En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Alaxia rejoint le consortium européen iABC

Publication: 25 octobre

Partagez sur
 
Ce partenariat dans le cadre du projet iABC va permettre à la société d’accélérer le développement de son traitement antimicrobien prometteur pour la mucoviscidose...
 

Alaxia, une filiale du groupe Stragen Healthcare qui développe des solutions thérapeutiques pour les maladies respiratoires, annonce aujourd’hui qu’elle a rejoint le consortium iABC (Inhaled Antibiotics in Bronchiectasis and Cystic Fibrosis - Antibiotiques inhalés pour la bronchectasie et la mucoviscidose) en tant que partenaire. Le projet iABC, composé de 22 partenaires venant de huit pays européens, vise à faire progresser le développement de deux antimicrobiens inhalés pour les patients atteints de mucoviscidose et de bronchectasie. Ces patients sont particulièrement exposés aux infections respiratoires, souvent causées par des microbes résistants aux médicaments et qui réduisent l’espérance de vie.

Dans le cadre du consortium, Alaxia va pouvoir accélérer le développement de son candidat médicament antibactérien pour la mucoviscidose, l’ALX-009. Alaxia aura accès à l’expertise des membres du projet iABC sur les antimicrobiens inhalés, à tous les réseaux de patients et d’essais cliniques, ainsi qu’à leur soutien dans le cadre des essais cliniques et du recrutement de patients.

« Nous sommes ravis d’avoir été sélectionnés pour rejoindre le projet iABC qui lutte contre la résistance aux antimicrobiens chez les patients atteints de maladies pulmonaires », déclare Philippe Bordeau, Vice-Président, Innovation et Développement chez Alaxia. « Notre candidat ALX-009 a démontré un fort potentiel comme traitement efficace contre les infections pulmonaires résistantes aux antibiotiques chez les patients atteints de mucoviscidose. Nous sommes impatients de collaborer avec les membres du consortium iABC pour faire progresser ce candidat-médicament et discuter de cette opportunité thérapeutique avec de nouveaux partenaires financiers. »

ALX-009 a un nouveau mode d’action multi-cibles particulièrement efficace contre les souches résistantes aux antibiotiques et n’a montré aucun signe de développement de résistance. La résistance aux antibiotiques représente une menace grave et croissante pour la santé humaine et animale dans le monde entier. La résistance antimicrobienne est responsable d’environ 25 000 décès chaque année, rien que pour l’Union Européenne.

ALX-009 cible les bactéries Gram-négatives multi-résistantes aux antibiotiques (« super bactéries ») qui ne peuvent être traitées par les médicaments actuels. Il combine deux substances endogènes : l’ion Hypothiocyanite (OSCN-) et la protéine Lactoferrine. Les deux composés sont normalement présents chez les personnes en bonne santé, et font partie de la première ligne de défense de l’organisme contre les microbes : le système immunitaire inné.

Des recherches in vitro et ex vivo avec ALX-009 ont démontré une efficacité à 100% sur des bactéries gram-négatifs multi-résistantes provenant de patients atteints de mucoviscidose, bactéries résistantes de type complexe Burkholderia cepacia et d’autres espèces de Burkholderia, Pseudomonas aeruginosa, Achromobacter xylosoxidans et Stenotrophomonas maltophilia. Les traitements antibiotiques actuellement disponibles ne sont pas efficaces sur ces bactéries qui peuvent provoquer un déclin rapide de la capacité respiratoire, de l’état de santé et portent atteinte à la vie des patients.

Les poumons des patients atteints de mucoviscidose et de bronchectasie présentent de grandes quantités de mucus épais. Dans cet environnement, les bactéries adoptent un comportement multicellulaire (biofilms) qui facilite leur survie. Les mucus et les biofilms sont des matrices moléculaires complexes qui réduisent l’efficacité des antibiotiques actuels ; pour rétablir leur efficacité, une augmentation considérable des doses est nécessaire. Contrairement aux antibiotiques disponibles, l’activité d’ALX-009 n’est pas altérée par les biofilms ou le mucus. Aucune augmentation de dose significative n’est nécessaire pour maintenir son efficacité pour lutter contre les infections.

ALX-009 peut être utilisé comme traitement seul et/ou en complément d’antibiotiques. Il est actuellement en phase finale des essais cliniques de phase 1 dans la mucoviscidose et la bronchectasie. Le recrutement des patients pour les essais de phase 2a devrait débuter en 2020.

http://www.alaxia-pharma.eu

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: