En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Pirelli fête le BS3 : le pneumatique qui revêtait un manteau d’hiver

Publication: 6 novembre

Partagez sur
 
Le même pneumatique, mais un dessin de bande de roulement interchangeable...
 

La BS3 a été l’une des idées les plus innovantes jamais vues pour la conduite hivernale : l’un des membres fondateurs d’une illustre famille de pneumatiques hiver Pirelli qui s’étend maintenant du Scorpion™ au P Zero™, en passant par le Cinturato™.

Pirelli a lancé un nouveau pneumatique incroyable au Turin Motor Show, qui allait changer le visage de la conduire en hiver. À l’époque, comme c’est toujours le cas aujourd’hui, l’automne était le moment où les gens commençaient à penser à se préparer et à préparer

leur voiture pour la saison hivernale à venir. Mais ils ne s’attendaient pas à l’invention de Pirelli qui leur a été présentée à Turin il y a 60 ans, appelée BS3.

En italien, cela signifie « battistrada separata », ou « bande de roulement séparée ». L’indice était dans le nom. Ce pneumatique vraiment innovant consistait en une carcasse et une bande de roulement, comme traditionnellement, mais qui n’étaient pas vulcanisées (ou « cuites ») ensemble, ce qui signifiait que la bande de roulement pouvait être changée facilement sans même retirer la roue de la voiture, comme on mettrait ou enlèverait un manteau. Cela a permis d’adapter le pneumatique aux conditions hivernales ou estivales, en fonction de la saison. Il s’agissait d’un concept novateur qui est resté en production pendant de nombreuses années : il préfigurait l’idée de changer de pneumatiques pour chaque saison.

Un brin de génie italien

Rien de tel n’avait jamais été vu dans l’industrie auparavant, ce qui en faisait une vraie technologie de

rupture à l’époque. L’homme qui a signé le formulaire de brevet du Pirelli BS3 était un ingénieur nommé Carlo Barassi, qui à ce moment-là était le responsable technologie du bureau technique de Pirelli : un

département aujourd’hui connu sous le nom de Reseach and Development. L’idée était née quelques années plus tôt : un produit de l’esprit créatif imparable de l’ingénieur Giuseppe Lugli, qui dirigeait à l’époque le laboratoire de physique du département pneumatique de Pirelli.

Lugli était un grand amateur de ski et de montagne, il était donc très familier du défi de conduire l’hiver. Jusque-là, la meilleure façon de faire face aux conditions hivernales pour les conducteurs était de mettre des chaines à neige, qui se fixaient simplement à l’extérieur du pneumatique pour l’aider à assurer plus d’adhérence. Mais les difficultés associées à cela étaient nombreuses et les avantages limités. Cette technique a originellement été pensée pour les véhicules agricoles dans les champs boueux : à peine à la pointe de la technologie.

Comment le BS3 fonctionnait ?

La manière de fonctionner du système du BS3 est aussi simple à expliquer qu’incroyable à imaginer. La bande de roulement était montée sur trois anneaux du même diamètre que la carcasse. Elles étaient

ensuite fixées à la carcasse du pneumatique et maintenues en place simplement par la pression de l’air du pneumatique. Lorsque la saison changeait, il suffisait de changer la bande de roulement existante et de la

remplacer par une plus adaptée aux conditions météorologiques. L’histoire de l’incroyable BS3 est aussi liée à l’histoire d’un autre pneumatique emblématique de Pirelli, puisque le dessin de la bande de roulement du BS3 était en fait emprunté au Cinturato™.

Des stations services aux étapes de rallye

L’arrivée de la BS3 a marqué le début d’une autre innovation. Grâce à un accord avec Autogrill, le célèbre réseau italien de stations-service, Pirelli a créé des ateliers dédiés sur l’autoroute "Autostrada del Sole" qui relie le nord au sud. Là, les techniciens de Pirelli pouvaient changer les bandes de roulement des BS3 et s’occuper de tous les autres besoins des automobilistes en matière de pneumatiques.

L’innovation remarquable introduite par Pirelli avec le BS3 a également fait sentir sa présence dans le sport automobile : le terrain d’essai le plus difficile de tous. Le BS3 a été utilisé sur le Rallye Monte-Carlo 1961 avec d’excellents résultats. Au total, 28 équipages ont pris le départ du rallye sur ce pneumatique révolutionnaire, dont 23 qui ont terminé le rallye. Le rallye a ensuite permis de développer le tout premier pneumatique hiver dédié que Pirelli ait jamais lancé : le MS35. Les amateurs de rallye particulièrement dévoués se souviendront peut-être même des publicités télévisées pour ce pneumatique, avec Sandro Munari au volant de la Lancia Fulvia dans laquelle il a remporté plusieurs rallyes dont le Monte-Carlo 1972 en gardant le contrôle grâce au Pirelli MS35.

Sixty years of winter tyres

L’histoire sans précédent du Pirelli BS3 montre qu’il y a 60 ans déjà, il y avait une forte prise de conscience de la nécessité de trouver les bons pneumatiques pour la saison. Cette nécessité est aujourd’hui souvent consacrée par la loi, la plupart des pays stipulant que les pneumatiques hiver doivent être utilisés pendant certaines périodes de l’année.

Quant au pionnier BS3, qui a ensuite évolué pour devenir le BS, il a continué pendant un certain nombre d’années avant que les énormes progrès réalisés en matière de performance des véhicules ne rendent obsolète le concept d’un pneumatique et d’une sculpture séparés.

Pirelli a ensuite concentré ses efforts sur les pneumatiques hiver purs, ce qui nous ramène jusqu’à aujourd’hui. Soixante ans plus tard, la firme italienne peut désormais s’appuyer sur une famille de pneumatiques hiver spécialisée qui va du Scorpion™ Winter pour les SUV jusqu’au P Zero™ Winter pour les voitures de performance, en passant par le Cinturato™ Winter pour les petites et moyennes voitures. Tous les produits sont imprégnés du même génie italien qui a donné vie au BS3.

http://www.pirelli.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: