En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le pôle de compétitivité EMC2 ouvre une antenne à Bruxelles

Publication: 4 décembre

Partagez sur
 
Engagé dans la phase IV des pôles de compétitivité, le pôle EMC2 renforce son ancrage à l’Europe avec l’ambition d’accompagner plus de 100 projets européens sur la période 2019-2022...
 

Pour atteindre cet objectif et soutenir ses adhérents dans la recherche de partenariats technologiques et de nouveaux marchés au sein de l’Union Européenne, le pôle renforce son équipe Europe par une troisième chargée d’affaires qui est mutualisée et en poste à Bruxelles.

Le rayonnement du Pôle EMC2 s’exprime bien au-delà des frontières nationales et de son campus d’innovation industriel où se croisent les acteurs du Grand Ouest de l’industrie manufacturière, de la recherche et de la formation. Le pôle intervient au niveau européen à travers un réseau de partenaires constitué depuis 12 ans. Le Pôle EMC2 participe ainsi au développement à l’international de ses adhérents. Le plan stratégique défini pour la période 2019-2022 prévoit de renforcer cet ancrage européen afin de mieux identifier les opportunités de projets pour ses adhérents et de renforcer l’implication du Pôle EMC2 dans les programmes de recherche et d’innovation initiés par l’Union Européenne. Une montée en puissance qui doit permettre d’accompagner plus de 100 projets européens d’ici à 2022. Dans cette optique, le Pôle EMC2 a recruté une chargée d’affaires et ouvert un bureau à Bruxelles, au plus près des centres de décisions.

Au cœur des programmes et acteurs des projets de recherche et d’innovation européens

En octobre dernier, le Pôle EMC2 a officialisé le lancement de son bureau à Bruxelles, en partenariat étroit avec le bureau de représentation de la Région des Pays de la Loire. Il s’agit d’un modèle novateur qui rassemble 10 partenaires que sont Airbus, les Chantiers de l’Atlantique, EDF, Europe Technologies, l’IRT Jules Verne, Meca, Naval Group, Socomore, Tronico et l’Université de Nantes derrière le pôle EMC2 sur une mission mutualisée visant à accroître les actions et les projets européens des partenaires et du pôle, en particulier dans le secteur du manufacturing et des technologies de fabrication. Ce partenariat unique bénéficie d’un financement FEDER de la Région Pays de la Loire pour trois ans (mai 2019-avril 2022). À la tête de cette « Mission Bruxelles EMC2 », Pauline Caumont incarne les ambitions européennes du Pôle sur place et la volonté née de la phase IV des pôles de compétitivité de mieux capter les financements européens. Pauline Caumont représentera tout à la fois les intérêts du Pôle mais aussi de 10 de ses membres actifs.

« Il s’agit pour moi d’être en liaison permanente avec le pôle et les 10 partenaires d’une part, les acteurs privés, publics et institutionnels européens d’autre part. Je serai la porte d’entrée européenne du pôle EMC2 », résume Pauline Caumont.

« Le manufacturing et les technologies de fabrication sont déjà largement reconnus à l’échelle européenne comme des secteurs stratégiques ; et le choix d’implanter une antenne à Bruxelles va nous permettre d’aider chacun de nos membres à accéder à cette dynamique pour qu’ils puissent valoriser leur capacité d’innovation dans la coopération européenne », complète Laurent Manach, Directeur général du Pôle EMC2.

L’enjeu consiste à accompagner les adhérents du Pôle EMC2 et à les aider à profiter des nombreuses opportunités offertes par les programmes de recherche et de développement lancés par l’Union Européenne, qu’il s’agisse du programme Horizon 2020 ou demain, du futur programme Horizon Europe. Fort d’un budget estimé à 100 milliards d’euros sur la période 2021-2027, Horizon Europe vise à stimuler la capacité d’innovation de l’Europe, sa compétitivité et l’emploi et de permettre à l’industrie et à la recherche de se maintenir à l’avant-garde sur les plans scientifique, économique et sociétal.

Pour l’année 2020, tandis que d’autres projets sont encore en attente de résultats, le Pôle EMC2, à Nantes et à Bruxelles, travaille à l’émergence de nouvelles propositions, sur une vingtaine d’appels à projets ouverts, et en particulier pour les 10 partenaires mobilisés sur la mission mutualisée.

http://www.pole-emc2.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: