En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Gaches Chimie fête ses 70 ans en construisant son avenir

Publication: 20 novembre

Partagez sur
 
Fondée en 1949 à Toulouse, Gaches Chimie s’est imposée comme une marque de référence de l’industrie chimique en France...
 

Alors qu’elle fête ses soixante-dix ans, l’entreprise présidée par Pierre Gaches, fils du fondateur, prépare une transition en douceur avec la troisième génération de dirigeants et mise sur un développement à l’international, et sur la gestion des données des produits dangereux.

Comme nombre de success stories contemporaines outre-Atlantique, c’est dans la cave et le jardin d’une maison particulière qu’a commencé l’aventure Gaches Chimie il y a soixante-dix ans. Nous sommes en 1949. Louis Gaches, jeune diplômé de l’école de chimie de Toulouse, réputée pour la qualité de son enseignement, démarre son activité dans la maison de ses parents du quartier de Monplaisir à Toulouse. Dans la dynamique du plan Marshall engagé par les Américains pour relancer une économie dévastée par la guerre qui s’est achevée quatre ans plus tôt, le jeune chef d’entreprise se spécialise dans la formulation et la distribution de produits chimiques pour les industries.

Un partenaire historique de l’industrie aéronautique

Très vite, Louis Gaches a l’intuition de proposer des gammes de produits dédiés aux besoins spécifiques de divers secteurs d’activités représentés régionalement. Parmi elles, le traitement des tissus pour les industries textiles et les produits destinés au tannage et la finition pour l’industrie du cuir. Il va aussi décliner une série d’innovations nées de son imagination. Louis Gaches les baptisera par les quatre premières lettres du fleuve qui traverse Toulouse. Parmi eux, GARO®Fer, premier mastic de carrosserie, qui connaît un bon succès technique. Dans les années soixante-dix, Gaches Chimie va s’imposer comme un fournisseur pour les entreprises de l’industrie de pointe naissante comme MOTOROLA, dont l’arrivée signe le début du développement économique de Toulouse. Passée de société en nom personnel à société anonyme au début des années 1980, l’entreprise participera également à la saga aéronautique avec les programmes Concorde puis Airbus à partir de la fin des années 1990.

« Nous devons beaucoup à cette industrie. A ses côtés, nous avons appris à maîtriser les exigences de la haute qualité et nous sommes ouverts à l’international. Grâce à cela, l’aéronautique a largement contribué au succès de Gaches Chimie », témoigne Pierre Gaches, fils du fondateur et président de l’entreprise.

Soixante-dix ans après son lancement, Gaches Chimie réalise un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros dont 15 % à l’export, emploie 350 personnes et exploite dix sites en France, dont deux à Toulouse, et est présente en Espagne aux Pays-Bas, au Maroc, en Tunisie et au Mexique. Une réussite que Pierre Gaches explique par la fidélité aux ambitions initiales de l’entreprise familiale : « saisir chaque opportunité marché pour proposer des solutions et des services innovants à valeur ajoutée, adaptés aux spécificités de chaque secteur d’activité ». Aujourd’hui, Gaches Chimie est un partenaire de référence de l’aéronautique et du traitement de l’eau piscine (eau potable/eau de rejets) qui représentent 70% de son activité. Toujours à l’affût des opportunités, l’industriel se développe notamment dans le traitement de surface mais développe aussi des solutions très pointues en matière de collages structuraux et de matériaux composites utilisées dans l’aéronautique, le naval et les transports et dans la chimie des Silicones, une chimie aux performances techniques élevées largement compatible avec les exigences de REACH.

Une transition en douceur avec la 3ème génération

Président de Gaches Chimie depuis 1990, Pierre Gaches attribue également la réussite de la société aux trois piliers suivants :

- Une expertise technique de très haut niveau, supportée par des laboratoires en Traitement de Surface, Traitement des eaux, en peintures, revêtement corrosion matériaux au travers d’EXPIRIS, qualifiés COFRAC et NADCAP, ainsi qu’à la maîtrise des normes ISO 9100, 9120, 14000 et l’innovation qui va avec ;

- La logistique qui, grâce à ses sites Seveso, permet à ses clients de se délester de la gestion et du stockage contraignants des produits chimiques. Dans ce cadre, Gaches Chimie assure la collecte, le stockage, le conditionnement et la livraison des produits et déchets ;

- La gestion numérique des produits chimiques assurée pour les clients dans le respect des réglementations REACH, BIOCIDE, ROHS et Export Control, mais aussi dans la prévention des obsolescences. Une offre innovante qui a déjà séduit nombre d’acteurs industriels, tels Daher, Stélia, Thales ou Eurovia. Ce service novateur est tout aussi pertinent pour l’ensemble des utilisateurs d’une grande variété de produits avec fiche de données de sécurité.

Entreprise indépendante dont le capital est détenu à 100 % par la famille, Gaches Chimie aborde les prochaines décennies avec le souci de préserver un modèle qui a fortement contribué à son expansion. Si à 64 ans, Pierre conserve la passion et l’engagement de ses débuts dans ce métier, il se prépare à une transition en douceur au profit de ses deux filles Caroline, 29 ans et Olivia, 27, en plein accord avec son frère Benoît, secrétaire général de la société.

« C’est la nouvelle génération qui imprime le rythme de la transition, à mesure qu’elle apprend à maîtriser les enjeux et les fonctions clé de l’entreprise », précise le président de Gaches Chimie.

Bon sang ne saurait mentir, Caroline et Olivia Gaches, respectivement directrice de la division aéronautique et responsable de la transition digitale, vouent une véritable passion à la vie de chef d’entreprise.

« Voir notre père content de démarrer la semaine et s’épanouir au travail a déteint sur nous alors que nous étions enfants », expliquent Caroline et Olivia Gaches. Depuis longtemps, les deux filles de Pierre Gaches se destinent à rejoindre l’entreprise. « Quand j’étais étudiante à Toulouse Business School, je ramenais déjà tout ce que j’apprenais aux réalités de Gaches Chimie », témoigne l’aînée. Quant à Olivia, c’est dans la perspective d’en faire profiter la société qu’elle a multiplié les expériences dans des industries en France et à l’étranger.

« Cela m’a permis d’imaginer les outils qui assureront la transition digitale de l’entreprise, gage de nouvelles conquêtes pour Gaches Chimie », souligne-t-elle. Toutes deux avouent avoir été sensibles à l’état d’esprit qui règne parmi les collaborateurs grâce à l’autonomie qui leur est accordée et à leur implication dans les projets de développement.

Gaches Chimie va se développer à l’international

La famille Gaches a déjà fixé le cap pour la prochaine décennie : la croissance à l’international où elle entend faire reconnaître un savoir-faire, une expertise et une qualité de service qui ont bâti sa réputation en France.

« Nous nous développerons en restant nous-même avec ce modèle familial atypique dans l’univers de la chimie mais très efficace comme l’a démontré la progression constante de l’entreprise pendant soixante-dix ans. Nous le ferons en maintenant nos exigences de sécurité et de maîtrise des risques pour nos clients, deux valeurs qui sont inscrits dans l’ADN de la société. Et nous poursuivrons nos efforts pour renforcer l’acceptabilité sociétale de la chimie, un enjeu fort pour notre secteur d’activité qui est aussi notre raison profonde d’exister » assurent Pierre, Caroline et Olivia Gaches.

http://www.gaches.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: