Smart Port in Med » portant sur la détection de l’ouverture des portes de ses conteneurs intelligents, et recherche dans ce cadre une societe innovante afin de compléter son offre.

Avec les conteneurs intelligents, Traxens fournit un accès direct à des données en temps réel de grande valeur, générées par les actifs en transit en mer, sur rail et sur route afin de fournir des informations circonstanciées sur le transport ainsi que sur l’état de la marchandise. La technologie embarquée comporte des modules de communication GPS/GSM, position et transmission de données dans le monde entier, et toute une série de capteurs qui renseignent en temps quasi réel sur l’état de la marchandise, les mouvements, les chocs, la température et l’ouverture des portes, objet du défi proposé.

La détection de l’ouverture des portes assortie à la géolocalisation de l’évènement sont des besoins fondamentaux de la chaîne logistique. En effet, un conteneur n’est pas censé être ouvert après l’empotage (chargement) de la marchandise, sauf à de rares exceptions près, par exemple quand la Douane effectue un contrôle dans un zone définie. L’information est précieuse pour tous les acteurs, car l’ouverture inopinée des portes renseigne notamment le vol.

Or, l’ouverture d’un conteneur en dehors des zones et des personnes autorisées peut entrainer une problématique importante : la contamination. La contamination est le fait d’introduire de manière illicite des objets, substances ou marchandises à l’intérieur des conteneurs à l’insu des autorités de sécurité, des compagnies maritimes et des chargeurs (drogues, armes etc).

La technologie de la Traxens-Box sécurise déjà les « Smart Containers » par détection d’ouverture de porte grâce à des capteurs de lumière, mais le capteur de lumière fonctionne sur les conteneurs dry mais n’est pas utilisable pour les conteneurs frigorifiques (reefers) car le boitier est fixé sur le contrôleur à l’arrière du conteneur.

Traxens souhaite mettre au défi une start up ou une PME pour proposer une seconde source d’information au capteur de lumière, possiblement récupérée via Bluetooth Low Energy (BLE) pour communiquer avec la Traxens Box et permettre d’envoyer les informations en temps réel dès que l’évènement survient. Cette seconde source d’information viendrait corréler ou réfuter cet évènement détecté et permettrait l’utilisation de la donnée par les différents acteurs de la chaîne logistique.

Cette offre innovante aurait de nombreux bénéfices, notamment améliorer la fluidité du passage portuaire grâce à la sécurisation du « Smart container » et limiter le plus possible les immobilisations de conteneurs qui font perdre du temps aux acteurs de la chaîne. Ce gain de temps permettra aux autorités de sécurité et de contrôle de concentrer leurs efforts sur des conteneurs non Smart.

« Nous sommes le ‘petit poucet’ de l’aventure mais notre volonté de devenir la référence de la transformation numérique du monde logistique nous pousse à participer à de telles initiatives de ce niveau », souligne Sylvain Prevot, directeur de la stratégie de Traxens. « Afin d’alerter en cas de doute de contamination sans pour autant générer de fausses alertes, Traxens se doit de partager une donnée qualifiée et utilisable directement par les acteurs de la chaine de transport et les autorités, c’est pourquoi nous avons lancé ce challenge. »

Soutenu par l’écosystème local, le programme Smart Port réunit les promoteurs de la démarche, le Grand Port Maritime de Marseille, la CCI Marseile Provence et Aix Marseille Université, sept grands groupes et les acteurs de l’écosystème portuaire et numérique d’Aix-Marseille. Les PME innovantes et startups sélectionnées pourront mettre en œuvre leur solution pour répondre aux défis lancés à l’occasion de ce challenge et ainsi contribuer à la réalisation du port du futur. L’objectif est de mettre à la disposition des entreprises innovantes des lieux d’expérimentation, des données, des équipes et des moyens de communication.

http://www.traxens.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: