En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

FICIME : Prévention du risque routier professionnel

Publication: 27 novembre

Partagez sur
 
Un engagement fort de l’entreprise pour contrer la sinistralité routière professionnelle liée à des chiffres inquiétants...
 

La conduite dans le cadre professionnel est un risque majeur : le nombre de décès au cours d’une mission représente 20% des décès liés aux accidents du travail (AT), soit environ 120 personnes par an. En y ajoutant les accidents de trajet (domicile-travail), on atteint 55% des décès liés au travail, soit 450 personnes par an. Cette forte gravité des accidents routiers en mission nécessite donc une large prise en charge de ce risque professionnel.

Fort de ce constat, la FICIME (Fédération des Entreprises Internationales de la Mécanique et de l’Electronique) a réalisé une « Charte de bonne conduite sur routes ». Ce document est destiné à être partagé et validé par chaque salarié en situation régulière de mission extérieure (principalement commercial ou technicien itinérant) afin d’effectuer les vérifications régulières indispensables et d’adopter un comportement réduisant le risque routier.

L’écriture d’une Charte de bonne conduite : une démarche collective

La démarche retenue par la FICIME pour rédiger sa Charte s’est appuyée sur les expériences et les bonnes pratiques des directeurs Techniques et des directeurs Qualité Sécurité Environnement regroupés au sein de la Commission Technique et Hygiène Sécurité. Les travaux ont été éclairés par un expert de la Direction des risques professionnels de la CNAM et sont basés sur des outils proposés par l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS).

- Le risque routier professionnel doit être intégré pleinement dans l’évaluation des risques de l’entreprise.

La prévention du risque routier professionnel nécessite un engagement fort de l’entreprise et un partage des responsabilités entre le conducteur, les autres salariés et le chef d’entreprise. Au-delà de la règlementation, il s’agit de mettre en place une prévention active, avec des objectifs réalistes et adaptés qui constituent un réel acte de management. En effet, la conduite aux cours de missions est un risque professionnel à part entière qui doit être pris en compte à la fois dans l’obligation de résultat de sécurité de l’employeur, mais aussi dans la responsabilité du salarié. A ce titre, il doit donc être intégré à l’évaluation des risques de l’entreprise.

- Des actions qui s’inspirent des principes généraux de prévention.

En s’inspirant des principes généraux de prévention exposés dans le code du travail, la prévention du risque routier consiste à agir sur les déterminants de l’exposition au risque.

La démarche nécessite le passage par certaines étapes indispensables comme la prise de conscience de l’enjeu, la mesure de la place du déplacement dans l’activité, l’analyse des métiers concernés pour aboutir à une culture de prévention partagée par tous.

Cinq grands axes d’actions

La Charte de la FICIME définit cinq grands axes d’actions. De la limitation des déplacements à la mise en place d’un protocole de communication lié à l’utilisation du téléphone portable au volant, en passant par le choix du véhicule ou le management des compétences, l’ensemble des situations à risques est listé au sein de cette Charte.

L’accent est mis, notamment, sur les véhicules utilitaires légers des salariés qui se rendent sur les chantiers, en prescrivant par exemple :

- La présence d’un indicateur de charge pour la vérification du poids (PTAC)

- Un aménagement intérieur agréé par le constructeur et spécifique à certains activités comme la vidange (cuve, pompe, aérations, arrimages…)

- La présence de dispositifs de retenue de charges conformes

http://www.ficime.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: