En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Oracle devient membre stratégique de buildingSMART International

Publication: 31 octobre

Partagez sur
 
Cette collaboration sera bénéfique pour l’openBIM et ouvrira les portes de la transformation digitale au secteur de la construction...
 

Oracle Construction and Engineering est devenu Membre Stratégique de buildingSMART International et rejoindra le Conseil Consultatif Stratégique, ce qui aidera le secteur à adopter une approche plus neutre et plus ouverte sur la modélisation des données du bâtiment (BIM).

buildingSMART a pour mission principale d’établir des normes et des solutions au profit du secteur de la construction. Au cœur de cela, on retrouve la standardisation des processus, le workflow, et les procédures permettant à l’openBIM d’adopter la transformation digitale. Fondée en 1995, cette organisation rassemble une communauté internationale regroupant, à travers le secteur de la construction, différents comités, membres, partenaires et sponsors, tous engagés à créer et développer des méthodes de travail ouvertes et tournées vers le digital.

Dernier arrivé au sein de la communauté, Oracle est une organisation renommée à l’international comptant une entité Construction and Engineering (construction et ingénierie) dont le portefeuille de solutions, leader du marché, mène la transformation digitale du secteur au profit des propriétaires d’actifs, des gestionnaires de projets et de la chaîne logistique couvrant le cycle de vie d’un bâtiment ou infrastructure.

« Cette nouvelle collaboration avec buildingSMART International est née de valeurs communes concernant l’interopérabilité, qui constitue selon moi le fondement d’Oracle. Notre priorité est d’établir une approche ouverte et collaborative sur le BIM, en appuyant le travail sur un Environnement de Données Commun (EDC) basé sur deux piliers fondamentaux : la neutralité et la sécurité », affirme Frank Weiss, Senior Director of Product Strategy chez Oracle Construction and Engineering.

La neutralité est la clé d’une relation de confiance, moteur d’une réelle collaboration. Oracle l l’a défini comme principe universel d’équité dans le cadre des plateformes de projets collaboratives. Toutes les parties prenantes possèdent ainsi le contrôle de leurs données et aucune n’est avantagée par rapport aux autres.

« Ce sont les normes qui régulent l’évolution fructueuse de la méthodologie BIM. Il s’agit donc d’encourager leur mise en place tout au long de la chaîne logistique des projets, qui sera possible à condition qu’elle soit accessible par toute personne travaillant sur le projet et pas uniquement par une communauté restreinte. Aussi, ce sont les données qui priment, pas leur disposition », poursuit Frank Weiss.

À qui profitent les données et procédés relatifs à un BIM standardisé ?

- Les entrepreneurs et autorités publiques bénéficient d’un meilleur contrôle de leurs données et d’une plus grande flexibilité sur le choix des outils. Ils sont également à même de mieux anticiper les coûts et les plannings, ainsi que de tirer parti de livrables répondant aux normes, conformes à exécution. De plus, la durabilité des formats openBIM peut être mise à profit lors d’opérations de maintenance, pour de meilleurs résultats s’inscrivant dans la durée.

- Les architectes, ingénieurs et entreprises de construction sont à même de gérer les données sur l’ensemble de leur portefeuille, l’accès aux différents outils étant simplifié pour un gain de temps et d’argent. Le logiciel mis à leur disposition leur permet de booster leur productivité et leur créativité. Enfin, les opportunités de collaboration ne manquent pas, le travail en équipe étant simplifié par les processus standards, workflows et procédures.

- Les directeurs des installations, agents d’entretien et techniciens peuvent entreprendre de nouvelles tâches plus facilement et prendre de meilleures décisions grâce à une accessibilité améliorée aux sources d’informations telles que les analyses statiques précises et les données dynamiques.

- L’accès au marché pour les fabricants et assembleurs de produits est amélioré. Un meilleur rendement sera donc observé sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

- Les éditeurs de logiciels bénéficient de processus standardisés, les PME pouvant mettre l’accent sur leurs atouts concernant un produit spécifique. L’écosystème se voit donc renforcé dans sa totalité et les opportunités sur le marché sont en hausse.

- Des programmes construits à partir des normes en vigueur sont mis à la disposition des étudiants et de leurs professeurs pour plus de créativité. Ces programmes répondent aux exigences du secteur de la construction.

- Avoir accès à de meilleurs espaces de vie et de travail (villes, infrastructures et bâtiments intelligents) contribue à l’amélioration de la vie des citoyens.

Oracle et l’innovation dans le secteur de la construction

Oracle Construction and Engineering encourage activement le concept de workflows collaboratifs et mène le développement d’un projet d’EDC API ouvert, une norme DIN SPEC 91391 ayant déjà été mise en place par buildingSMART en Allemagne. Celle-ci s’inspire des normes PAS 1192 et ISO 19650, dont le but et d’innover et de faire évoluer le secteur de la construction en facilitant l’échange de données entre les EDC, les systèmes auteurs, de collaboration, et de gestion de qualité.

De plus, l’Innovation Lab d’Oracle Construction and Engineering, fondé en 2018 et basé à Deerfield, USA, travaille sur plusieurs aspects du travail sur chantier, notamment des expériences terrain permettant aux dernières technologies les plus puissantes de voir le jour : Internet des objets (idO), drones, matériel autonome, réalité augmentée, intelligence artificielle, apprentissage machine et autres technologies en cours de développement.

« Je suis ravi qu’Oracle ait rejoint buildingSMART International. En tant que principaux fournisseurs de solutions sur le terrain et sur le cloud, destinées à couvrir le processus de construction dans sa globalité. Nous sommes conscients de l’impact positif de cette collaboration pour notre communauté. L’entreprise jouera non seulement un rôle actif dans notre SAC, mais engendrera également de nouvelles normes préconisant une collaboration ouverte et neutre ainsi qu’un EDC digne de ce nom. Je suis très impressionné par leur engagement sur ces valeurs fondamentales », annonce Richard Petrie, PDG de buildingSMART International.

Être membre SAC représente le plus haut niveau de séniorité que l’entreprise puisse offrir à ses membres ainsi qu’une opportunité de jouer un rôle stratégique dans l’openBIM. Ce type de partenariat est conçu pour attirer les multinationales leaders du secteur voyant l’openBIM comme un élément stratégique important pour l’industrie de la construction et l’entreprise y ayant recours. Les membres SAC contribueront directement à l’élaboration de la stratégie buildingSMART et joueront un rôle décisionnel dans la définition des priorités et points de vigilance.

Des normes propres au secteur

buildingSMART encourage le dialogue entre les acteurs internationaux afin d’accélérer les différents processus de mise en application et d’adoption des solutions. Les normes ci-dessous couvrent un bon nombre de processus et informations propres au secteur de la construction. Sont inclus :

- Le schéma d’un modèle de données spécifique au secteur - Industry Foundation Classes [IFC]

- Les précisions relatives à l’échange de modèles de données - Model View Definitions [MVD]

- Des protocoles de communication indépendants, basés sur un modèle - BIM Collaboration Format [BCF]

- Une bibliothèque standard contenant une définition générale des objets BIM ainsi que leurs caractéristiques - buildingSMART Data Dictionary [bSDD]

http://www.oracle.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: