En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le FPS World War III s’arme du scan 3D pour créer des modèles high-poly

Publication: 18 novembre

Partagez sur
 
Quand vous jouez à un FPS (jeu vidéo de tir à la première personne), rien ne vous ramène aussi rapidement à la réalité que des graphismes irréalistes. C’est pour cela que The Farm 51 s’arme du scan 3D pour remédier à ce phénomène...
 

World War III, FPS militaire multijoueur de The Farm 51, est l’un des jeux qui ne souffrent pas de ce genre de problèmes graphiques. World War 3 ne déçoit pas, grâce à ses champs de bataille ultra-réalistes qui vous transportent dans des villes comme Varsovie, Berlin et Moscou, et vous mettent entre les mains toute une série d’armes et équipements modernes réalistes : des mitrailleuses, des lance-roquettes, des drones et des chars.

Des scans 3D pour des headshots plus réalistes

Pour atteindre les niveaux incroyables de détails des personnages dans World War III, l’équipe de The Farm 51 a choisi de ne pas recourir à la photogrammétrie, à la différence de ce qu’elle avait fait dans ses jeux Get Even et Chernobylite. Pour World War III, après avoir examiné toutes les technologies de numérisation récentes, elle a opté pour des scanners 3D portables à lumière structurée car ils lui offrent l’équilibre nécessaire entre vitesse, résolution époustouflante, et traitement simple.

D’après Kamil Bilczynski, directeur de création et co-fondateur de The Farm 51, « Il vous suffit de pointer un scanner vers un objet et de vous déplacer autour de ce dernier (ou de déplacer l’objet) pour créer son équivalent virtuel. De cette façon, vous pouvez reconstruire cet objet et conserver sa forme ainsi que toutes ses petites imperfections et bosses, sans oublier ses couleurs, pour le rendre réaliste à la vue et au toucher. »

A cet effet, The Farm 51 a choisi les scanners portables à lumière structurée Artec Space Spider et Artec Leo.

Personnalisation des guns et stuff : du camouflage treillis au camouflage panthère

Après le scan et le post-traitement dans Artec Studio, le modèle 3D initial est remis à un artiste spécialisé dans la création de personnages qui harmonise les personnages : « La forme et la silhouette du modèle sont corrigées de façon à correspondre aux standards généraux que nous utilisons et à fonctionner avec différents modèles. Par exemple, lorsque de nouvelles bottes sont ajoutées au jeu, l’artiste doit s’assurer qu’elles se marient aux pantalons afin qu’aucun élément ne déborde du modèle. »

Après quoi le modèle est prêt pour le texturing, autrement dit la mise en couleur et matière. C’est lors de ce processus que les matériaux physiques sont attribués à chaque objet. L’étape finale du processus consiste à créer diverses options de personnalisation pour le modèle. Actuellement (avec la mise à jour 0.6 Warzone Giga-Patch), chaque objet pouvant être modifié dans le jeu est disponible dans une vingtaine de motifs différents.

The Farm 51 continue à utiliser ses Artec Leo et Space Spider pour créer de nouveaux personnages, uniformes, armes, véhicules, etc. Lors des prochaines mises à jour, les fans de World War III peuvent également s’attendre à de nouveaux environnements réalistes sur de nombreux continents, une architecture époustouflante, et encore plus de ce jeu envoûtant que des millions de personnes à travers le monde ont appris à aimer.

Preuve de l’efficacité de la technologie dans le secteur du développement de jeux, World War III est nommé cette année dans la catégorie Art visuel aux Central & Eastern European Game Awards (CEEGA), cérémonie de remise de prix récompensant chaque année les jeux vidéo d’Europe centrale et orientale.

http://www.artec3d.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: