En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Ascoval : Signature d’un accord stratégique avec Hayange et SNCF Réseau

Publication: 27 novembre

Partagez sur
 
Objectif : fournir de « l’acier vert » plus écologique pour la fabrication des rails...
 

Lors de leur comité de suivi et visite ce jour à l’aciérie de Saint-Saulve, M. Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, et Mme Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d’Etat, ont annoncé les derniers développements commerciaux positifs de l’usine : un accord avec l’usine BSFR d’Hayange (Moselle) pour fournir 140 000 tonnes/an de demi-produits (blooms) destinés à être transformés en rails pour SNCF Réseau. Ce contrat qui prend effet à partir de septembre 2020 pour 4 ans jusqu’en octobre 2024, s’ajoute aux 136 000 tonnes de commandes prévues avec d’autres clients pour 2020 sur la gamme de produits habituels d’Ascoval.

« A partir de septembre 2020, l’aciérie de Saint-Saulve qui garde son nom commercial ‘Ascoval’, sera la seule usine en Europe à produire via la filière électrique des produits longs destinés aux rails par le recyclage de ferrailles d’acier et non par la technique des hauts fourneaux jusqu’ici utilisée pour ces produits hauts de gamme. Ce nouveau mode de production plus écologique favorise une réduction importante des émissions de CO2 et permet, compte tenu de l’augmentation constante de la taxe carbone, de réaliser des économies significatives sur les coûts. Il s’inscrit également dans une ‘économie circulaire’ par opposition à l’approvisionnement de minerais de fer et de charbon dans des régions lointaines. C’est un axe à la fois écologique et compétitif de redéploiement important pour Ascoval et toute la filière concernée » explique Cédric Orban, CEO d’Ascoval.

« Je suis heureux de la signature de ces accords avec SNCF Réseau et Ascoval qui permettent de mettre œuvre et de consolider une nouvelle filière industrielle française, alternative et plus écologique que celle des hauts fourneaux, » ajoute Gérard Glas, Président de BSFR Hayange.

« Je me réjouis que SNCF Réseau, en consolidant sa relation avec son partenaire historique, Hayange, permette l’émergence de cette filière vertueuse en France. La décarbonation du rail est l’un de nos enjeux majeurs en termes d’émission de CO2 de nos chantiers. Nos équipes vont désormais pouvoir travailler ensemble sur un modèle d’économie circulaire permettant l’utilisation de rails français usés pour produire intégralement en France des rails qui seront posés en France. » précise Patrick Jeantet, Président de SNCF Réseau.

Un accord de 140 000 tonnes par an jusqu’à fin 2024 qui vient s’ajouter pour Ascoval au carnet de commandes de 136 000 tonnes prévu pour 2020

Messieurs Patrick Jeantet, Président de SNCF Réseau, Gérard Glas, Président de BSFR Hayange, et Cédric Orban, CEO d’ASCOVAL, étaient présents aux côtés de M. Bruno Le Maire et Mme Agnès Pannier-Runacher pour annoncer cet accord stratégique engageant Hayange à s’approvisionner, à hauteur de 140 000 tonnes par an jusqu’en octobre 2024, en blooms rectangulaires pour la fabrication de rails pour SNCF Réseau via la filière électrique d’Ascoval.

Cette nouvelle gamme de produits sera développée par Ascoval à partir de septembre 2020. Elle fait suite aux 16M€ investis en 2019 dans l’outil de production notamment grâce au soutien financier sous forme de prêt de l’Etat, de la région des Hauts-de-France, et de la Métropole de Valenciennes.

« Cet engagement de 140 000 tonnes par an ajouté aux 136 000 tonnes de commandes prévu pour 2020 avec d’autres clients sur notre gamme habituelle de produits (aciers spéciaux en produits ronds) est à mettre en perspective avec le volume moyen de production de 200 000 tonnes/an de ces dernières années. » précise Cédric Orban.

Le développement commercial de la gamme de produit actuelle se poursuit. Ascoval compte à ce jour une quinzaine de clients principalement en Europe, et en développe en moyenne deux nouveaux par mois. « Ascoval détient chez la plupart de ces nouveaux clients une part de marché de 25 à 50% ce qui témoigne de la qualité des produits et des services offerts grâce à l’implication et au savoir-faire de ses 270 salariés » ajoute t’il.

Autre nouvelle positive : une ligne de 45 M€ d’affacturage signée par Ascoval avec la Banque Postale

La société a contractualisé début octobre 2019 avec La Banque Postale Leasing et Factoring la mise en place d’un programme d’affacturage. « Ce dispositif est opérationnel à ce jour et permet de mettre à disposition d’Ascoval une ligne de financement pouvant aller jusqu’à 45 M€ pour continuer d’accompagner notre développement commercial. » explique Cédric Orban.

Enfin, la société a changé sa raison sociale pour « Ascoval Saint-Saulve » et conserve sa marque commerciale « Ascoval »

« Avec le maintien du nom, la société a tenu à pérenniser ses succès commerciaux récents et en particulier l’excellente image de qualité des produits, de réactivité, et de confiance que lui renvoient ses clients et ses partenaires, » précise Cédric Orban.

http://www.ascoval.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: