En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les robots MiR aident Ford Valence à optimiser l’intralogistique de sa chaîne

Publication: 13 novembre

Partagez sur
 
Henry Ford était un pionnier dont la vision, faire de la voiture un bien accessible à tous en la rendant aussi pratique qu’abordable, transforma la vie de nombreuses personnes. Aujourd’hui, Ford est l’un des principaux constructeurs automobiles au monde...
 

À Almussafes, l’une des usines les plus innovantes de Ford en Europe, sont produits plusieurs modèles populaires tels que les Ford Kuga, Mondeo et S-Max.

Chaque jour, Ford Valence fabrique 2 000 véhicules dans une vaste usine d’une superficie de 300 000 m². Sur ce site, l’entreprise a réussi à optimiser sa logistique interne en s’appuyant sur trois robots mobiles autonomes industriels de MiR. Pepe Pérez, Corporate Communications Manager chez Ford Valence, déclare : « Nous sommes fiers d’avoir l’une des usines les plus innovantes d’Europe et d’être pionnier dans l’utilisation de robots mobiles collaboratifs dans la distribution de matériaux industriels, ce qui nous permet d’être plus efficaces dans notre intralogistique ».

Avec des livraisons constantes, les robots MiR soutiennent la production

La production dans l’usine de Ford est hautement automatisée et intègre de multiples robots industriels. Pour maintenir le processus de fabrication de Ford, il est essentiel d’acheminer avec régularité des pièces de rechange de l’équipement de production depuis l’entrepôt jusqu’aux lignes de production. Avant l’intégration des robots MiR, cette tâche répétitive et sans valeur ajoutée était accomplie manuellement par les employés de Ford.

Il y a un an et demi, Ford a choisi d’installer son premier robot mobile autonome collaboratif MiR100, pour acheminer ces pièces, de l’entrepôt vers les lignes de production. Le robot mobile est capable d’éviter les obstacles imprévus, peut modifier son itinéraire ou s’arrêter en cas de besoin et opère ainsi en toute sécurité avec les travailleurs et les autres véhicules de l’usine.

Eduardo García Magraner, Directeur de l’ingénierie de la zone « Carrosserie & Emboutissage » explique : « Des trois robots MiR100 que nous utilisons actuellement, le premier qui est arrivé dans notre usine a été baptisé Survival car il a survécu dans un environnement très hostile. Nous l’avons programmé afin qu’il ait en mémoire toute la carte de l’usine, ce qui, avec les capteurs dont il est équipé, signifie qu’il n’a pas besoin d’aide extérieure pour circuler en toute sécurité. Lors des premiers essais, lorsque le robot passait à côté des opérateurs, ces derniers le regardaient comme s’il sortait d’un film de science- fiction. Maintenant, ils continuent leur travail en sachant que le robot est assez intelligent pour travailler autour d’eux ».

Après une phase de test assez longue, Ford a émis un avis très favorable : « Le robot a accompli son travail à la perfection et est devenu un membre très précieux de l’équipe. J’espère que nous pourrons en déployer d’autres sur d’autres installations de Ford », ajoute García Magraner. L’entreprise a introduit deux autres robots mobiles peu après le premier.

Acheminer à temps les matériaux industriels et de soudage aux différentes stations de la zone « Carrosserie & Emboutissage » est essentiel au bon fonctionnement de la production des différents modèles Ford. Les tests effectués par Ford ont montré qu’un seul robot mobile libère jusqu’à 40 heures de travail par jour, permettant ainsi aux opérateurs de se consacrer à des tâches plus complexes.

García Magraner explique : « L’une des premières applications que nous avons développées dans l’usine Ford Valence de Carrosserie & Emboutissage, avec le robot collaboratif autonome MiR, a été le transport de pièces détachées de l’entrepôt jusqu’aux lignes de production. Maintenant, nous pouvons dire que Survival a survécu à cet environnement hostile et continue aujourd’hui à distribuer ces pièces de l’entrepôt aux lignes de production ».

Une navigation autonome indispensable pour les environnements complexes

La flexibilité du robot mobile permise sur son système de navigation autonome est l’une des principales raisons du choix de Ford. Miguel Montaña, Analyst Maintenance Control s’explique : « Pour nous, c’était un élément clé que les trois robots MiR puissent naviguer sans l’ajout d’éléments extérieurs, comme des balises externes, des aimants ou des bandes au sol. Nous avons simplement cartographié la zone de test et le robot s’est mis à travailler, juste comme ça. Dans un environnement aussi complexe que le nôtre, il s’agit de quelque chose de très important ».

Pour les employés de Ford, la facilité d’utilisation était un facteur très important. Eduardo García Magraner commente : « Le robot est configuré de telle sorte qu’il peut être utilisé par n’importe qui, même par ceux qui ne sont pas familiers avec le monde des robots mobiles autonomes collaboratifs. Le système est très intuitif car les trois robots MiR ont chacun leurs propres itinéraires à travers la vaste zone d’usine ».

Pour adapter les robots MiR à ses besoins, Ford a décidé de les équiper d’un système d’étagères automatisé avec 17 emplacements, afin de pouvoir accueillir des matériaux de tailles et de poids différents. Pour éviter les erreurs, l’ouverture et la fermeture de ces emplacements sont automatisées, ce qui signifie que les opérateurs de chaque zone n’ont accès qu’aux matériaux qui leur sont assignés. Helios Alvarez, Directeur de l’usine Body & Stamping, explique : « L’intégration des trois robots MiR nous a permis de transformer une distribution interne routinière de pièces de rechange en un travail hautement qualifié ».

Plus d’applications à venir afin d’optimiser la logistique interne

Ces robots MiR sont les premiers robots mobiles autonomes collaboratifs à être utilisés dans une usine de production Ford de toute l’Europe. À cet égard, Alvarez ajoute : « La satisfaction que nous avons obtenue avec la mise en œuvre de ces trois robots MiR dans la distribution interne de matériaux industriels nous ouvre de nouveaux horizons pour intégrer des robots MiR supplémentaires à la zone « Carrosserie & Emboutissage » et même au- delà, sur d’autres zones de l’usine. Nous avons pu démontrer que ces robots sont capables de trouver leur chemin par eux-mêmes et d’interagir parfaitement avec nos employés et nos chariots élévateurs ou tout autre élément mobile, et ce, en toute sécurité ».

http://www.mobile-industrial-robots.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: