En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

L’atelier auto West Coast Customs passe à la vitesse supérieure avec le scan 3D

Publication: 10 octobre

Partagez sur
 
L’atelier de personnalisation automobile le plus célèbre du monde s’est tourné vers les technologies d’ Artec 3D pour accélérer ses workflows, augmenter sa précision et ouvrir de nouveaux horizons créatifs...
 

Quand West Coast Customs affirme : « Si vous pouvez en rêver, nous pouvons le construire », ce n’est pas une blague. Qui plus est, la majorité de ses créations sont entièrement personnalisées. Chaque lundi matin, son équipe de designers, techniciens, fabricants et peintres se réunit dans les 5 600 m2 qu’occupent l’atelier et le siège de l’entreprise à Burbank, en Californie, pour planifier les projets de la semaine.

L’entreprise compte parmi ses clients célèbres Will I Am, Justin Bieber ou Paris Hilton, ainsi que des sociétés telles que Warner Brothers, Virgin, Lexus, Marvel, DC Entertainment, Nintendo, et Microsoft.

Les projets récents les plus notoires de West Coast Customs incluent le Slingshot Star Trek, la Lexus Black Panther, et le duel de montagnes russes West Coast à Six Flags.

Une phase cruciale du processus de personnalisation est la prise des mesures de la voiture et la conception de modifications correspondant parfaitement au tableau de bord, à la structure, aux éléments et au châssis de la voiture. Par le passé, West Coast Customs réalisait cette étape entièrement à la main, en utilisant des règles, compas, mètres-ruban, crayons, stylos, etc.

Auparavant, Ce processus était lent et pénible, et devait souvent être refait. Le nombre de projets à réaliser ne cessant de croître et les délais devenant plus serrés, la méthode traditionnelle n’était plus acceptable. C’est à ce moment-là que l’équipe s’est mise à explorer les possibilités offertes par le scan 3D.

Du rêve à la mécanique, il n’y a désormais qu’un scan 3D

Lors d’une démonstration, la direction de West Coast Customs a compris qu’elle avait trouvé l’atout qu’elle cherchait. Elle a ainsi opté pour Artec Eva, un scanner 3D professionnel à lumière structurée réputé pour sa capacité à scanner rapidement n’importe quel objet, qu’il s’agisse d’une pièce de voiture ou d’un corps humain, et à fournir de remarquables modèles 3D couleur hautement précis en une poignée de minutes.

« Une fois que nous avons vu la précision du scan 3D et l’accélération de notre workflow, nous étions entièrement convaincus. Nous avons gagné énormément de temps, à savoir des semaines d’heures-hommes de production chaque mois, » se réjouit Lorenzo Strong, vice-président des ventes. « Toutes ces pièces compliquées que nous mettions des heures à mesurer ? En quelques minutes à peine, on scanne tout en couleur, beaucoup plus précisément que si nous le faisions à la main, et sans erreurs. »

Qu’il s’agisse de scanner une voiture entière ou simplement une partie de celle-ci, une fois le scan terminé, l’équipe traite les scans 3D dans Artec Studio, puis exporte le modèle 3D dans Geomagic Design X ou SOLIDWORKS. Là, elle effectue les modifications, qui peuvent consister à élargir les passages de roues, à étendre la calandre, à abaisser la carrosserie ou, dans le cas de la Lexus Black Panther, à ajouter les griffes inoubliables de Black Panther sur les rétroviseurs latéraux.

Les modèles 3D finaux sont ensuite exportés vers une machine CNC pour le fraisage, ou vers une imprimante 3D, ou encore utilisés comme partie des plans numériques du projet. L’équipe a également recours à Eva pour scanner et rétro-concevoir des pièces anciennes qui sont soit extrêmement difficiles à trouver, soit très cher.

West Coast Customs a récemment fait l’acquisition d’Artec Leo, le tout dernier scanner 3D portable professionnel d’Artec. Entièrement sans fil, Leo offre à ses utilisateurs un traitement automatique embarqué qui leur permet de voir une réplique 3D de l’objet apparaître en temps réel sur l’écran tactile du scanner.

Lorenzo a été le premier chez West Coast Customs à se servir de Leo : « Dire que Leo est facile à utiliser serait un euphémisme. Moins de 5 minutes d’instructions ont été nécessaires pour que je sois prêt à scanner avec Leo. Son écran tactile rend le scan totalement intuitif et interactif. »

West Coast Customs élargit déjà son utilisation du scan 3D dans ses workflows de recherche et de conception innovants. D’après Lorenzo, « en matière de possibilités illimitées, Artec Leo est sans égal, et nous sommes vraiment ravis de ce qu’Artec 3D nous permet d’accomplir. »

http://www.artec3d.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: