En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Bosch présente un pare-soleil innovant lauréat du CES Innovation Award

Publication: 7 janvier

Partagez sur
 
De nombreux accidents de la route sont dus à l’éblouissement au volant. Le pare-soleil Bosch Virtual Visor consiste en un écran LCD transparent qui, grâce à l’intelligence artificielle, assombrit les zones susceptibles d’éblouir le conducteur...
 

Depuis près d’un siècle, il équipe nos voitures. Monté sur le bord supérieur du pare-brise, il a pour fonction de nous protéger des rayons éblouissants du soleil : le pare-soleil. L’éblouissement du soleil cause deux fois plus d’accidents graves que le brouillard, le verglas ou toutes autres conditions météorologiques. Chaque année, aux États-Unis, les autorités en charge de la sécurité routière et des véhicules (NHTSA) recensent des milliers d’accidents liés à l’éblouissement du soleil. En Allemagne, 3 756 accidents de ce type ont été comptabilisés en 2018 (Source : Institut fédéral des statistiques). Bien qu’il permette d’éviter la gêne occasionnée par les rayons solaires, le pare-soleil traditionnel a l’inconvénient, une fois abaissé, de restreindre considérablement le champ visuel du conducteur. En proposant le Bosch Virtual Visor, un nouveau pare-soleil transparent et digital, Bosch a réinventé cet accessoire, révolutionnant par la même occasion l’intérieur de l’habitacle. Le pare-soleil classique est remplacé par un écran LCD transparent, lui-même complété par une caméra orientée vers le conducteur. Grâce à des algorithmes intelligents, seules les zones de l’écran susceptibles d’éblouir le conducteur sont automatiquement assombries. Le reste de l’écran demeure transparent, laissant au conducteur une visibilité optimale sur la route. « Une invention toute simple, avec des effets géniaux : le Bosch Virtual Visor permet aux conducteurs de conserver une bonne visibilité au volant. » commente Steffen Berns, responsable de la division Bosch Car Multimedia. « En particulier le matin et le soir, quand les conducteurs sont éblouis par les rayons du soleil rasant l’horizon, les pare-soleil traditionnels ont un effet limité. Avec le pare-soleil digital et transparent de Bosch, nous avons trouvé une solution innovante pour cela. »

Au CES 2020 de Las Vegas, le Bosch Virtual Visor est une première mondiale. Les organisateurs du plus grand salon mondial de l’électronique ont déjà décerné un « Best of Innovation » Award au nouveau pare-soleil digital et transparent. Un jury composé de designers, d’ingénieurs et de représentants des médias et des nouvelles technologies a attribué à cette innovation Bosch la meilleure note possible dans la catégorie « In-Vehicle Entertainment & Safety ». Le Bosch Virtual Visor a par ailleurs été primé d’un Honoree Award dans une des autres 28 catégories du CES Innovation Award.

Un pare-soleil intelligent qui s’inscrit dans notre époque

Le Bosch Virtual Visor fonctionne avec une caméra d’habitacle qui pointe sur le visage du conducteur lors de la conduite. Des algorithmes intelligents basés sur l’intelligence artificielle identifient les parties du visage, tels que les yeux, le nez et la bouche, mais aussi l’ombre projetée par le soleil sur le visage du conducteur. Les algorithmes de la caméra analysent en permanence la direction du regard du conducteur et s’emploient à assombrir certaines zones de l’écran pare-soleil, pour offrir au conducteur une protection solaire au niveaux des yeux seulement. « Assez tôt dans le processus de développement, nous avons fait le constat qu’un grand nombre de conducteurs ajustent leur pare-soleil traditionnel de manière à placer leurs yeux dans la partie ombragée, » nous explique Jason Zink, expert technique chez Bosch en Amérique du Nord et co-inventeur du Bosch Virtual Visor. Le pare-soleil traditionnel restreint habituellement le champ visuel du conducteur. « Ce constat a eu une importance décisive pour notre concept. » précise Jason Zink. L’idée nous est alors venue d’exploiter la technologie LCD (Liquid Crystal Display ou écran à cristaux liquides) pour assombrir les zones ciblées de l’écran, et ainsi conserver le meilleur champ visuel pour le conducteur.

Une innovation tirée d’une simple idée

Depuis l’idée jusqu’au prototype, en passant par la phase de conception et de test, le Bosch Virtual Visor est le résultat d’un esprit d’innovation, entretenu et favorisé depuis toujours chez Bosch. Les collaborateurs développent eux-mêmes leurs idées, en définissent les propriétés, analysent le potentiel du marché, ainsi que la faisabilité sur les plans technique et juridique. Le concept est ensuite évalué par des experts qui valident les futures étapes de développement. « Chez Bosch, nous insistons sur les liens entre direction et coopération, avec des effets très positifs sur notre culture d’innovation. Nous encourageons nos collaborateurs à prendre des initiatives et à mettre en œuvre leurs idées pour concevoir de nouveaux produits et solutions », confie Mike Mansuetti, Président de Bosch en Amérique du Nord. C’est d’ailleurs dans le cadre d’un défi d’innovation interne à l’entreprise qu’est né le Bosch Virtual Visor sous l’impulsion d’un trio d’ingénieurs, travaillant habituellement à la réalisation de moteurs. Encadrée par Jason Zink, l’équipe a réalisé le premier prototype après une phase de conception, avec l’objectif de solliciter un financement interne pour réaliser leur projet. « Comme dans beaucoup de projets, lors des premières phases du développement, il manque généralement des financements et des ressources. Le premier prototype que nous avons utilisé pour présenter notre concept était fabriqué à partir d’un vieil écran à cristaux liquides récupéré » explique Jason Zink. Pourtant leur idée et le premier prototype furent convaincants. Aussi, l’équipe, soutenu par le management, a continué d’affiner et d’améliorer le concept. Aujourd’hui, le Bosch Virtual Visor fait partie du portefeuille de développement de la division Bosch Car Multimedia. « Dans une entreprise comme Bosch, dans laquelle les frontières entre les secteurs et les fonctions s’estompent, où les compétences comptent plus que les postes et les niveaux hiérarchiques, on voit ici et là naître de précieuses innovations. C’est une approche que nous souhaitons renforcer à l’avenir », conclut Mike Mansuetti.

http://www.bosch.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: