En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

CES 2020 : Otonohm, l’alternative verte aux groupes électrogènes

Publication: 20 janvier

Partagez sur
 
Le premier cas d’usage de sa technologie de rupture pour des batteries plus performantes...
 

Pour sa seconde participation au CES de Las Vegas, la start-up Otonohm présentera du 6 au 10 janvier 2020, en avant première, sa technologie de rupture révolutionnaire grâce à son premier cas d’usage : le Basecamp, une alternative aux groupes électrogènes.

Embarquant la technologie brevetée Otonohm, le Basecamp est aujourd’hui le plus puissant réservoir d’énergie mobile du marché.

Mise au point en collaboration avec une équipe d’experts et après 3 ans de recherche et développement, cette batterie lithium dite “dynamique” est capable d’alimenter directement tous types d’appareils électroniques de 5 à 230V sans utiliser de convertisseurs ou d’onduleurs. Elle est également capable de se charger sur différentes sources d’énergie (secteur, panneaux solaires, éolien, etc…) sans passer par un chargeur. Elle peut également s’adapter à tous types d’électrochimie (lithium, sodium, etc…).

Dans une société de plus en plus équipée en appareils électriques, et à l’heure d’une révolution dans les domaines de la mobilité, la technologie Otonohm permet de faciliter le quotidien des métiers de l’image et du son, du bâtiment, de l’industrie, ou encore de la mobilité électrique. En outre, elle s’adresse à tous les fabricants de batteries et aux industriels à la recherche de performances optimales combinées à une empreinte carbone minimale.

Cette technologie de rupture mise au point par Otonohm dans la famille des BMS Commutés, réduit la taille et augmente l’autonomie des solutions d’énergie sur batteries de près de 20 % sans dépendre de la chimie des cellules. Elle réduit également de plus de 30 % les émissions de CO² de chaque Kwh restitué. Enfin, elle permet de charger plus vite et d’améliorer la durée de vie des batteries.

“Le CES 2019 nous a permis de présenter notre axe de recherche sur les batteries prenant en compte la problématique du besoin de puissance et d’autonomie des utilisateurs professionnels. Nous avons eu de nombreux contacts que nous avons invité au CES 2020 pour découvrir le résultat de nos recherches et la validation de nos promesses d’une batterie plus propre, plus puissante avec plus d’autonomie. Nous espérons transformer ces contacts et en nouer de nouveaux dans les secteurs de l’industrie et la mobilité électrique légère.” déclare Christophe Piquemal, Directeur Général et Co-Fondateur de Otonohm.

http://www.otonohm.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: