En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Castrol décrypte les 5 avantages d’une lubrication de pointe

Publication: 22 novembre

Partagez sur
 
Nouveaux moteurs et nouveaux enjeux écologiques mais le besoin de performance demeure, les experts de Castrol expliquent pourquoi une lubrification de pointe est un élément essentiel pour la longévité du moteur...
 

Si les moteurs modernes produits actuellement sont plus petits et plus puissants qu’auparavant, ces innovations soumettent le lubrifiant à des pressions de plus en plus fortes. Pour les supporter ils doivent désormais être plus résistants que jamais. Les experts de Castrol démontrent en cinq points comment les lubrifiants de pointe peuvent présenter des avantages pour les moteurs modernes, en améliorer leurs performances, et en réduire les coûts d’exploitation tout comme les émissions nocives :

1. Agir sur la structure physique au niveau moléculaire des lubrifiants mis au point par Castrol pour les moteurs modernes

C’est grâce à l’utilisation de turbocompresseurs que les moteurs compacts actuels allient puissances à des rendements moins gourmands. Cependant à chaque tour-moteur, des points d’intense friction demeurent et celles-ci peuvent brider jusqu’à 10% les performances d’un moteur compact. Pour remédier à ce phénomène, Castrol EDGE a développé le « Fluid Titanium » qui en devenant quasiment solide aux points d’extrême pression, va permettre de séparer les surfaces métalliques, réduisant ainsi les frictions et l’usure.

2. Définir et respecter des spécifications supérieures aux standards de l’industrie

Chez Castrol la formulation et les performances des lubrifiants moteur font l’objet d’un contrôle très strict. L’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) définit les exigences de base en matière de lubrifiants en Europe, et les équipes Castrol vont plus loin encore, en formulant des produits qui présentent de meilleurs paramètres en termes de protection : propreté du moteur, protection anti-usure et résistance.

3. Prendre conscience de son environnement et se rendre compatible avec les systèmes de post-traitement des émissions des moteurs

Au point de vue environnemental, les émissions d’oxydes d’azote (NOx) et de particules fines (PM) constituent les risques automobiles les plus importants pour l’environnement. Reposant sur un système défini par des normes européennes, les convertisseurs catalytiques des moteurs essence et les catalyseurs de réduction sélective des moteurs diesel permettent de réduire les émissions de NOx à des niveaux minimum, tandis que les filtres des moteurs diesel, et désormais des moteurs essence, réduisent les émissions de particules. Bien que le lubrifiant ne soit pas délibérément distribué à ces systèmes, une petite quantité est généralement brûlée lors de la combustion et peuvent atteindre le système de post-traitement. Ainsi pour éviter tout impact négatif sur le fonctionnement du système, le lubrifiant moteur doit être compatible avec ces éléments du système de post-traitement des émissions du moteur.

4. Palier aux effets d’usure dus à un lubrifiant à faible viscosité pour plus d’économies de carburant

Le lubrifiant moteur remplit plusieurs fonctions, les principales étant la réduction des frictions et la protection anti-usure. Les lubrifiants à faible viscosité peuvent contribuer à réduire les frictions et ainsi améliorer les économies de carburant. Toutefois, si le lubrifiant est plus fluide, le phénomène d’usure peut s’aggraver. Cependant il est nécessaire de mettre au point des lubrifiants toujours plus fluides même si cela peut contraindre les constructeurs à ajouter des additifs dans leur composition. Les ingénieurs de Castrol s’attèlent donc à développer des formules spécifiques pour additifs contenus dans leur lubrifiant afin de protéger le moteur.

5. Développer de nouvelles protections du moteur contre les cassures provoquées par le LSPI nécessaire dans les moteurs essence

Le LSPI (pré-allumage à faible vitesse) est un phénomène qui est apparu lorsque les conceptions des moteurs essence ont entraîné une augmentation des pressions d’accélération des turbocompresseurs, associée à l’injection directe du carburant, dans le but d’augmenter le rendement et de réduire les émissions. Il existe de nombreux facteurs qui affectent le LSPI, le lubrifiant moteur étant l’un d’entre eux. C’est fort de nombreuses années d’analyses scientifiques détaillées de l’impact des facteurs liés au lubrifiant et au carburant réalisées en collaboration avec des constructeurs de moteurs, que Castrol a su formuler une gamme complète de lubrifiants, afin de réduire le LSPI tout en garantissant une performance de lubrification de premier plan.

http://www.castrol.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: