En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Partager ses données pour réduire les accidents routiers

Publication: 18 novembre

Partagez sur
 
En 10 ans, le taux de mortalité sur les routes a diminué de 18.4%...
 

L’essor des systèmes intelligents a contribué à cette évolution avec notamment le projet SCOOP lancé en 2014 par le Secrétaire d’Etat aux transports. Le projet sur lequel Viveris illustre son expertise depuis plusieurs années.

Les systèmes de transports intelligents coopératifs (C-ITS) : des moyens de prévention routière : Ces dernières années, les pouvoirs publics ont renforcé les infrastructures avec les radars automatiques visant à raisonner les conducteurs sur leur vitesse. Du côté des constructeurs, la mobilisation a également été au rendez-vous avec le déploiement des systèmes embarqués au sein des véhicules : avec l’ABS (Système antiblocage des roues) pour réduire les accidents, l’Airbag pour réduire leur gravité, le e-call pour alerter les secours immédiatement après la survenue d’un accident…

La question s’est alors posée : Comment aller plus loin pour parvenir à un taux de mortalité nul sur la route ? L’Europe a répondu qu’il fallait anticiper les « moments » à risques. Pour réduire l’accidentologie, une nouvelle initiative est lancée en 2014 par le Secrétaire d’Etat aux Transports. Frédéric Cuvillier lance le projet SCOOP. C’est un projet de déploiement pilote de systèmes de transports intelligents coopératifs, c’est-à-dire basés sur l’échange d’informations entre véhicules connectés et entre le véhicule et la route.

Les objectifs de ce projet toujours actif sont les suivants :

- Améliorer la sécurité routière et la sécurité des agents d’exploitation en permettant aux véhicules de communiquer les uns avec les autres

- Rendre la gestion de trafic plus efficace et contribuer aux réductions d’émissions en collectant les données des véhicules, une meilleure gestion est assurée ainsi qu’une meilleure information en temps réel

- Optimiser les coûts de gestion de l’infrastructure, préparer le véhicule du futur et développer de nouveaux services

Depuis l’origine, Viveris est au cœur du projet

Viveris, Groupe de conseil et d’ingénierie informatique et technique développe depuis plus de 20 ans des projets dans les systèmes de transports intelligents coopératifs (C-ITS). C’est donc tout naturellement que Viveris, expert sur les sujets C-ITS, accompagne le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer [coordonnateur du projet SCOOP]. SCOOP rassemble de nombreux partenaires du secteur public et privé : les collectivités locales, des gestionnaires routiers, les constructeurs automobiles PSA et Renault, des universités et des centres de recherche, un opérateur télécom, un fournisseur de services de sécurité, et des partenaires autrichiens, espagnols et portugais. Chaque acteur a sa propre culture, sa manière de fonctionner et c’est pourquoi il est important de coordonner tous ces intervenants et d’orienter leurs travaux. Viveris au-delà de son expertise technique, apporte aussi de la méthodologie sur ces projets.

« Nous accompagnons l’ensemble de l’écosystème routier (constructeurs automobiles, exploitants autoroutiers, Ministère des Transports…) dans l’analyse et la définition des systèmes qu’ils ont à déployer, le pilotage de leurs développements et de leur vérification pour in fine garantir l’interopérabilité de leurs installations vis à vis des équipements du reste de l’écosystème routier. » explique Gregory Pohu, Directeur des activités ITS pour le Groupe Viveris.

SCOOP vise à déployer 3000 véhicules sur 2000 km de routes répartis en cinq sites : Ile-de-France, A4, Isère, rocade de Bordeaux et Bretagne.

D’autres projets avec Viveris sont déployés pour renforcer SCOOP comme C-Rroads, Intercor, indid.

http://www.viveris.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: