En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Prise en charge de la production AUTOSAR 4.0 avec Simulink par MathWorks

Publication: Juillet 2012

Partagez sur
 
Simulink et Embedded Coder nous ont permis de générer automatiquement du code C compatible AUTOSAR...
 

MathWorks annonce la prise en charge d’AUTOSAR 4.0 par Simulink, Embedded Coder et AUTOSAR Target Production Package (ATTP). La prise en charge AUTOSAR fournie par Embedded Coder et ATPP est pré-qualifiée pour la norme ISO 26262 selon TÜV SÜD, tel que le décrit dans le Kit de certification IEC (pour ISO 26262 et IEC 61508).

Les fabricants et les fournisseurs automobiles adoptent de plus en plus la dernière version de la norme AUTOSAR, 4.0, dans les programmes de production. Désormais, les ingénieurs automobiles ont la possibilité d’utiliser Simulink pour développer des applications de production AUTOSAR 4.0 grâce au Model-Based Design.

La prise en charge AUTOSAR 4.0 est fournie grâce à :

  • l’import et l’export des fichiers de description des composants logiciels AUTOSAR 4.0 ;
  • la prise en charge améliorée des calibrations et des mesures, permettant aux flux de travail d’utiliser les fichiers ARXML exportés avec les outils de génération RTE ;
  • la prise en charge améliorée des concepts de types de données AUTOSAR 4.0 ;
  • la prise en charge pour plus de 300 routines depuis les bibliothèques AUTOSAR 4.0.

« Simulink et Embedded Coder nous ont permis de générer automatiquement du code C compatible AUTOSAR ainsi que d’autres artefacts AUTOSAR », déclare Abdulvahap User, responsable du département de logiciels d’applications embarquées chez IAV, un partenaire de développement du Groupe Volkswagen pour le projet Drive select. « Cette approche a amélioré la communication avec Volkswagen et nos fournisseurs, et nous a permis de vérifier l’application dès le début dans un environnement software-in-the-loop. »

« Lorsqu’il s’agit de travailler sur les normes telles qu’AUTOSAR, les sous-traitants, les fournisseurs, et les autres parties impliquées dans le développement sont mieux servis grâce à l’adoption d’un flux de travail technique cohérent », affirme Jon Friedman, directeur du marketing pour l’industrie automobile, l’aérospatiale et la défense chez Mathworks. « Désormais, les ingénieurs automobiles disposent d’un flux de travail qui simplifie la communication grâce à l’utilisation du Model-Based Design, et qui aide également à atteindre les objectifs de production AUTOSAR 4.0 »

http://www.mathworks.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique